Kokand

Les hauts lieux de Kokand

 

Kokand est l’une des plus significatives villes de la vallée de Ferghana et de l’Ouzbékistan en général, située à 88 km à l’ouest de Ferghana.

Kokand faisait partie de l’état antique de Davane, et a connu un véritable essor au XVIII siècle, lorsque la ville devient la capitale du khanat de Kokand et le centre religieux de la région comptant près de 40 médersas et plus de 300 mosquées.

Grâce à sa position géographique favorable - à l’entrée de la fertile vallée de Ferghana - Kokand était un point important de la Grande Route de la Soie. Le commerce et l’infrastructure du commerce (les marchés et caravansérails) étaient très développés à Kokand, tout comme les artisanats (poterie, sculpture du bois et du stuc etc).

L’essentiel et le plus spectaculaire du patrimoine architectural de Kokand actuel date des XVIII-XIX siècles – la période d’épanouissement du khanat de Kokand : les palais luxuriants, les magnifiques mosquées et médersas, les chambres funéraires grandioses ou au contraire modestes mais pleines de charme tout aussi etc. Les nombreux ensembles architecturaux n’ont pas survécu jusqu’à nos jours, cependant ce qui nous reste d’eux nous permet de faire une idée de la splendeur d’antan et de la richesse de Kokand.

Le trajet de Tachkent à Kokand passe par le pittoresque col de Kamtchik, traversé depuis peu par un tunnel ferroviaire unique dans son genre, de 12 km de long.

Les sites d’intérêt, à visiter à Kokand :

Palais de Khoudoyarkhan

Palais de Khoudoyarkhan

Parmi les monuments architecturaux de Kokand le palais de Khoudoyarkhan (XIX s.) surnommé «Ourda de Kokand» se distingue le plus. Le palais est du style centrasiatique traditionnel, il est décoré de motifs sculptés et peints, en plusieurs techniques d’arts appliqués.

Son nom le palais le doit au dernier et le plus connu khan de Kokand, Khoudoyarkhan. C’est lui qui avait voulu mettre fin aux interminables guerres intestines et instaurer une période paisible et prospère.

détails

Medersa et Mosquee Djami

Medersa et Mosquee Djami

Ensemble architectural Djami (fin XVIII - début XIX ss), incluant un médersa et une mosquée fonctionnant, et situé sur la place Tchorsou à Kokand (vallée de Ferghana, Ouzbékistan).

La construction de l’ensemble a été ordonnée par Alimkhan, le gouverneur de Kokand. Par la suite les travaux ont été poursuivis sous le règne de son frère, Oumarkhan. Un artisan expérimenté avait été invité d’Uran-Tubé pour diriger le travail de plus de 200 personnes.

.

détails

Mausolée Madarikhan

Mausolée Madarikhan

Mausolée Madarikhan («mère du khan» du tadjik  «madar» - mère) - la sépulture de la mère du gouverneur de Kokand - Oumarkhan. Derrière le mausolée se trouve un cimetière.

Nadira, la célèbre poétesse ouzbèke, à la mort de sa belle-mère (mère de son défunt époux) et gouverneur du Kokand - Oumarkhan, a ordonné la construction du beau mausolée à sa gloire.

détails

Musee d’histoire de Kokand

Musee d’histoire de Kokand

Parmi les hauts lieux de Kokand se distingue le musée d’histoire de la ville, situé dans le grandiose bâtiment du palais de Khoudoyarkhan, dernier gouverneur du khanat de Kokand.

Le musée d’histoire de Kokand a été fondé en 1925 et est l’un des plus anciens de l’Ouzbékistan.

L’ensemble palatial Khoudoyarkhan était construit en 1871 dans le style traditionnel centrasiatique. Le décor intérieur et extérieur du palais est irréprochable - richesse de motifs peints et ciselés, la finition - œuvre des différents artisanats traditionnels.

détails

© La paternité de ce matériel appartient à la compagnie «Central Asia Travel».
Toute reproduction et utilisation de ce matériel sans autorisation de l’auteur est interdite.

«« précédent en haut »»

     	

RÉSERVER LE CIRCUIT

×

Nom du circuit *

Nom et prénoms*

Nationalité

N de téléphone * 

Telegram  

E-Mail * 

Nombre de
participants: 

Types d’hébergement:



Comment vous contacter:

Commentaires, suggestions en fonction du programme:

En remplissant ce formulaire, vous autorisez le traitement des données à caractère personnel.



Envoyer à l'ami

×




RECHERCHE SUR LE SITE

QUOI DE NEUF SUR LE SITE