Dans les montagnes de Pamir et de Tyan-Chan

Randonnée vers le lac Sary-Chelek et le programme actif au pied du pic Lénine

 

Le pays de destination: Kirghizistan, région de Tian-Shan et Pamir Consulter la carte »»
Durée du circuit: 15 jours / 14 nuits ; 16 jours / 15 nuits
Itinéraire (15 jours): Och - Aflatun - Lac Sary-Tchelek - Vallée de la rivière Kara-Suu - Lac Iri Kol - Och - Camp des yourtes - Och
Itinéraire (16 jours): Bichkek - Och - Aflatun - Lac Sary-Tchelek - Vallée de la rivière Kara-Suu - Lac Iri Kol - Och - Camp des yourtes - Och - Bichkek

Ce programme englobe le programme de randonnée dans une belle région des monts Tian Shan, suivie des activités dans les montagnes du Pamir afin que les voyageurs puissent apprécier la beauté et les différences frappantes entre ces deux systèmes de montagnes.

La première moitié de leur programme les touristes vont passer au bord du lac turquoise des lacs de Tien-Shan de l’Ouest. La randonnée passe à travers de simples sentiers parmi les forêts de conifères et les gorges profondes encadrant un magnifique lac Sary-Chelek, situé à l’altitude de 1940 m au coeur du parc de réserve Sary-Chelek. Le groupe est encadré par un guide de montagne, une équipe d’accompagnement et les transports de bât.

Pendant la seconde moitié du programme, les participants sont invités à suivre la Route du Pamir afin de rejoindre le toit du monde dans les montagnes du Pamir. Une altitude vertigineuse et, par conséquent, une nature tout à fait différente, le climat, les autres paysages, les autres couleurs et la végétation. Les Camp des yourtes (3600 m) assurera un hébergement confortable, les repas chauds délicieux et l’atmosphère chaleureuse - un coin de la civilisation dans ce monde rustique des hautes montagnes. Randonnée à pied aux alentours du Camp 1 (4400 m) avec un guide de haute montagne, introduction à la tradition des nomades locales, un atelier de préparation du Pilaf - les participants n’ont pas d’ennuis !

 

Programme du circuit:
Jour 1. Arrivée à Bichkek.
Transfert au terminal interne de l'aéroport de Bichkek.
Vol pour Och, rendez-vous à l'aéroport, transfert à l'hôtel et enregistrement après 12.00
Temps libre.
Nuit à l'hôtel.

Jour 2. ► Option avec départ de Och (itinéraire de 15 jours): Arrivée à Och. Och – Aflatoun (350 km, 7 h).
Transfert de la ville d'Och au village d'Aflatoun, puis au confluent des rivières Aflatoun et Outour.
Campement dans un endroit pittoresque, tout près de la confluence des rivières, à l'ombre des noyers.
Repas : petit-déjeuner, déjeuner, dîner.
Nuit sous la tente (1300m).

Bienvenue dans la capitale chaleureuse et hospitalière du sud du Kirghizstan – la ville d'Och avec ses pastèques et ses melons mûrs, la chaleur de midi et le velours de la voûte nocturne !

Och est la plus grande ville du sud du Kirghizstan. Vous y serez accueillis par des gens chaleureux et hospitaliers, des rues vertes animées, un bazar oriental coloré et sa plus grande attraction touristique – la montagne Soulaïman-Too, le « Trône de Salomon », qui domine le centre de la ville.

Cependant, nous découvrirons plus en détail les curiosités d'Och au retour, dans une semaine. Nous nous dirigeons, aujourd'hui, sans perdre de temps, vers le village d'Aflatoun et plus loin – vers le lieu de confluence des rivières de montagne Aflatoun et Outour, où nous installerons notre premier campement (1300 m).

Jour 3. Aflatoun Sud – Ouyalma (trek, 19 km).
Trekking en amont de la rivière Aflatoun Sud. Un chemin de terre agréable mène au canyon de la rivière Aflatoun Sud, parmi les pittoresques sapins du Tian-Shan. Déjeuner sur une aire de repos. Après le déjeuner, nous continuerons l'ascension de la gorge sud de la rivière Aflatoun jusqu'à sa confluence avec la rivière Ouyalma.
Repas : petit-déjeuner, déjeuner, dîner.
Nuit sous la tente (2100 m).

Aujourd'hui commence la partie active du programme, puisque nous devrons remonter la rivière Aflatoun Sud. Le premier jour est toujours bouleversant de nouveautés et de vues époustouflantes. L'œil s'habitue progressivement au paysage, mais ne cesse de s'émerveiller de sa beauté – la verdure fleurie des prairies alpines contraste fortement avec la grandeur austère des montagnes ! Un sentier de terre longe le canyon de la rivière Aflatoun Sud, à travers des forêts de sapins du Tian Shan.

Après le déjeuner, nous continuerons à remonter les gorges de la rivière Aflatoun Sud jusqu'à sa confluence avec la rivière Ouyalma. Dans les gorges d'Aflatoun, ainsi que le long de la rivière Ouyalma, la vallée et le versant nord sont couverts de forêts d'épicéas, tandis que le versant sud est orné de lys des steppes. Le calcaire, dont les gorges sont constituées, forme des parois abruptes. Plus on s’élève, plus la gorge devient rocheuse, surplombée de blocs de pierre.

À la confluence de l'Aflatoun et de l'Ouyalma, la large vallée est couverte d’alpages et de forêts d'épicéas, où s’ouvrent deux gorges étroites. Le versant gauche de la vallée de l'Ouyalma est plus doux, avec des traces d'éboulements et de glissements de terrain, le versant droit est abrupt et couvert d'épicéas.
Après avoir un peu remonté la rivière Ouyalma, nous établisserons notre deuxième campement (2100 m) sur le rivage.

Jour 4. Ouyalma – col Kouldambès (2750 m) – lac Sary-Tchelek (trek, 10 km).
Passage du col de Kouldambès (2750 m) et descente vers le lac Sary-Tchelek par le col d'Achuou (2551 m). Après avoir grimpé jusqu'au sommet du col et profité du magnifique panorama sur la vallée d'Ouyalma, avec la crête de Tchatkal au-dessus, nous continuerons notre trek jusqu'au col d'Achuou, d'où nous pourrons profiter de la vue fantastique sur le lac Sary-Tchelek. Le lac Sary-Tchelek est apparu il y a environ 10 000 ans, à la suite d'un énorme glissement de terrain qui a recouvert la vallée de la rivière du même nom. Descente du col d'Ashuou vers la vallée du lac Sary-Tchelek.
Repas : petit-déjeuner, déjeuner et dîner.
Nuit sous la tente (1900 m).

Aujourd'hui nous allons traverser deux cols faciles – Kouldambès (2750 m) et Ashuou (2551 m).

Au début, le sentier longe en grande partie le torrent Ouyalma, blanc d’écume. Juste avant le col de Kouldambès, le torrent serpente le long d'un chemin sinueux à travers une végétation herbeuse. Plus près du col, les pentes deviennent progressivement plus douces. Ici, le chemin serpente à travers de verts alpages et, plus haut, sur une section pierreuse. Montée non fatigante jusqu'au col de Kouldambès avec pour toile de fond des paysages montagneux variés et pittoresques. Randonnée à cheval le long des rives du lac Sary-Tchelek recouvertes de forêts de sapins Tian Shan. Après avoir passé le sommet du col de Kouldambès, nous commencerons notre descente en douceur vers le col d'Ashuou, d'où vous pourrez profiter d'une vue imprenable sur l’extrémité nord du lac Sary-Tchelek. Un peu plus loin, nous descendrons vers la rive où nous installerons notre troisième campement (1900m) pour y passer la nuit.

Jour 5. Lac Sary-Tchelek – col Makmal (2654 m) – Kara-Suou (trekking, 13 km).
On quitte la rive du lac Sary-Tchelek et on remonte le long de la rivière du même nom jusqu'à sa confluence avec la rivière Makmal. De petits sentiers serpentant le long de la rivière nous conduisent à des alpages puis vers le large sommet du col de Makmal (2654 m). Déjeuner à l'aire de repos. Descente le long de la rivière Kouroumdou jusqu'à la vallée de la rivière Kara-Suou.
Repas : petit-déjeuner, déjeuner, dîner.
Hébergement : nuit sous la tente (2000m).

Nous quittons la rive du lac et montons le long du torrent Sary-Tchelek. Il devient plus étroit à 1 km du lac, son cours principal se dirigeant vers le nord tout au long d'un lit rocheux. Les pentes se transforment en parois raides, parfois abruptes, fendues par endroits de pelouses vertes et des cones de sapins. L'eau coule tout autour des rochers et lèche les versants. Près du torrent, des bouleaux épars. Le canyon de Sary-Tchelek se rétrécit encore et les falaises de part et d’autre du torrent se resserrent. Le chemin cependant reste clairement visible, et bientôt nous nous acheminerons vers le col facile de Makmal, jetant des regards admiratifs sur la magnifique surface lisse du lac Sary-Tchelek. Celui-ci apparaîtra devant nous comme une vaste cuvette d'eau entourée de montagnes rocheuses et de pentes boisées sur lesquelles de grands sapins du Tian Shan en forme de cônes pointent leur crête pointue vers le ciel bleu. Les nuages flottant dans le ciel se reflètent dans les eaux calmes du lac.

Une fois de plus, nous allons contempler cette merveilleuse beauté depuis le col et commencer à descendre vers la rivière Kyzyl-Suou. Là où son affluent le Kouroumdou se jette. Sur une prairie confortable au bord de la rive, nous installerons notre quatrième campement (2000 m).

Jour 6. Vallée de la rivière Kara-Suou (trek, 12 km).
Nous continuons notre descente dans la vallée de la rivière jusqu'au lac Kara-Suou (Kara-Kamych). Le lac est incroyablement beau et se trouve dans une combe très pittoresque. Mais le principal atout est la vue imprenable sur le massif montagneux de Min-Tékié depuis les côtés du lac. Déjeuner au bord du lac. Après le déjeuner, promenade à cheval. On se familiarisera avec la vie nomade.
Repas : petit-déjeuner, déjeuner, dîner.
Nuit sous la tente (1800m).

Nous continuons notre descente de la rivière Kara-Suou et arrivons au bord du pittoresque lac Karakamych (Kara-Suou). Depuis la rive du lac, au sud-est, s'ouvre une vue imprenable sur le massif montagneux de Min-Tékié. Sur le côté ouest du lac s'élève une crête montagneuse qui nous sépare d'un ensemble de lacs (Kylié-Kiol, Iri-Kiol, Tchatcha-Kiol, Bokaly, etc.) qui se trouvent dans le voisinage immédiat de l'immense lac Sary-Tchelek.

Le lac Karakamych (Kara-Suou) est un lac de retenue alimenté par les eaux de la rivière Kara-Suou. La longueur du lac est d'environ 6,5 km, la largeur de 1,5 à 2 km, et la profondeur moyenne de 90 m. En été, l'eau du lac se réchauffe jusqu'à 17/19 degrés. Les rives sont couvertes de sapins du Tian Shan, de genévriers, de sorbiers, d'épine-vinette et d'autres arbustes. Sous l'eau, vous pouvez voir des parois rocheuses et des bancs de poissons (Coregonus, Schizothorax).

5ème campement (1800m) nous nous installons sur la rive pittoresque du lac Kara-Suou.

Jour 7. Kara-Suou – col Koutourma (2446 m) – lac Iri-Kiol (trek, 12 km).
En passant le long du lac Kara-Suou, nous commençons une ascension facile vers le sommet du col Koutourma. L'ascension se fait par un chemin pittoresque entre les genévriers et les corniches rocheuses. Du col, on a un beau panorama sur l'extrémité sud du lac Sary-Tchelek. La descente du col n'est pas trop longue et après un certain temps, nous arrivons au bord du lac Iri-Kiol.
Repas : petit-déjeuner, déjeuner, dîner.
Nuit sous la tente (1300 m).

En longeant le lac Kara-Suou le long de sa rive orientale, nous entamons une ascension facile jusqu'au sommet du col Koutourma (2446 m) et ne cessons de nous émerveiller devant ce paysage pittoresque : les roches grises, mouchetées de trous et failles se reflètent dans le miroir d'eau vert-bleu et cela nous donne l’impression que ce bassin a une profondeur incroyable ! Un virage en chemin, une courbe de rochers rosés et nous nous retrouvons sur le côté sud du lac, où coule une rivière de même nom. La rivière devient progressivement très impétueuse et puissante, mais nous allons la voir d'en haut lorsque nous gravirons le chemin du col de Koutourma. La montée du col n'est pas très dure, mais un large panorama s'ouvre d'en haut sur la partie sud de l'immense bassin structural de Sary-Tchelek, et on peut même voir l'extrémité sud du lac Sary-Tchelek lui-même. Mais regardez à gauche – voyez-vous un charmant lac allongé en bas ? C'est le lac Iri-Kiol au bord duquel nous allons passer la nuit.

La descente du col n'est pas longue et après un certain temps, nous arrivons au bord du lac d'Iri-Kiol qui se trouve à 1800/2040 m d'altitude. Nous y installerons le 6ème camp (1300 m).

Le lac d'Iri-Kiol est un réservoir provenant d’un affaissement de terrain. Il est alimenté uniquement par des sources. Dans ses eaux fraîches, il est extrêmement agréable de se baigner et d'éliminer la fatigue du corps après une journée de marche.

Jour 8. Lac d’Iri-Kiol – Lac Sary-Tchelek (trek, 5 km). Transfert à Och.
Du lac Iri-Kiol, nous prenons un sentier facile jusqu'à l'extrémité sud du lac Sary-Tchelek. L'itinéraire traverse des vergers de pommiers et longe de nombreux lacs turquoise.
Transfert à Och (320 km, 6 h). Il est temps de faire une petite promenade dans la ville.
Repas : petit-déjeuner, déjeuner.
Nuit à l'hôtel.

Aujourd'hui, nous nous trouverons à nouveau sur la rive du lac de Sary-Tchelek, mais maintenant depuis son côté sud.

Depuis le lac d’Iri-Kiol, il y a un bon sentier qui nous mènera à l'extrémité sud du lac de Sary-Tchelek et autour du lac Keli-Kiol (lac rond) qui lui est relié, lequel fait 700 m de long et environ 200 à 400 m de large.

Notre trek pittoresque touche à sa fin. Après avoir respiré l'air le plus pur du Tian-Chan, vu la beauté primitive des lacs, des rivières, des gorges et des chutes d'eau de la région, après nous être rassasiés des émotions les plus profondes, nous quittons cette terre magique de montagnes. Certains d'entre nous seront contents de retrouver la civilisation, d'autres – au contraire – ne veulent pas perdre cette impression de liberté que nous donne la proximité avec la nature. Vous avez parcouru un itinéraire dans les montagnes locales et il en reste plein d’autres à découvrir dans le Tian-Chan, et non moins pittoresques! Rendez-vous sur dans notre prochain trek !

Ce soir, vous plongerez dans la chaleur de la ville d'Och : hôtel, nombreux cafés et restaurants et accès gratuit à Internet. Nuit à l'hôtel.

Jour 9. Transfert dans les Pamirs au camp de yourtes "La clairière aux Edelweiss" (280 km, 5 à 6 heures).
Transfert le long du Grand Pamir jusqu'au camp de yourtes situé dans la clairière aux Edelweiss, sous le pic Lénine.
Arrivée au camp, hébergement. Randonnée de deux heures jusqu'à la clairière Loukovaya (3800 m).
Repas : petit-déjeuner, déjeuner, dîner.
Nuitée au camp "La clairière aux Edelweiss" (3600 m).

Och, connue sous le nom de "capitale du sud", est la plus grande ville du sud du Kirghizstan. Ses habitants sont accueillants et hospitaliers, ses rues verdoyantes et animées avec de nombreux cafés confortables, son bazar oriental coloré et sa principale attraction, la montagne Soulaïman-Too, le « Trône de Salomon ». La montagne s'élève au milieu de la ville, ce qui lui donne un aspect plus spectaculaire sur fond de vie urbaine animée et nous rappelle le voisinage immédiat de ses frères majestueux, les monts Pamir.

Il faut 5 à 6 heures pour se rendre au camp de yourtes en empruntant la route de haute montagne du Pamir dans un véhicule confortable. En chemin, vous passerez le pittoresque col de Taldyk (3615 m) au-dessus de la chaîne de montagnes d'Alaï. En traversant le col de Taldyk, la voiture empruntera une belle route en serpentins, qui permettra de découvrir, niveau par niveau, de magnifiques panoramas sur la beauté environnante. Ici, le Pamir dévoile d’impressionnantes montagnes pointues, constituées de roches orangées, de buissons denses de nerpruns, de torrents sauvages qui, depuis des siècles, ont créé des canyons grandioses autour d’eux – la contemplation de cette beauté vous coupera le souffle !

En passant le col de Taldyk (3615m), vous découvrirez un panorama incroyable : sur la vallée d'Alaï complètement plate s'élève brutalement la puissante crête enneigée de Zaalaysky. Au coucher du soleil, ses pics brillent d'une lumière rose, et le pic Lénine (7134m) est le plus haut de toute cette menaçante fratrie. C'est une sensation étonnante d'espace ouvert gigantesque, de très hautes montagnes, une sensation d'échelle sans précédent, de majesté et de solidité de ces hautes montagnes !

A l'arrivée au camp de yourtes (3600m), logement dans des tentes pour 2 ou 4 personnes. Le camp est accueillant, spacieux et lumineux, équipé de terrasses en bois, de matelas, de couvertures chaudes, d'oreillers et de linge de lit – housses de couette, taies d'oreiller, draps. Oui, nous tenons à vous accueillir confortablement !

Ensuite, il faudra marcher jusqu'à la clairière Loukovaya (des oignons sauvages), qui se trouve 200 m plus haut que le camp de yourtes. De vrais oignons sauvages y poussent et des marmottes y vivent nombreuses ! Il y a des tanières de marmottes partout dans la prairie d'oignons. Les marmottes locales sont si curieuses qu'elles vous permettent même de les photographier de près. Elles sont cossues, bien en chair avec leurs longs poils, et elles crient bruyamment lorsqu'ils se précipitent vers leurs terriers, en agitant leurs queues en panache.

En été, dans les montagnes du Pamir, il y a un étonnant tapis de verdure coloré de fleurs nombreuses ! On ne peut observer ce tapis multicolore magique, en deça du pic Lénine que pendant une courte période de temps. Mais, pendant cette période, les hautes terres ardues semblent moins austères et encore plus belles.

Retour au dîner. Un repas savoureux en bonne compagnie, près d'un poêle flamboyant – de quoi d'autre a-t-on besoin après une journée si bien remplie ?

Jour 10. Randonnée vers le lac sacré Toulpar-Kiol (trek, 10 km).
On marchera jusqu'au lac. Connaissance de la vie quotidienne et des traditions du peuple nomade kirghize. Dégustation de koumys.
Retour au camp, cours de cuisine sur le pilaf ouzguen, un plat à base de riz et de viande, très parfumé.
Repas : petit-déjeuner, déjeuner, dîner.
Nuit au camp "La clairière aux Edelweiss" (3600 m).

Le lac sacré de Toulpar-Kiol est dispersé parmi une multitude de lacs turquoise et émeraude, avec pour toile de fond de hauts sommets enneigés. Les habitants disent que ce lac ne doit être visité que si l'on a de bonnes intentions. La légende veut qu'une tribu rebelle ait vécu ici pendant les invasions et ait résisté farouchement aux envahisseurs. La légende raconte que lorsqu'il n’est plus resté d'hommes capables de se battre, les femmes, les enfants et les personnes âgées ont jeté tous leurs biens dans le lac et se sont ensuite sacrifiés dans ses eaux. Le lac est ainsi devenu sacré.

Après la promenade vers le lac, vous pourrez visiter les yourtes des habitants, vous familiariser avec le mode de vie des nomades et déguster des plats traditionnels et du koumiss. L'ingrédient principal du koumiss classique est le lait de jument. Il est nutritif, désaltérant et riche en éléments nutritifs.

Le pilaf (ou plov) d’Ouzguen est un plat unique car il est fait de riz Ouzguen, la plus prestigieuse variété de riz du Kirghizstan, qui ne pousse que dans une seule région. Une caractéristique de cette variété de riz est sa couleur rouge-brun foncé. Il pousse dans une zone écologiquement propre et est abondamment arrosé d'eau de montagne. Le riz Ouzguen ne se fait pas bouillir à pleine eau pendant sa cuisson et s'avère très savoureux, sain et non collant.

Un ochpaz (maître du pilaf) expérimenté expliquera en détail toutes les subtilités de la préparation d'un pilaf parfait, et tous ceux qui souhaitent y participer pourront profiter de cette rare occasion.

Jour 11. Montée au point d'observation sur le sommet du pic Petrovsky (trek, 6 km).
Nous allons nous élever jusqu’à 4 100 m, pour découvrir une vue panoramique circulaire époustouflante sur la pittoresque vallée de l'Alaï avec ses nombreux lacs colorés, la majestueuse chaîne de Zaalaï et son sommet principal – le pic Lénine. Retour au camp.
Master class sur la cuisson des aliments au tandoor.
Repas : petit-déjeuner, déjeuner, dîner.
Nuit au camp "La clairière aux Edelweiss" (3600m).

Le pic Petrovsky (4730m) est proche du camp de la clairière aux Edelweiss. L'ascension du sommet n'est pas difficile au point de vue technique. Un panorama majestueux s'ouvre à partir de 4400 m : vue imprenable sur la vallée de l'Alaï, les pentes multicolores et l'immense glacier du pic Lénine.

Le tandyr est un four traditionnel en argile d'Asie centrale, généralement utilisé pour la cuisson de galettes plats et de samsa. Chaque pâte mise en forme est collée sur les parois intérieures du tandoor, et l’ensemble cuit dans la chaleur accumulée dans le four préchauffé au bois. Grâce à ce mode de cuisson, les produits de boulangerie deviennent savoureux et parfumés : la pâte devient croustillante et la garniture succulente. Observer le maître expérimenté manipuler habilement les produits de boulangerie dans le tandoor est toujours un spectacle magique et fascinant. Il est encore plus passionnant de participer à ce processus.

Jour 12. Randonnée au pied du pic Lénine (trek, 12 km).
L’itinéaire vers le camp "Solnetchny" passe par la mystérieuse clairière Lukovaya (des oignons), le col Poutechestvennikov, la clairière des marmottes, le château de l'esprit d'Alaï et le grandiose glacier Lenine.
Hébergement dans le camp Solnetchny. Repos.
Repas : petit-déjeuner, déjeuner, dîner.
Nuit au camp "Solnetchny" (4400m).

Le chemin menant au camp de Solnetchny est remarquable par son changement rapide de points de vue sur les hautes montagnes, les clairières fleuries et parfumées, les torrents de montagne, les cascades, les cols et les glaciers. Cet itinéraire éveille un sentiment d’espace et d'immensité, de liberté absolu, d'esprit d'aventure loin de toute civilisation.

Le camp Solnetchny, "L’ensoleillé", est un îlot de confort douillet et chaleureux au milieu des glaciers et des versants enneigées. Il est situé près du sentier menant au sommet du pic Lenine. On y a une vue extraordinaire sur la gigantesque paroi du pic Lénine, la piste menant aux camps de haute altitude et les alpinistes qui s'y déplacent. On peut voir depuis là une avalanche qui dévale une pente lointaine ou un papillon qui passe dans un courant d'air. C'est toujours animé et extrêmement intéressant ici. Et très, très agréable !

Jour 13. Montée au panorama qui ouvre sur la chaîne de Zaalaï (trek, 5 km).
Montée à une altitude de 4750 m, où s'ouvre la perspective sur la paroi majestueuse au nord du pic Lénine et du glacier de même nom.
Cours du chef sur la façon de cuisiner en haute altitude.
Repas : petit-déjeuner, déjeuner, dîner.
Nuit au camp de Solnetchny (4400m).

Selon vos désirs, vous pourrez ou passer la journée à camper, à vous reposer et à photographier la beauté qui vous entoure à proximité du camp. Ou vous pourrez grimper un peu plus haut, sur une crête voisine, pour admirer le paysage grandiose depuis un point de vue plus élevé. Techniquement, la traversée n'est pas compliquée et elle permet de voir un vaste panorama sur le Pamir selon un nouvel angle.

Comme nous le verrons, le processus habituel de cuisson en haute altitude est modifié du fait d’une pression atmosphérique moins élevée qui permet à l’eau de bouillir à une plus faible température. Nos cuisiniers expérimentés, qui pratiquent l'art de la cuisine dans de telles conditions depuis de nombreuses saisons, connaissent tous les secrets et les particularités de la préparation d'aliments savoureux et nourrissants. Et ils sont prêts à les partager avec vous à l’occasion d’une master class. Un service de haut niveau (dans tous les sens du terme) est une compétence que nous avons affinée au fil des ans.

Jour 14. Descente jusqu'au camp de la Clairière aux Edelweiss (trek, 12 km).
En descendant, vous admirerez les pittoresques rochers colorés, les tours de pierre et le canyon du "Bout du monde" de la vallée de la rivière Atchik-Tach.
Hébergement. Repos.
Repas : petit-déjeuner, déjeuner, dîner.
Nuit au camp "La clairière aux Edelweiss" (3600m).

En descendant, vous aurez l'occasion d'observer de plus près et de photographier les paysages majestueux du Pamir : tours de pierre hautes et pointues, pentes colorées inondées de soleil, glace fondant au sommet et s'écoulant en cascades dans de violents torrents. Vous pourrez même voir une énorme statue d'éléphant, sculptée dans les rochers par les forces mystérieuses de la nature.

Nos guides vous conduiront sur un sentier à vous couper le souffle et vous révéleront tous les secrets de ces lieux.

Après la descente du col du « Voyageur » (Putechestvennikov), près de la Clairière aux Oignons, vous bifurquerez en direction du canyon du "Bout du Monde". Tout autour de son trou sans fond, des rivières rouges, brunes et jaunes coulent et s'unissent en un seul courant puissant et bruyant. Le thym odorant fleurit au bord du canyon et le cri des marmottes se fait entendre au loin.

À l'arrivée au camp de la "Clairière aux Edelweiss", nos hôtes pourront profiter d'un délicieux et copieux déjeuner. Ensuite, vous pourrez vous détendre et aller dans la banya (sauna russe). Tous nos hôtes qui ont grimpé jusqu’au camp "Solnetchny" reçoivent des certificats qui attestent qu'ils ont réellement été sous le pic Lénine et atteint une altitude de 4400m ou plus de leurs propres moyens.

Jour 15. Transfert à Och (280 km, 5 heures).
Transfert jusqu’à Och via la célèbre vallée d'Alaï et à travers les cols de haute montagne de Taldyk (3615 m) et Tchirtchik (2408 m).
Arrivée à Och. Visite du bazar d'Och, achat de souvenirs d’artisanat local.
Repas : petit-déjeuner, déjeuner.
Nuit à l'hôtel. ► Option avec départ de Och (itinéraire de 15 jours): La fin du programme.
Départ d'Och.
Transfert à l'aéroport. Départ.
Repas : petit-déjeuner.

Sur le chemin d'Och, nous vous recommandons de vous arrêter au col de Taldyk (3615m), de contempler au loin les magnifiques montagnes et de prendre quelques photos en souvenir de ces lieux magiques et du temps merveilleux passé ici. Vous vous surprendrez à penser que vous êtes encore dans ce moment magique qui bientôt ne sera plus qu’un souvenir... Mais un si joli souvenir !

Après votre hébergement à l'hôtel à Och, vous aurez tout le temps de visiter le bazar oriental, de découvrir son authentique originalité et de choisir des souvenirs pour vous remémorer ce merveilleux pays.

Jour 16. Fin du programme. Départ de Bichkek.
Petit-déjeuner à l'hôtel.
Transfert à l'aéroport. Départ.

Le prix de la visite comprend :

  • Prise en charge et retour à l'aéroport ;
  • Tous les transferts selon le programme en transport confortable ;
  • Hébergement dans un hôtel 3* à Och avec petit-déjeuner (2 nuits) ;
  • Obtention des documents nécessaires pour visiter les régions du Tian-Chan et du Pamir :
    • Laisser-passer pour la visite du parc national ;
    • Laisser-passer pour la visite de la zone de contrôle frontalier ;
    • Taxe écologique.
  • Service pendant le trek dans le Tian-Chan (jours 1-6) :
    • Pension complète – 3 repas chauds par jour ;
    • Hébergement dans des tentes à 2 lits ;
    • Services de guide de montagne, cuisinier, personnel de service ;
    • Location de chevaux pour transporter des marchandises personnelles et publiques ;
    • Une trousse de premiers secours par groupe ;
  • Location de matériel de bivouac et de cuisine (jours 1 à 6) :
    • Tentes ;
    • Tables et chaises ;
    • Ustensiles de cuisine.
    • Toilettes ;
  • Hébergement dans le camp de yourtes "La clairière aux Edelweiss" (3600 m) dans le Pamir :
    • "Standard" – hébergement dans des tentes de camping chauffées pour 1 à 2 personnes. La tente dispose de l'électricité, de chauffages individuels, de lits, de matelas, de couvertures, d'oreillers et de linge de lit – housses de couette, taies d'oreiller, draps ;
    • "Confort" (en supplément) – hébergement dans une yourte confortable pour 1 à 2 personnes. Chaque yourte dispose d'une salle de bain personnelle (douche, WC, eau chaude/froide), chauffage, électricité, lits avec draps, placards, table, chaises, bouilloire électrique, articles de toilette, sèche-cheveux, serviettes.
  • Hébergement au camp Solnetchny (4400 m) – dans des tentes de camping pour 1 ou 2 personnes ; les tentes sont équipées d'un plancher en bois, d'une isolation thermique, de matelas en mousse ;
  • Alimentation – pension complète (3 repas chauds variés, y compris l'option végétarienne) ;
  • Services d'un guide de montagne – pour tous les jours du programme d'excursion ;
  • Location d'équipements :
    • Sac de couchage ;
    • Bâtons de marche télescopiques ;
    • Cape de protection contre la pluie ;
    • Torche ;
    • Tapis de randonnée ;
    • Thermos en métal de 0,5 à 1,0 litre ;
    • Torches (couvre-chaussures) pour protéger les bottes de la neige ;
  • Transport à cheval du chargement personnel (jusqu'à 15 kg) vers et depuis le Camp Sunny (4400 m) ;
  • Infrastructure du camp "La clairière aux Edelweiss » (3600 m) :
    • Yourtes kirghizes avec chauffage pour la nourriture et le repos ;
    • Salles de bains et toilettes ;
    • Sauna et douches ;
    • Installations médicales ;
    • Électricité 220 V ; 50 Hz.
  • Infrastructure du camp Solnetchny :
    • Yourtes kirghizes avec chauffage pour la nourriture et les loisirs ;
    • Lavabos et toilettes ;
    • Soins médicaux ;
    • Salle de stockage ;
    • Banya (en supplément) ;
    • Électricité 220 V ; 50 Hz.

Le prix de la visite ne comprend pas :

  • Aide à l'obtention de visas et coût des visas – pour les citoyens étrangers ;
  • Coût des vols internationaux ;
  • Coût de la nourriture à Och (sauf les petits déjeuners à l'hôtel) ;
  • Assurance médicale.

Services supplémentaires :

  • Possibilité de nuit supplémentaire à Och à l'arrivée ou au départ :
    • Chambre simple – 45 USD/par chambre/par nuit ;
    • Chambre double – 55 USD/par chambre/par nuit.
  • Hôtels:

    Cet itinéraire prévoit le type d’hébergement suivant :

    Ville Hôtels
    Camps 1-6 Tentes
    Och Sunrise Osh Hotel 3* ou similaire
    Bichkek Discovery hotel 3* ou similaire
    Camp des yourtes Tentes ou Yourtes

    Remarque:
    Pour les participants de programme il est recommandé de porter des vêtements et des équipements de randonnée spéciaux pour un passage confortable de la piste:

    Équipement et vêtements nécessaires pour le programme:
    1 Sac à dos 40-60 l.;
    2 Sac-polochon pour transporter vos affaires.  Il n’est pas obligatoire mais bien pratique pour transporter les affaires jusqu’au Camp de base, puis pour être posé sur le dos de cheval et transporté jusqu’au Camp 1.
    3 Crème solaire SPF de 25 à 40 .
    4 Lunettes de soleil + avoir celles de rechange.
    5 Chaussures légères de trekking (Scarpa kailash GTX, Salomon Quest 4D GTX, The North Face Wreck Mid GTX ou analogues).
    6 Baskets (SALEWA MTN Trainer GTX, Garmont Dragontail MNT GTX ou analogues), et/ou sandales (Teva, Keen ou analogues) pour les déplacements en Camps inférieurs (CB, C1) et entre eux. De plus, il fait chaud en été à Och, les chaussures ouvertes seront nécessaires.
    7 Veste en duvet ou avec rembourage synthétique type PrimaLoft ou ThermoBall etc. (BASK Valdez etc.)
    8 Veste coupe-vent, par exemple GORE-TEX (RedFox Vector GTX III ou analogues).
    9 Pantalon coupe-vent, par exemple GORE-TEX ou salopette (p.6) (RedFox Vector GTX III ou analogues).
    10 Ensemble POLARTEC (exemple, veste BASK Kondor V3 + pantalon BASK Vinson Pro V2)
    11 Sous-vêtement à même la peau POLARTEC - en deux couches : plus fine - pour évacuer l’humidité (exemple RedFox Dry Zone) et plus épaisse- pou rechauffer  (exemple, ensemble veste + pantalon BASK)
    12 Gants fins Fleece, Polartec, WindBloc et épais avec rembourage (exemple, RedFox Ice)
    13 Casquette ou chapeau pare soleil + bonnet rembouré. Casquette légère avec protection du cou (Outdoor Research Sun Runner Cap, Outdoor Research Activeice Cap ou analogue) ou chapeau pare soleil (Outdoor Research Conzumel Sombrero, Outdoor Research Helios Sun Hat ou analogue) + bonnet rembouré (Outdoor Research Windwarrior Hat, Outdoor Research Peruvian Hat ou semblable).
    14 T-shirts.
    15 Chaussettes hautes, thermo du type Boreal TREK Thermolite ou similaires + chaussettes habituelles.
    16 Baume à lèvres montagne.
    17 Trousse de premiers secours (individuelle).

    Transport.
    Cet itinéraire prévoit le type de transport suivant (en fonction du nombre de personnes en groupe):

    Groupe Tipo de transporte
    Groupe 1-3 personnes. "Mitsubishi Delica"
    Groupe 4-14 personnes. "Mercedes-Benz Sprinter"
    Groupe 15-40 personnes. "Mercedes-Benz Sprinter" / Setra

    Photos du tour:

    voir toutes les photos »»

    Une autre vidéo sur les programmes au Kirghizstan:

    Environs du camp de base (3600 m) au pied du pic Lénine
    Environs du camp de base
    (3600 m) au pied du pic Lénine
    Voyage sur les motocyclettes à travers le KirghizistanVoyage sur les motocyclettes
    à travers le Kirghizistan
    Aux tout terrain à travers le Kirghizistan
    Aux tout terrain à travers le Kirghizistan
    Pamir Experience 2016
    Pamir Experience 2016

    regarder tous les videos »»

    Vidéo: Tourisme de montagnes. Tracking en région du lac de Sari-Tchélek
    (Tyan-Chan d’Ouest, Kirghizistan), Juin 2015

     

    La marche de montagnes (infotour) vers le lac de hautes montagnes Sari-Tchélek avait été organisée par nous pour 11 représentants des compagnies du tourisme du Brésil, Espagne, Grande-Bretagne, Chili et Russie. Avec notre équipe uni ils ont passé de miraculeux jours dans une contrée vierge des lacs turquoises, loin de la civilisation, parmi une multiplicité de cols pittoresques et de gorges profondes, au coeur même de la Réserve Biosphérique Sari-Tchélek.

    Les participants de l’expédition admiraient les beautés de la nature vierge, se familiarisaient avec les particularités de vie des montagnards locaux et admiraient sa simplicité, prénaient part aux différentes leçons de maîtrise, savouraient les plats de la cuisine orientale cuits de nos cuisiniers professionnels, et l’équipe d’accompagnement assurait un fonctionnement non stop de l’infrastructure des campements.

    Une marche de montagnes peu compliquée mais riche de paysages de contes et d’impressions illuminées est l’un de meilleurs moyens du teambuilding! Un repos actif dans les montagnes dispose à un développement complet du potentiel de la personne et parcourir un chemin commun, les difficultés et les joies communes d’une manière naturelle font s’approcher les gens complètement différents!

     

    © La paternité de ce matériel appartient à la compagnie «Central Asia Travel».
    Toute reproduction et utilisation de ce matériel sans autorisation de l’auteur est interdite.

    en haut »»

    
         	

    RÉSERVER LE CIRCUIT

    ×

    Nom du circuit *

    Nom et prénoms*

    Nationalité

    N de téléphone * 

    Telegram  

    E-Mail * 

    Nombre de
    participants: 

    Types d’hébergement:



    Comment vous contacter:

    Commentaires, suggestions en fonction du programme:

    En remplissant ce formulaire, vous autorisez le traitement des données à caractère personnel.

    Réserver une visite guidée

    ×

    Nom de l'excursion *

    Nom et prénoms*

    Nationalité

    N de téléphone * 

    Telegram  

    E-Mail * 

    Nombre de
    participants: 

    Comment vous contacter:

    Vos commentaires et suggestions:

    En remplissant ce formulaire, vous autorisez le traitement des données à caractère personnel.

    

    Envoyer à l'ami

    ×




    RECHERCHE SUR LE SITE

    QUOI DE NEUF SUR LE SITE