Ensemble Cheϊkhantaour

Ensemble de Sheikhantaur. Tachkent, OuzbékistanVous venez d`arriver à Tachkent - la capitale de l`Ouzbékistan et lui jetant le coup d`oeil sur le chemin vers l`hôtel vous vous posez la question: et où est l`exotique promise, ancienne architecture si originale et attractive? Ne vous pressez pas de tirez les conclusions à la hâte. En toute apparence Tachkent n`est que le premier point dans votre fascinant itinéraire à travers l`Ouzbékistan, mais ceci ne veut pas dire qu`il n`a rien à vous proposer. Tachkent, aussi bien que toute autre importante ville de l`Ouzbékistan, dispose de grande quantité des curiosités. Oui, Tachkent est une ville moderne avec une infrastructure développée, devantures illuminées et stands de publicité, mais il ne faut pas oublier que son hisroire compte plus de 2200 ans. Et l`on y peut aussi trouver un coin d`antiquité. Si vous êtes un appréciateur de l`histoire retenez le mot Cheïkhantaour (abbr. du « cheïkh khovand takhour ») qui va vous servir une sorte de mot de passe pour s`introduire dans l`atmosphère de l`ancien Tachkent.

Ensemble Cheïkhantaour comprend d`anciens bâtiments conservés jusqu`à nos jours. C`est ici a été enterré le cheïkh Khovand at-Takhour, l`éminent soufi (adepte du mouvement mystique dans l`islam «soufisme») et profondément respecté par les musulmans, ainsi que d`autres personnes connues - gouverneurs de Tachkent et leurs compagnons. Mais le temps et la nature s`avèrent souvent sans merci aux oeuvres de l`être humain - il n`y a que trois constructions qui sont parvenues jusqu`à nos jours de plusieurs mausolées, sépulcres et mosquées ayant composé un siècle avant l`ensemble Cheïkhantaour.

Le Coeur de cet ensemble est le mausolée même de Cheïkhantaour construit sur l`ordre de Tamerlan à la fin du XIV siècle sur le tombeau du soufi connu. Il ne se distingue pas par le luxe de décoration et style ce que correspond à l`esprit du cheïkh Khovand at-Takhour qui prêchait la modestie et ascétisme: bâtiment aux formes habituelles construit en brique simple complétés que d`une mosaïque bleue-marine en majolique sur la porte d`entrée. Le mausolée comprend deux pièces, la première dont abrite la tombe du Cheïkhantaour et sont enterrés dans la deuxième son épouse et son fils.

Ensemble de Sheikhantaur. Tachkent, OuzbékistanL`attention du visiteur sera attirée par un autre bâtiment se trouvant près du mausolée de Cheïkhantaour qui se distingue par son architecture inhabituelle, à savoir par sa coupole conique ce que n`est pas typique pour les constructions de la région. Ceci s`explique en partie par le fait qu`ici est enterré Tola-biy, connu aussi comme Qaldirghach-biy ayant gouverné Tachkent au XVIII siècle et qui est descendant d`une famille aristocratique kazakh. Il était l`adepte de Cheïkhantaour et devenu connu par ses discours argumentés et sa lutte contre les envahisseurs étrangers en Asie Centrale.

A une petite distance de deux constructions vous verrez le dernier des bâtiments conservés de l`ensemble de Cheïkhantaour - le mausolée de Yunus-khan qui était un de descendants de Tchinguiz-khan. Le mausolée construit à la fin du XV siècle par les fils de Yunus-khan se distingue non seulement par ses dimensions mais aussi par sa décoration. A côté des mausolées de Cheïkhantaour et de Tola-biy celui-ci a une vue plus somptueuse et témoigne de la grandeur de celui enterré dans le mausolée qui était le khan monghol et le descendant de Tamerlan. Les façades sont décorées d`arabesques et ornements traditionnels et pour entrer dans la construction il faut passer par une porte splendidement décorée.

Certains historiens supposent que cet endroit, avant de devenir le dernier abri du cheïkh, était un des endroits saints du zoroastrisme - religion païenne répandue sur le territoire de l`Ouzbékistan avant la venue de l`islam. En témoignent les arbres pétrifiés que l`on peut voir sur les anciennes photos de l`ensemble Cheïkhantaour à deux bords du trottoir menant au bâtiment central de l`ensemble. Un de ces arbres - le dit platane d`Alexandre (Alexander de Macédoine) conservé de nos jours à côté de la pierre tombale du cheïkh est une confirmation originale de l`extrême vieillesse de ce monument historique. C`est ainsi que l`on avait réalisé le souhait du grand soufi ayant voulu être enterré à l`ombre des arbres sous lesquels se réposait d`après la légende Alexander de Macédoine en personne.

Une atmosphere particulière se forme dans l`ombre des arbres qui entourent ces anciennes constructions et vous fait oublier que vous êtes dans une ville contemporaine. Et grace au voisinage de l`endroit saint et la conscience de saisir l`antiquité on s`y sent la paix et la tranquillité. Et il est fort probabale qu`en raison de cette atmosphère originale Cheïkhantaour était toujours l`endroit d`attraction et source d`inspiration pour les gens des arts.

Photos:

voir toutes les photos »»

© La paternite de ce materiel appartient a la compagnie «Central Asia Travel».
Toute reproduction et utilisation de ce materiel sans autorisation de l’auteur est interdite.

«« précédent en haut »»

D'autres curiosités de Tachkent: Ensemble Cheϊkhantaour est à consulter:

RÉSERVER LE CIRCUIT

×

Nom du circuit *

Nom et prénoms*

Nationalité

N de téléphone

Skype  

E-Mail * 

Nombre de
participants: 

Types d’hébergement:



Comment vous contacter:

Commentaires, suggestions en fonction du programme:



Envoyer à l'ami

×




RECHERCHE SUR LE SITE

QUOI DE NEUF SUR LE SITE