Mausolée des Samanides

 

Mausolée des SamanidesUn de plus anciens monuments d’architecture de Boukhara - le mausolée des Samanides se trouve non loin du Réguistan, dans le parc des Samanides au lieu de l’ancien cimetière. Il est agréé que le mausolée fut construit vers la fin du Xe siècle par Ismaïl Samani - le fondateur de la dynastie des Samanides (la dynastie règna de 875 à 999). Il y a des renseignements qu’il l’avait érigé en mémoire de son père Akhmad ibn Assad. Pourtant, le mausolée devient sépulcre familial, Ismaïl Samani même y est enterré et si l’on croit l’écriture à l’entrée au mausolée, son petit-fils aussi y trouve son dernier refuge.

A part sa beauté le mausolée est connu également par le fait qu’il le plus ancien monument de l’architecture musulmane en toute Asie Centrale. Le mausolée des Samanides est une construction toitée ce qu’était interdite par l’islam. On peut constater qu’il est le premier et le dernier mausolée de ce type dans l’histoire de l’islam. La construction cumule en soi pratiquement toutes les traditions des temples du feu zoroastriens ce que l’on peut découvrir en contemplant le décor et les éléments qui sont devenus ultérieurement les classiques du style d’architecture d’Asie Centrale.

Le bâtiment du mausolée, construit généralement en brique cuite, a une forme carrée. Les colonnes qui ne sont pratiquement décorées de rien se dressent aux quatre coins du mausolée. Une arcade comprenant par dix arcs de chaque côté s’appuie à ces mêmes colonnes. Aux coins de la toiture il y a de petites coupoles rapprochées légèrement vers le centre par rapport aux colonnes. La coupole principale est située exactement au centre du toit du mausolée.

Les murs du mausolée sont incrustés du briquetage figuré avec alternance des colonnes horizontales et verticales des briques. Grace à l’image artistique le mausolée a une apparence qui se change aux différentes heures du jour. Mausolée des SamanidesLes cercles de briques ceignants la frise du mausolée forment une chaîne et fortement ressemblent aux perles Sassanides - collier perforé sculpté sur le plâtrage en gantch dans les palais de l’Asie Centrale dans les temps préislamiques. Dans certains endroits le briquetage est réalisé sous la forme de claie ce qui attribue à la construction une beauté particulière et souligne la virtuosité des maîtres-artisans qui l’ont accompli.

Le Mausolée des Samanides symbolise le début de la nouvelle époque dans la renaissance et le développement de la culture centroasiatique après les invasions arabes. L’histoire confirme que les anciennes traditions continuaient leur existence sur le territoire de l’Asie Centrale. Celle-ci est particulièrement évidente d’après la technique de construction en brique cuite, laquelle avait certainement un caractère progressif malgré le style classique par endroits.

Etant arrivé une fois à Boukhara la noble, essayez de contempler le mausolée des Samanides en différentes parties du jour et vous verrez une construction tout à fait différente de différents côtés.

Photos:

voir toutes les photos »»

© La paternite de ce materiel appartient a la compagnie «Central Asia Travel».
Toute reproduction et utilisation de ce materiel sans autorisation de l’auteur est interdite.

«« précédent en haut »»

D'autres curiosités de Boukhara: Mausolée des Samanides est à consulter:

RÉSERVER LE CIRCUIT

×

Nom du circuit *

Nom et prénoms*

Nationalité

N de téléphone

Skype  

E-Mail * 

Nombre de
participants: 

Types d’hébergement:



Comment vous contacter:

Commentaires, suggestions en fonction du programme:



Envoyer à l'ami

×




RECHERCHE SUR LE SITE

QUOI DE NEUF SUR LE SITE