Chaleur de L`or Blanc

Coton en Ouzbékistan

 

Dans le monde entier, dans chaque maison il y a quelque chose, fabriquée du coton - que ce soit chemise ou serviette, nappe ou pyjama. Dans la plupart des cas les gens, en faisant le choix du vêtement, tentent de trouver l`écriture «Cotton 100%» qui se dit pour la bonne qualité du produit.

De nos jours l`humanité a découvert la multiplicité de moyens d`obtention une grande gamme des fibres synthétiques. Bien-sûr le vêtement d`un tel matériel servira plus longtemps, ne se froisse pas, se lave plus facilement, mais il lui manque quelque chose qui rendrait agréable son usage, ce tissu « n`est pas vif », n`est pas naturel. En comparaison avec la fibre synthétique le coton naturel “respire” mieux et absorbe l`humidité superflue. Tout ceci le rend plus agréable lors du contact avec le corps. Serait-il possible que lors de sa production on y ait ajoutée quelque chose chaude et insaisissable ce que le peuple appelle “le produit où on mit l`âme”?

Les producteurs principaux de la fibre de coton sont Inde, Chine, Ouzbékistan, USA et Pakistan. L`Ouzbékistan est l`un de très reconnus exportateurs du coton dans les pays de l`hémisphère d`est. Le coton est la richesse nationale de la république à côté de l`or et c`est pourquoi on l`appelle “Oq oltin” - “L`or blanc”.

Le plantage du coton se fait à l`aide de la technique. Durant le procéssus de végétation les troncs des buissons atteignent 70 centimètres de hauteur, apparaissent les fleurs et de petites boules - les capsules. Quand les capsules sont quasi mûres on arrête l`irrigation des champs et les buissons du coton commencent à devenir secs. Et sous l`influence de la chaleur qui dans certaines régions de l`Ouzbékistan peut atteindre quarante degré en septembre, où on commence la récolte du coton, les capsules s`ouvrent et une boule de fibres blanches vient au monde. La boule, qui par ses formes, rappelle l`orange épluchée, a une couleur toute blanche et dépasse quatre fois la capsule par ses dimensions.

Si on filme le procéssus d`ouverture de la capsule à l`aide d`une caméra, pendant la lecture ralentie on verra l`image qui rappellera la préparation du popcorn, seulement la sortie du coton de la capsule est plus gracieuse - elle s`ouvre en quatre pétales. S`inclinant vers le bas, les pétales, on dirait, constituent une serte d`un article de bijouterie où une boule blanche commence à s`élargir harmonieusement et symétriquement. Si vous n`avez jamais vu comment pousse le coton, venez en automne en Ouzbékistan - c`est un spectacle impressionnant!

Le procéssus le plus pittoresque dans la production du coton c`est, bien-sûr, sa récolte. Les gens viennent aux plantations tôt la matinée, tandis qu`il ne fait pas trop chaud, attachent au corp les sacs-tabliers volumineux et se repartissent par égates (plates-bandes). Il est d`usage que les récolteurs du coton le ramassent de deux égates à la fois. Le coton se sépare facilement de la capsule et s`envoie dans le sac-tablier.

Si on a eu la chance de venir à la récolte du coton pour quelques jours l`on peut proposer aux récolteurs les maisons des fermiers pour passer les nuits. Un charme particulier auront les soirées devant le brasier de gouzapaya (troncs secs du cotonnier), l`observation des étincelles partant rapidement vers le ciel sombre, écoute la crépitation des troncs brûlants. Le ciel en cette saison est noire-sombre. Rappellant le velours il est semé de miriades des étoiles s`entre-échangeant de clins d`oeil mystérieux.

Assez souvent il y a quelqu`un, parmi les cultiveurs du coton, qui puisse jouer au roubab (instrument de musique ouzbek national à cordes) et alors, à travers la crépitation du feu, on entend une agréable mélodie orientale douce et triste. Devant certains feux on peux entendre également de vieilles chansons de barde exécutées par des jeunes cultiveurs du coton sous accompagnement de la guitare.

En s`accumulant de chaleur du soleil le jour et du feu la nuit, tu l`apportes et transmets à chaque partie de la fibre du coton que tu touches. Et quelque part à l`autre bout du monde, un homme, en mettant une chemise du coton 100%, sent la chaleur dont nous savons la source!

Photos du tour:

voir toutes les photos »»

Notre videogalerie:

La cuisine nationale de l`Asie Centrale
La cuisine de l`Asie Centrale
Espèces du pilaf à Tachkent
Espèces du pilaf à Tachkent
Industrie vinicole en Ouzbékistan
Industrie vinicole en Ouzbékistan
Fruits et légumes ouzbeks
Fruits et légumes ouzbeks

voir toutes les video »»

© La paternité de ce matériel appartient à la compagnie «Central Asia Travel».
Toute reproduction et utilisation de ce matériel sans autorisation de l’auteur est interdite.

en haut »»

RÉSERVER LE CIRCUIT

×

Nom du circuit *

Nom et prénoms*

Nationalité

N de téléphone

Skype  

E-Mail * 

Nombre de
participants: 

Types d’hébergement:



Comment vous contacter:

Commentaires, suggestions en fonction du programme:



Envoyer à l'ami

×




RECHERCHE SUR LE SITE

QUOI DE NEUF SUR LE SITE