Nouvel An dans dans les contes d’Orient

 

Le pays de destination: Ouzbékistan. Regarger la carte »»
Itinéraire: Tachkent - Samarcande - Boukhara - Tachkent.
Durée du circuit: 6 jours / 5 nuits.

DATES DES DÉPARTS ASSURÉS: 30.12.2016 - 04.01.2017

Ce circuit d’excursion de Nouvel An est destiné aux voyageurs actifs et currieux qui ne tolèrent pas la monotonie et aiment le changement des paysages au delà de la fenêtre.
Le Nouvel An c’est la fête magique qui est liée avec les espoirs pour l’avenir, avec l’attente de la réalisation de tous les souhaits. Il existe une superstition: Si tu vas passer le Nouvel An comme il faut, comme cela tu vas passer toute l’année.
La Compagnie «Central Asia Travel» vous invite à faire un voyage extraordinaire en Ouzbékistan! Si vous voulez que la célébration de l`an 2017 est devenu l’évènement inoubliable comme la fête jolie, gaie et intéressante - nous vous invitons à l’Orient! Vous allez avoir la chance de vous retrouver dans une conte orientale. Après avoir vous retrouvé parmi les dômes enneigés des minarets, des arcs illimités où l’air est impreigné des arômes des épices melangé avec l’arôme du sapin, vous allez éprover cette atmosphère de fête. Jouyeuse Nouvel An!

  • programme du circuit, services et prix
  • description détaillée
    du circuit
  • questions les plus fréquentes
  • information utile
    carte de l’itinéraire

 

Programme du circuit
Jour 1.
30.12.2016
L`arrivée à Tachkent.
Formalités de passeport et de douane. Accueil à l’aéroport. Transfert et installation à l’hôtel «Arien Plaza 3*». La visite guidée de Tachkent: place Khast-Imam, médersa Barak-khan, mausolée Kafal-al-Chachi Mazar, médersa Koukeldach, marché - Tchorsou. Après le déjeuner la continuation de la visite: musée des Arts appliqués, place de l’Indépendance, square d’Amir Témour. La nuit à l’hôtel.
Jour 2.
31.12.2016
Tachkent - Samarcande.
Le petit-déjeuner à l’hôtel. Transfert à la gare. Départ de Tachkent pour Samarcande en train rapide «Afrassyabe» (08:00-10:10). Accueil à la gare de Samarcande. Transfert et installation à l’hôtel «Emirkhan Hotel 4*». La visite guidée de Samarcande: mausolée Gour-Emir - tombeau d’un grand Tamerlane, mausolée Roukhabad, place Reguistan (médersa d’Ulughbek, médersa Sherdor, médersa Tilla-Qari) - la plus célèbre place de l’Asie Centrale. Après le déjeuner la continuation de la visite: mosquée Bibi-Khanoum, ensemble architectural Chakhi-Zinda, observatoire d’Oulougbek.
Le réveillon au restaurant «Dastarkhan», spectacle et concert de gala.
Jour 3.
01.01.2017
Samarcande.
Le petit-déjeuner à l’hôtel. Temps libre. Après le déjeuner la promenade à travers Samarcande en fête. La nuit à l’hôtel.
Jour 4.
02.01.2017
Samarcande - Boukhara.
Le petit-déjeuner à l’hôtel. Transfert à Boukhara. Arrivée à Boukhara et installation à l’hôtel «Omar Khayam 3*». Temps libre. Promenade à travers la ville de soir, visite des boutiques des souvenirs et des ateliers. La nuit à l’hôtel.
Jour 5.
03.01.2017
Boukhara. Train de nuit pour Tachkent.
Le petit-déjeuner à l’hôtel. La visite guidée de Boukhara: mausolée Samanides, tombeau Tchachma Ayub, ensemble Bolo-Khauz, ancienne forteresse Ark, ensemble Poi-Kalan, médersa Abdoulaziz-Khan, médersa Oulougbek. Après le petit-déjeuner la continuation de la visite: ensemble Lyabi-Khauz, médersa Koukeldach, médersa Nadira Divanbegui, galéries de marchands. Transfert à la gare. Train de nuit pour Tachkent №661/662 (20:55-06:30). Nuit dans le train.
Jour 6.
04.01.2017
Tachkent. Le départ.
L`arrivée à Tachkent. Pendant le temps libre la visite des marchés, la promenade au centre de la ville, au parc national d’Alicher Navoi, la visite du métro de Tachkent. Le départ pour l’aéroport.
Prix du programme en USD/par personne:
Prix du programme pour 1 personne 595 USD
Hébergement individuel +110 USD

* Le circuit est garanti et sera organisé quel que soit le nombre final des participants.

Le prix du circuit comprend:

L’hébergement à l’hôtel dans les chambres doubles avec le petit-déjeuner;
Les visites guidées en fonction du programme;
Les droits d’entrée pour les sites et les monuments;
Guide accompagnateur pour tout le programme;
Les services de transport climatisé pour tout le programme y compris les accueils/raccompagnement à l’aéroport;
Les billets de train de grande vitesse Afrassyabe (Tackent-Samarcande);
Les billets de train de nuit Boukhara-Tachkent №661/662 (voiture couchette);
Le dîner de fête à l'occasion du Nouvel An au restaurant «Dastarkhan»;
Déjeuner 31.12.2016, dîner 01.01.2017;
L’eau minérale;
Souvenirs mémorables.

Le prix du circuit ne comprend pas:

Le prix des vols internationaux;
Le coût des répas;
Les frais médicaux et l’assurance.
 

Hôtels.
Le prix du programme comprend l’hébergement dans les hôtels. En fonction de vos suggestions vous pouvez choisir les hôtels des catégories suivantes:
Hôtels 2-3* ce sont les hôtels pas chers décorés dans la plupart de cas selon le style national. Ici vous allez trouver tout pour l’hébergement confortable. Les hôtels pareils vont vous procurer l’accueil chaleureux et vous assurer l’ambiance comme à la maison.
Hôtels 3-4* ce sont les hôtels de classe européenne. Ils ne sont pas luxueux commes les hôtels cinq étoiles pourtant l’aménagement des chambres et la qualité de services sont au niveau très haut. En règle générale ces hôtels sont situés non loin du centre ville et des curiosités principales.

Ville Hôtels 3-4*
Tachkent Arien Plaza 3* ou similaire
Samarcande Emirkhan Hotel 4* ou similaire
Boukhara Omar Khayam 3* ou similaire

Transport.
Le type de transport suivant (en fonction du nombre de personnes en groupe) peut être proposé:

"Hyundai Grand Starex"
(jusqu’à 6 places)

Hyundai Grand Starex

"Mitsubishi Rosa"
(jusqu’à 15 places)

Mitsubishi Rosa

"Golden Dragon"
(jusqu’à 45 places)

Golden Dragon
Climatiseur Système audio Ceinture de sécurité Sièges rabattables Eclairage du salon Climatiseur Système audio Ceinture de sécurité Sièges rabattables Eclairage du salon Réfrigérateur Climatiseur Système audio Ceinture de sécurité Sièges rabattables Eclairage du salon Réfrigérateur
Hyundai Grand Starex Hyundai Grand Starex Hyundai Grand Starex Hyundai Grand Starex Hyundai Grand Starex Hyundai Grand Starex Hyundai Grand Starex

 

DESCRIPTION DÉTAILLÉE DU CIRCUIT

Jour 1. (30.12.16). L`arrivée à Tachkent.
Formalités de passeport et de douane. Accueil à l’aéroport. Transfert et installation à l’hôtel «Arien Plaza 3*». La visite guidée de Tachkent: place Khast-Imam, médersa Barak-khan, mausolée Kafal-al-Chachi Mazar, médersa Koukeldach, marché - Tchorsou. Après le déjeuner la continuation de la visite: musée des Arts appliqués, place de l’Indépendance, square d’Amir Témour. La nuit à l’hôtel.

Bienvenu en Asie de Nouvel An! Tachkent - la capitale de l’Ouzbékistan et l’une de plus grandes villes de l’Asie Centrale vous accueillera dans l’atmosphère féerique de Nouvel An, de la fête qui s’approche. Tachkent en hiver est miraculeux à sa manière: arbres en couverture blanche de neige et l’air frais de froid dans lequel, on ne sait pas pourquoi, on sent particulièrement fort l’arôme des brochettes qui se préparent ou de la samoussa chaude. Tout ceci vous rappelle qu’en dehors c’est l’hiver tandis qu’un soleil gai et un ciel bleu-transparent colorent cet hiver de couleurs chaudes et saturées.
La promenade à travers Tachkent d’hiver vous familiarisera avec les chefs-d’oeuvre d’urbanisme médiéval et les idéés contemporaines d’architecture.
Ce jour-là on va voir par nos propres yeux la beauté moderne et la grandeur de Tachkent l’une des plus jolies villes de l’Asie Centrale.
On va commencer notre excursion: La médersa Barak Khan est monument majestueux du 16 siècle se situe au coeur de la Vieille ville, sur la place Khazret-imam entourée par les anciennes maisons en pisée depuis des temps immémoriaux, le mausolée Kafal-al-Chachi Mazar (XVI), la médersa Koukeldach (XVI). Le plus ancien marché de Tachkent et de l’Asie Centrale entière où on ne peut pas de ne pas s’arrêter devant les gourmandises orientales, les épices et les souvenirs, se trouve également dans ce district.
Après le déjeuner nous nous dirigerons vers le coeur de la Nouvelle ville et visiterons la place principale du pays - celle de l’Indépendance ainsi que le square d’Amir Témour. Après, nous ferons une excursion du Musée des arts appliqués. Y sont collectés et exposés les meilleurs exemplaires des artisanats populaires de différentes régions de l’Ouzbékistan: couteaux de Tchoust, céramique de Richtan, étoffes d’atlas de Marguilan, vêtements avec de la broderie d’or et beaucoup d’autres.
La nuit à l’hôtel.

Jour 2. (31.12.16). Transfert Tachkent – Samarcande en train rapide « Afrassyabe » (330 km.). Réveillon à Samarkand.
Le petit-déjeuner à l’hôtel. Transfert à la gare. Départ de Tachkent pour Samarcande en train rapide «Afrassyabe» (08:00-10:10). Accueil à la gare de Samarcande. Transfert et installation à l’hôtel «Emirkhan Hotel 4*». La visite guidée de Samarcande: mausolée Gour-Emir - tombeau d’un grand Tamerlane, mausolée Roukhabad, place Reguistan (médersa d’Ulughbek, médersa Sherdor, médersa Tilla-Qari) - la plus célèbre place de l’Asie Centrale. Après le déjeuner la continuation de la visite: mosquée Bibi-Khanoum, ensemble architectural Chakhi-Zinda, observatoire d’Oulougbek.
Le réveillon au restaurant «Dastarkhan», spectacle et concert de gala.

Aujourd’hui nous avons à faire le voyage à Samarcande (Samarkand) qui a plus de 25 siècles en train rapide Afrassyabe.
L’attrait de Samarcande est grand. Il n’y a pas beaucoup de villes dont l’âge comptait plus de 25 siècles, les villes qui étaient attirantes par leur beauté, l’image inoubliable de Samarcande. Les poètes et les historiens ont attribué à cette ville telles épithètes comme le Paradis de l’Orient Ancien, la Perle précieuse du monde musulman oriental, la Beauté des pays sublunaires, Rome de l’Orient...
Samarcande véhicule les grandes traditions historiques des peuples de l’Ouzbékistan. L’atmosphère de Nouvel An accorde à la ville plus de splendeur - Samarcande avec ses coupoles bleues-marines couvertes de neige à l’air tout à fait différent.
Ensuite, il faut absolument qu’on visite le mausolée Gour-Emir - la sépulture des Timourides où repose le grand homme d`Etat Amir Timour. Une tradition ancienne interdit de déranger sa tombe, car ça peut provoquer une guerre. Une superstition? Mais la Seconde Guerre mondiale a commencé pour l`URSS justement après l`exhumation du corps de Tamerlan!
On peut visiter aussi la nécropole Roukhabad où sont emmurés, selon une légende, les cheveux du prophète islamique Muhammed (XV s.).
Bien sûr on va visiter place célèbre de l’Asie Centrale avec des splendides ensembles architecturaux - Reguistan (XVII) qui a un image tout à fait différent en tenue d’hiver. Auparavant cette place carrée était l’une des plus animées dans la ville. Aujoourd’hui ici on peut rencontrer les touristes qui perdent la parole des échelles et de l’élégance de trois médersas entourant la place - Oulogbek (1417-1420), Cher-Dor (1619-1636), Tilla-Kori (1647-1660).
On peut aussi jeter un coup d`oeil sur l`ensemble architectural Chakh-i-Zinda (XII - XV siècles), dont le nom est lié à une légende sur le cousin du prophète Muhammed, Koussam ibn Abbas enterré ici et se traduit comme «le Roi Vivant». La légende dit que Koussam ibn Abbas, venu à Samarcande avec les conquérants arabes au VII siècle pour propager l`Islam, fut décapité pour sa foi. Il a pris sa tête coupée et est descendu dans un puits profond où il reste jusqu`à ce jour. La plupart de construction de l`ensemble Chakh-i-Zinda datent de l’époque d’Amir Timour et ses descendants. Connaissez-vous la tradition du Nouvel An de Samarcande? Dans l’ensemble mémorial Chakh-i-Zinda il y a le fameux escalier. On compte ses marches en montant et en descendant: celui qui aura le même chiffre il peut être sûr que ses rêves pour le Nouvel An se réliseront sans faute!
Ensuite, vous vous dirigez vers la mosquée Bibi-Khanoum (15 siècle), construite, d`après l’ambassadeur espagnol de Clavijo, sur l’ordre de Tamerlan en l’honneur de sa belle-mère par 200 meilleurs architectes de tout l`empire de Timour, 500 ouvriers et 95 éléphants d`Inde. Mais la légende populaire dit, que Bibi-Khanoum, la femme aimée de Tamerlan, a commencé la construction de cette mosquée grandiose qui devait devenir le cadeau pour son mari.
Quant aux autres monuments historiques - l`observatoire d’Oulougbek.
Au soir vous vous rendrez au restaurant de luxe «Dastarkhan» où vous serez attendus de table de fête et de spectacle de gala riche avec des nombreux numéros de musique, plaisanteries et concours. On n’a pas trouvé encore la personne qui serait en mesure de rester indifférent à la fameuse cuisine ouzbèke! Une table richement servie de plats délicieux asiatiques et aux danses des charmantes belles orientales sont d’excellentes décorations pour célébrer dignement le Nouvel An!
Que ce Nouvel An commence par de nouvelles impressions, nouveaux voyages et nouvelles découvertes! Nous vous souhaitons du bonheur, la santé et l’amour dans le Nouvel An! Cette année va vous donner beaucoup de jours pleins du soleil et des souries! Joyeux Nouvel An!

Jour 3. (01.01.17). Samarcande.
Le petit-déjeuner à l’hôtel. Temps libre. Après le déjeuner la promenade à travers Samarkand en fête. La nuit à l’hôtel.

Le matin gris du premier janvier est particulier et, comme d’habitude, il ne commence que l’après-midi. Le premier matin du Nouvel An on ne veut pas bouger trop, mais pour que le matin ne se dure pas jusqu’au soir nous vous proposons de faire une promenade lente à travers Samarkand en fête.
Pratiquement chaque monument historique à Samarcande est entouré de légendes extraordinaires. A propos, l’étymologie même du nom de «Samarkand» a plusieurs et tout à fait différentes versions. Les historiens et les linguistes considèrent que le mot «Samarkand» est dérivé du mot «Marakanda», c’est ainsi que les anciens Grecs avaient appelé Samarcande, tandis que en ancien persan «Mérou kand» signifie «Ville sainte», et «Maouroukand» veut dire «une ville bénie au bord de la rivière et qui est abondante en verdure et en fruits». D’après une autre version la ville serait appelée ainsi en l’honneur de certains Samar et Kamar qui auraient construit la ville («kand» et «kent» signifient «ville»).
La troisième légende dit qu’une fois un certain Samar y aurait creusé une source autour dont a apparu la colonie. Pour certains simples gens le nom «Samarkand» est assonancé avec Samara, la ville russe et Samarra, une ville irakienne. A part la ressemblance des noms ces villes n’ont rien de commun déclarent les spécialistes.
La promenade à travers Samarcande de Nouvel An vous aidera à comprendre pourquoi Tamerlan en avait fait la capitale de son puissant empire. Samarcande avait attiré toujours l’attention non seulement des envahisseurs étrangers, mais également des mystiques et des chercheurs des connaissances ésotériques - même aujourd’hui les musulmans croient qu’il s’agit d’«une ville protégée et saluée par le dieu».
Ressentez l’atmosphère vraiment orientale qui remplit les ruelles de la ville ancienne!
La nuit à l’hôtel.

Jour 4. (02.01.17). Samarcande - Boukhara.
Le petit-déjeuner à l’hôtel. Transfert à Boukhara. Arrivée à Boukhara et installation à l’hôtel «Omar Khayam 3*». Temps libre. Promenade à travers la ville de soir, visite des boutiques des souvenirs et des ateliers. La nuit à l’hôtel.

Cette journée sera occupée par le transfert à Boukhara la sainte - une de plus fameuses villes de l’Ouzbékistan à travers dont passait la Grande Route de la Soie.
Boukhara est l’un de principaux centres de l’Islam non seulement en Asie Centrale, mais aussi au monde musulman entier. Au Moyen Âge Boukhara comptait plus de 350 mosquées et 80 médersas la plupart dont sont coservées de nos jours. Dans les boutiques de souvenirs et les ateliers d’artisanat de Boukhara on peut acheter des étoffes exceptionnelles en soie, tapis, suzanées brodées en main, chapeaux en karakoul, sabres, objets en bois, objets de bijouterie fine et beaucoup d’autres. Ici on peut choisir le plus original cadeau pour le Nouvel An qui vous laissera un bon souvenir du voyage extraordinaire pendant ce congé de Nouvel An.
La nuit à l’hôtel.

Jour 5. (03.01.17). Boukhara. Train de nuit pour Tachkent.
Le petit-déjeuner à l’hôtel. La visite guidée de Boukhara: mausolée Samanides, tombeau Tchachma Ayub, ensemble Bolo-Khauz, ancienne forteresse Ark, ensemble Poi-Kalan, médersa Abdoulaziz-Khan, médersa Oulougbek. Après le petit-déjeuner la continuation de la visite: ensemble Lyabi-Khauz, médersa Koukeldach, médersa Nadira Divanbegui, galéries de marchands. Transfert à la gare. Train de nuit pour Tachkent №661/662 (20:55-06:30). Nuit dans le train.

Boukhara-i-Charif, Noble, Sacré ce sont des épithètes nombreuses qui ont été attribuées à cette ville ancienne. Et en réalité dès que vous arrivez vous allez comprendre que Boukhara c’est une vraie ville orientale! Les soies, les suzanis, les chapeaux en astrakan, les objets en bois qui fascinent par sa beauté et le travail fin et il y a tant de bijoux où chaque femme peut se sentir l’épouse du sultane en achetant ses marchandises! Il existe l’impression que tout le monde est en quête de vendre quelque chose! Mais ils sont tellement habiles à le faire! En plus vous pouvez parler avec un bon vendeur. C’est comme cela on peut apprendre beaucoup de traditions et de coutumes de ces gens hospitaliers.
Tout d’abord, vous allez visiter le mausolée des Samanides (9 - 10 siècles) - la perle de l’architecture centrasiatique, le tombeau familial de la dynastie locale. L’époque des Samanides est appelée non sans raison la «Renaissance orientale», car ce fut le temps du progrès fabuleux de la science et de la culture de la région. L’histoire du mausolée est très int&eacueacute;ressante. Ce grand monument fut sauvé de la destruction par l’armée de Gengis Khan grâce à l’ingéniosité des habitants locaux qui ont enceveli le bâtiment sous une couche de sable l’ayant transformé en une colline. Après le départ des Mongols le mausolée fut déterré.
Non loin du parc des Samanides se situe la sépulture Tchachma Ayoub (XII s.), «la source de Job». Cet endroit montre l`influence de la Grande Route de la soie sur le développement de tous les Etats par lesquels elle passaient, même les plus éloignés. De tout temps l’Asie centrale fut connue pour sa tolérance religieuse qui explique son syncrétisme traditionnel. Une légende chrétienne raconte du personnage biblique Job (Ayoub) qui voyageait ici pendant une sécheresse. La population locale épuisée par la soif priait pour l`eau. Alors, le prophète a frappé la terre avec son bâton et une source d’eau propre est apparue, qui existe jusqu`à nos jour.
Aujourd`hui vous avez la chance d`admirer la plus grande forteresse de Bukhara, la citadelle Ark (approximativement III siècle) qui enrichit le paysage et représente le fort fortifié impressionnant d`où l`ancien Bakhara prit sa point de départ. L`image actuel de la citadelle est associée à la restauration dernière des portes de l`Ark (1785-1800) par le gouverneur de Baukhara Chakhmurod connu comme l`émir sans péchés. On dit que sous un autre gouverneur Nasrulla connu par sa cruauté comme l`émir boucher les murs de la forteresse fut munies du fuet en cuir suspendu en tant que symbole du pouvoir autoritaire. En effet à l`intérieur de la citadelle d`Ark on voit situer une ville inclue les bâtiments tant administratifs que résidentiels: la mosqué, la prison, la trésorerie, la résidence de l`émir, etc.
Les monuments s`entre-suivent et on est déjà devant l`ensemble Poyi-Kalon (XII-XVI ss) avec la mosquée Kalon, la médersa Mir-i-Arab et le fameux minaret Kalon, survécu par miracle toutes les guerres et invasions. Le minaret Kalon était autrefois le poste d`observation, puis le lieu d`exécutions publics. Plusieurs légendes sont liées à cette construction majestueuse. Par exemple, pourquoi Gengis Khan brûla la mosquée Kalon, mais pas le minaret? On dit, que quand ce chef de guerre se trouvait au pied du minaret, il renversa sa tête pour le mieux voir. Mais le minaret fut trop haut - plus de 45 mètres - et le chapeau de Gengis Khan tomba de sa tête. Le grand conquérant épargna le monument devant lequel il se découvra.
Bien sûr, on ne manquera pas la visite de la médersa Oulougbek. Oulougbek, le petit-fils du chef de guerre éminent Tamerlan, était le célèbre mathématicien et astronome de son époque. En 1417 il fit construire cette médersa qui est la plus grande construction timouride de Boukhara.
Ensuite, vous découvrirez l`ensemble Lyabi-Khauz (XVI-XVII siècles) qui se compose des médersas Koukeldach (1568) et Nadir Divanbegui (1622) et une khanaka. Tous les bâtiments sont regroupées autour de l`étang central. Ici se trouve également la fameuse statue de Khodja Nasreddine.
Aujourd’hui nous allons visiter également les coupoles de négoce de Boukhara (XVI s.) - les marchés couverts les coupoles dont abritent les boutiques des commerçants et les ateliers des artisans locaux. Ici on pourra acheter les objets anciens de bijouterie, souvenirs, couteaux ouzbeks, tapis de Boukhara et suzanées brodées en main, épices exceptionnelles orientales et beaucoup d’autres.
Le soir nous viendrons à la gare de Boukhara, prendrons le train de nuit confortable et nous nous rendrons à Tachkent.
Nuit dans le train.

Jour 6. (04.01.17). Tachkent. Le départ.
L`arrivée à Tachkent. Pendant le temps libre la visite des marchés, la promenade au centre de la ville, au parc national d’Alicher Navoi, la visite du métro de Tachkent. Le départ pour l’aéroport.

Aujourd’hui c’est le dernier jour de notre tour du Nouvel An. À la bonne matinée nous serons déjà à la gare de Tachkent.
En fonction de votre vol, vous pouvez utiliser votre temps libre pour visiter le marché oriental Chorsu ou vous promenez tout simplement dans la nouvelle ville, admirer les parcs, les fontaines, les monuments et les bâtiments. Et peut-être vous voulez voir le métro? Toutes ses stations sont différentes, et le métro de Tachkent est l’un des plus beau du monde!
Nous espérons bien que ce court voyage de Nouvel An vous inspirera le souhait de poursuivre la connaissance, une connaissance plus profonde avec le monde étonnant de l’Asie Centrale plein de contrastes mais constamment chaleureux et hospitalier. Nous serons sincèrement heureux de vous revoir dans l’un de nos programmes suivants! À bientôt!

 

Questions les plus fréquentes:


1

Est-il obligatoire d’obtenir le visa pour les ressortissants européens afin d’entrer le territoire de l’Ouzbékistan?
Il est établi la procédure simplifiée de la délivrance des visas pour les citoyens des Etats: Autriche, Bélgique, Grand-Bretagne, Allemand, Espagne, Italie, Lettonie, Malaysia, France, Suisse, Japon. Les touristes de ces pays-là n’ont pas besoin de bons d’échange ou de demande d’une personne physique ou juridique invitant en Ouzbékistan auprès du MAE de la République d’Ouzbékistan c’est-à-dire le soutien de visa. Pour entrer l’Ouzbékistan vous devez remplir à la poste de douane 2 déclarations l’une d’entre elles doit être gardée sur vous jusqu’à la fin de votre voyage.

2

Est-il obligatoire d’établir les documents d’enregistrement de résidence temporaire pendant votre séjour dans la République d’Ouzbékistan?
Les citoyens étrangers doivent passer la procédure de l’enregistrement dès l’arrivée à l’adresse de leur résidence temporaire au cours de trois jours excepté les jours fériés. Si vous habitez l’hôtel, l’enregistrement est fait automatiquement par les employés de l’hôtel. En quittant l’hôtel n’oubliez pas de vérifier si vous avez bien reçu le document tamponné d’enregistrement.

3

Quelle devise est circulée dans le territoire de l’Ouzbékistan? Où est-il possible d’echanger la devise étrangère?
La monnaie nationale de l’Ouzbékistan est le soum ouzbek (UZS). Les billets en circulation ont la valeur de 100, 200, 500 et 1 000 soums.
Vous pouvez échanger la devise dans les agences de la banque nationales, des bureaux d’échange spécialisés et dans certains hôtels. L’échange de devises chez particuliers est interdit par la loi. Et à notre avis le fait de courir la risque pareille ne vaut pas la peine parce qu’elle peut aboutir à des graves conséquences. Afin d’échanger la devise vous devez avoir sur vous le passeport et le document d’enregistrement.
Pourtant vous devez garder en tête que les billets ne doivent pas être froissés, avoir des détériorations, des plis sinon il sera bien difficile de les échanger.

4

Est-il possible d’utiliser la carte de crédit?
Les cartes de crédit Master Card ou Visa en Ouzbékistan peuvent être utilisées uniquement dans la capitale. Vous pouvez monnayer votre carte de crédit dans les distributeurs des grands hôtels de Tachkent.
Aussi certains hôtels, restaurants et magasins acceptent les cartes de crédit. Parfois vous pouvez avoir des problèmes techniques avec vos cartes c’est pour cela que nous vous conseillons d’avoir la somme d’argent en liquide.

5

Quel est le décalage horaire avec l’Ouzbékistan?
3 heures en été et 4 heures en hiver.

6

Les citoyens étrangers peuvent s’abonner aux services d’opérateurs mobiles en Ouzbékistan?
Les citoyens étrangers peuvent s’abonner aux services de chacun d’entre les opérateurs mobiles de l’Ouzbékistan (Ucell, Beeline, UzMobile) s’ils ont l’enregistrement temporaire.

7

Peut-on importer les boissons alcooliques en Ouzbékistan?
En Ouzbékistan il est possible d’importer 2 litres par personne.

8

Quelle somme de la devise étrangère est autorisée d’importer en Ouzbékistan?
L’importation de la devise étrangère en Ouzbékistan n’est pas limitée. Si vous importez plus de 5000 US dollars (soit l’équivalent en devise étrangère) les organes de douane vont vous délivrer le certificat sous la forme ТС-28. Si vous importez la somme plus de 10000 US dollars, il sera prélevé la taxe d’un montant d’1 pourcent.

9

Quelle somme de la devise étrangère peut être exportée de l’Ouzbékistan?
Les citoyens étrangers ont le droit d’exporter la somme en liquide dans les limites de la somme importée en conformité avec le formulaire de douane. L’exportation de la somme par-dessus de celle mentionnéeacute;e est autorisée par la Banque centrale ou banques autorisées.

10

Est-il possible de prendre les photos ou les vidéos sur les sites touristiques?
Vous pouvez prendre les photos et les vidéos sur les sites en Ouzbékistan s’il n’y a pas de signes d’interdiction. Dans certains endroits vous serez demandé de payer le payement supplémentaire. Il est interdit de faire les photos dans le métro, à l’aéroport, à la gare et sur les stations aussi bien que dans les mosquées uniquement avec l’autorisation des croyants.

11

Quels vêtements il faut amener pour le voyage en Ouzbékistan? Y-a-t il quelques restrictions pour les femmes?
L’hiver en Ouzbékistan est habituellement ensoleillé et doux.
Comme vêtements il conviendrait d’avoir les vestes de catégorie «hiver européen» faites pour les températures de -7º à + 7º С et une neige humide. Les chaussures aussi doivent être choisies respectivement pour le confort des pieds au temps froid et humide. Parfois on observe également les froids assez forts (jusqu’à -10º). Un couvre-chef chaud est obligatoire. Lors des visites des régions de montagnes il faudra avoir un assortiment de vêtements «de montagnes»: veste de ski, bottines chaudes hautes, pantalons chauds imperméables.
Il n’y a pas de limites strictes pour les vêtements des femmes. Pourtant, en visitant les endroits de culte religieux il est souhaitable qu’elles aient un foulard ou une écharpe pour couvrir la tête et l’épaule.

12

Quelle langue est pratiquée par les habitants locaux de l’Ouzbékistan?
La langue officielle est ouzbek mais la plupart de gens comprend le russe. Outre cela l’anglais devient assez populaire parmi les jeunes.

Photos du tour:

Partie intérieur du Mausolée Gour-Emir (tombeau d’Amir Temour). Samarcande, Ouzbékistan Mosquée Juma (Xe siècle). Khiva, Ouzbékistan Canal Ankhor, Tachkent, Ouzbékistan Tapis et suzani. Tapisserie en Ouzbékistan
Place Reguistan. Samarkand, Ouzbékistan Nécropole de Shakh i-Zinda. Samarcande, Ouzbékistan Aéroport de Tachkent. Ouzbékistan Métro de Tachkent (Station - Kosmonavtov). Ouzbékistan Épices orientales. Ouzbékistan, Asie centrale Boutique de souvenirs. Marchés de l’Ouzbékistan Place de l’Indépendance. Tachkent, Ouzbékistan Médersa Miri-Arab (XVIe siècle). Boukhara, Ouzbékistan Goumbaz (Dôme) de la médersa Miri-Arab Boukhara, Ouzbékistan Galéries de marchands de Boukhara. Marchés de l’Ouzbékistan Marionnettes ouzbeks en papier mâché. Boukhara, Ouzbékistan Forteresse d’Ark. Boukhara, Ouzbékistan Mosquée Bibi-Khanoum (XIV-XV ss.). Samarcande, Ouzbékistan Mausolée Gour-Emir (tombeau d’Amir Temour - XV s.). Samarcande, Ouzbékistan Carillon (XX s.).  Tachkent, Ouzbékistan Mausolée Gour-Emir (tombeau d’Amir Temour - XV s.). Samarcande, Ouzbékistan Place de l’Indépendance. Tachkent, Ouzbékistan Forteresse d’Ark. Boukhara, Ouzbékistan Lyabi-Khaouz. Boukhara, Ouzbékistan Mausolée des Samanides (IX siècle). Boukhara, Ouzbékistan Khanaka Nadir Divan-Begui (XVIIe siècle). Boukhara, Ouzbékistan Mosquée Khazret-Khyzr (VIIIe s.). Samarcande, Ouzbékistan Musée d’histoire des Timourides. Tachkent, Ouzbékistan Préparation du pilaf ouzbek. Ouzbékistan, Asie centrale Plov ouzbek. Cuisine nationale ouzbek

voir toutes les photos »»

Notre videogalerie:

Curiosités de Tachkent
Curiosités de Tachkent
La cuisine de l`Asie Centrale
La cuisine de l`Asie Centrale
Friandises orientales. Navvate
Friandises orientales. Navvate
Espèces du pilaf à Tachkent
Espèces du pilaf à Tachkent

voir toutes les video »»

© La paternité de ce matériel appartient à la compagnie «Central Asia Travel».
Toute reproduction et utilisation de ce matériel sans autorisation de l’auteur est interdite.

en haut »»

References utiles: Tours similaires:


     	

Reviews were found: 2

Валентин 07.01.2016 20:09
Большое спасибо за тур! Было много интересного и познавательного. К сожалению мы в России очень мало знаем про современный Узбекистан, а он оказался совершенно не таким как я о нём думал. Удивляющий Ташкент, яркие жемчужины Самарканда и старинная самобытность Бухары, а главное очень радушный народ который искренне рад гостям из России, вот каким оказался Узбекистан. Огромное спасибо нашему гиду Александру Алаудинову, который поистине раскрасил яркими красками и без того сочную палитру нашего путешествия. Отдельное спасибо за то что он удилил всё своё внимание/время нашей группе и не ограничивался только программой тура. Буду всем своим друзьям советовать обязательно посетить Узбекистан!
Алексей Юдин 25.01.2016 13:09
Этот Новый год я решил встретить в Узбекистане. Идея поездки в эту страну возникла спонтанно. Так получилось, что осенью мне стали всё чаще попадаться на глаза туры в эту страну и отзывы людей, побывавших там. Пользуясь случаем, выражаю благодарность Мария Петрова из Петербурга за её отзыв, который повлиял на принятие решения о поездке. Мне очень нравится яркая восточная архитектура. Захотелось увидеть её самому. Туры в Узбекистан не дорогие, дорогой авиаперелёт. Но вопрос с ним легко решился, когда оказалось, что у меня достаточно миль для покупки 2х билетов бизнес-классом по программе Аэрофлот-бонус. Доплатить к милям потребовалось всего по 1400 руб. за билет.
Прежде чем описывать путешествие, сообщу своё мнение о стране, туре и работе принимающей стороны.
Узбекистан как страна для путешествий мне очень понравился. Люди гостеприимные и дружелюбные, все говорят по-русски. Когда узнают, что ты из России, искренне радуются и тут же говорят, что либо работали там сами, либо там работают родные. На улицах городов чисто и чувствуется, что безопасно. В туристических местах нет навязчивой торговли. Проблемы с транспортом тоже нет. В городах проще всего ловить машины. Они останавливаются сразу от одного взмаха руки. Проезд по городу 5000-10000 сум (1-2 доллара). Между городами ходят поезда. Самарканд с Ташкентом связывает Афросиаб - скоростной поезд, что-то среднее между нашим сапсаном и ласточкой.
Между другими городами ходят поезда как в России. Рекомендую ездить в СВ. Оно там не такое дорогое, как в России. Купе может оказаться тесным. В Узбекистане есть вагоны с 10 купе, а не с 9-ю. Забегая вперёд, скажу, что мы попали в такое купе на пути из Бухары в Ташкент. При планировании индивидуального тура можно использовать и авиатранспорт. В групповых турах его обычно не закладывают в программу. Считается, что дорого. Билеты на поезда по Узбекистану можно купить на сайте www.rzd.ru На питание в вагоне-ресторане лучше не рассчитывать. Когда я зашёл в вагон-ресторан поезда Бухара-Ташкент, там подавали всего 2 блюда в ланч-боксах, было шумно. Столы были покрыты какими-то клеёнками. Сидеть и коротать время там совершенно не хотелось.

Продолжение отзыва: http://www.otzyv.ru/read.php?id=192580

RÉSERVER LE CIRCUIT

×

Nom du circuit *

Nom et prénoms*

Nationalité

N de téléphone

Skype  

E-Mail * 

Nombre de
participants: 

Types d’hébergement:



Comment vous contacter:

Commentaires, suggestions en fonction du programme:



Envoyer à l'ami

×




RECHERCHE SUR LE SITE

QUOI DE NEUF SUR LE SITE