Guidjak

Instrument de musique des peuples de l'Asie centrale

 

Guidjak - est un instrument popuaire de musique à archet et à cordes des Ouzbeks, Tadjiks, Karakalpaks, Turkmènes, Ouïgours. Par sa conception le guidjak est très proche de kemancha persan, qui est commun en Azerbaïdjan, Iran et 'Arménie.

Les instruments populaires de musique symbolisent toute la philosophie et la sagesse des siècles passés. On joue au guidjak de la musique folklorique, chansons, pièces instrumentales, makoms (genre vocal et instrumental à la base mélodique dont on trouve souvent l'intonation des pleurs). Le guidjak et ses variantes, à côté d'autres instruments populaires, font partie des orchestres instrumentaux nationaux ouzbeks.

Le corps du guidjak est de forme sphérique; il est traditionnellement fabriqué à partir d'une variété spéciale de courge, de bois ou d’autre matériel (par exemple, de grande noix de coco), dessus couvert de cuir. Les dimensions de l'instrument sont variables et dépendent souvent du matériel dont il est fait.

Aujourd’hui un guidjak est muni de quatre cordes bien que la quantité de ses cordes historiquement ait été soumise aux changements, on rencontrait le plus souvent les guidjaks à trois cordes. Dans les temps anciens, le guidjak était muni de cordes en soie, aujourd’hui elles sont en métal.

Il est agréé de considérer que le guidjak ait été inventé par Avicenne (Abu Ali Ibn Sina), le grand savant persan, médecin et philosophe qui a jeté les bases de la science des instruments de musique, a décrit la quasi-totalité des instruments de musique de l’époque et a constitué une classification détaillée de leurs types.

Quand on joue au guidjak à la manière classique il est tenu verticalement, le son est extrait par un arc court spécial sous la forme de l’arc, bien que les artistes modernes utilisent également un archet de violon.

Cependant, il y a des virtuoses qui jouent au guidjak non seulement de la musique populaire classique, mais aussi des passages particulièrement lumineux. Dans la vidéo ci-dessous, vous pouvez non seulement écouter le son du guidjak, mais aussi regardez le jeu de virtuose au guidjak du maître de son métier - du musicien ouzbek Farhodjon Gapparov (oeuvre: "Tempête" du compositeur iranien - Bijan Mortazavi):

 
Le musicien ouzbek Farhodzhon Gapparov jouant de l'instrument ...

Ceci est un chef-d'œuvre! Un jeu de virtuose à l'instrument national.

© La paternité de ce matériel appartient à la compagnie «Central Asia Travel».
Toute reproduction et utilisation de ce matériel sans autorisation de l’auteur est interdite.

«« précédent en haut »»

Circuits en Ouzbékistan: References utiles:

RÉSERVER LE CIRCUIT

×

Nom du circuit *

Nom et prénoms*

Nationalité

N de téléphone

Skype  

E-Mail * 

Nombre de
participants: 

Types d’hébergement:



Comment vous contacter:

Commentaires, suggestions en fonction du programme:



Envoyer à l'ami

×




RECHERCHE SUR LE SITE

QUOI DE NEUF SUR LE SITE