Tactique de l’ascension du pic Communisme


L’itinéraire de l"ascension du pic Communisme le plus populaire et le plus simple est celui du nord, depuis du glacier Valter, passé en 1968 par l’équipe de Moscou sous la conduite de Y. Borodkine par la côte qui a reçu plus tard son nom. À condition de l"acclimatation suffisante l’ascension d’un groupe moyen se passe comme suit:

1 étape. Depuis le camp de base sur la clairière verte Moskvine (4200 m) le sentier passe le long du glacier Valter qu’il traverse ensuite. L’ascension jusqu’au camp 1 (5З00 m) au-dessus du sommet du triangle rocheux passe par un éboulis de pente raide. Le plus souvent, on contourne le triangle rocheux par la gauche, par une corniche de neige inclinée, mais ce chemin est plus dangereux car il passe sous un glacier suspendu.

2 étape. Depuis le camp 1 jusqu’aux sommets enneigés des "seins" (6200 m) le sentier suit la crête de neige avec de petits terrains de glace. En pleine saison ce sentier est bien battu, et les cordes sont fixées dans les endroits les plus compliqués. Depuis les "seins" une petite descente mène au camp 3 (6100 m) situé sur le Grand Plateau de névé du Pamir.

3 étape. La partie pas trop compliquée techniquement, la traversée en cordée du versant nord de neige et de glace à la direction du pic Douchanbé. Le camp peut être dressé à une altitude de 6400 m ou 6700 m.

4 étape. La continuation de l’ascension le long du contrefort rocheux Sud-Est par la crête jusqu"à l’épaule Ouest ou, comme on l’appelle souvent pic Douchanbé (6950 m). Le camp d’assaut se trouve dans un périsynclinal de neige à une altitude de 6900 m (4-6 heures en fonction de l’état de la neige).

5 étape. L’assaut du sommet - 7495 m. L’itinéraire passe par une pente abrupte de neige et de névé le long du côté gauche du massif rocheux appelé “la trapèze”, ensuite, à peu près 300 m par le “couteau” raide (40 degrés) de neige et de glace de la crête du sommet. Le sommet représente un petit terrain rocheux avec des plaques commémoratives.
Et voilà le sommet! HOURRA!!!!!!!!!!!!! Le Pamir entier est devant vous!!!!!! La photo en souvenir, 20-30 minutes, s’il fait beau, pour se rendre compte, et c’est tout – on redescend. La descente jusqu’au camp 4 ou 3.

6 étape. La descente jusqu’au camp de base. L’une des ascensions les plus rapides du pic Comminisme a été faite en 1990 par V. Obikhod et Е. Klinetski qui ont dépensé environ 20 heures y compris la descente, sans dresser le bivouac, pour surmonter une différence d"altitude de 3300 mètres.

en haut

RÉSERVER LE CIRCUIT

×

Nom du circuit *

Nom et prénoms*

Nationalité

N de téléphone

Skype  

E-Mail * 

Nombre de
participants: 

Types d’hébergement:



Comment vous contacter:

Commentaires, suggestions en fonction du programme:



Envoyer à l'ami

×




RECHERCHE SUR LE SITE

QUOI DE NEUF SUR LE SITE