Vers le cœur de l’empire de Tamerlan

 

Le pays de destination: Ouzbékistan Regarger la carte »»
Itinéraire: Ourguentch - Khiva - Boukhara - Chakhrisabz - Samarcande - Tachkent
Durée du circuit: 8 jours / 7 nuits
Meilleur temps pour venir: mars - juin, août - novembre

Ce circuit captivant va vous faire connaître l’histoire et la culture de l’Ouzbékistan, les monuments mondialement connus de Samarcande, Boukhara et Khiva. Ces villes gardent toujours les souvenirs d’Alexandre le Grand, Gengis-Khan, des routes caravannières de la Grande Route de la Soie et surtout de la figure de proue qui est connu comme Tamerlan...

Chacun qui a entendu parler au moins une fois de la beauté et de la richesse des terres fertiles de l`Asie centrale, connait, sans doute, le nom de l`homme d`État éminent et du stratège de génie centrasiatique Tamerlan! La gloire éclatante de ses campagnes et conquêtes grandioses retentit loin des frontières de l’Asie!

L’histoire de son empire puissant qui s’étendait de l’Arménie à l’ouest jusqu’à l’Inde à l’est, du Caucase et de la mer d’Aral au nord jusqu’au golfe Persique au sud, nous a laissé plusieurs mystères et légendes. L’épanouissement de fameux Samarcande est lié aussi avec Tamerlan qui l’a choisi pour la capitale splendide de son empire! Ses dômes bleus et murailles anciennes attirent toujours les voyageurs de tous les coins du monde!

La compagnie “Central Asia Travel” vous invite à visiter des terres qui étaient autrefois l’ornement de ce célèbre pays puissant créé par le grand stratège! Le grand Samarcande et la divine Boukhara, l’ancienne Khiva et Tachkent hospitalier, ces perles de l’Ouzbékistan vous dévoileront une multitude de leurs mystères et raconteront de cet empire splendide et énigmatique, vers le cœur duquel vous irez! Soyez les bienvenus!

  • programme du circuit, services et prix
  • description détaillée du circuit
  • questions les plus fréquentes
  • information utile
    carte de l’itinéraire

 

Programme du circuit «Vers le coeur de l’empire de Tamerlan»:
Jour 1. L’accueil à l’aéroport de Tachkent. Le transfert et l’hébergement à l’hôtel.
La visite guidée de Tachkent: place Khast-Imam, médersa Barak-khan, mausolée Kafal-al-Chachi Mazar, médersa Koukeldach, marché - Tchorsou. Après le déjeuner la continuation de la visite: musée des Arts appliqués, place de l’Indépendance, square d’Amir Témour. La nuit à l’hôtel.
Jour 2. Tachkent - Ourguentch - Khiva.
Le petit-déjeuner à l’hôtel. Le départ pour rejoindre l’aéroport. Le vol de matin HY-1051 Tachkent - Ourguentch (départ à 07:00, arrivée à 08:40). L’accueil à l’aéroport d’Ourguentch, le départ pour Khiva. L’hébergement à l’hôtel. La visite guidée de Khiva (Itchan-Kala - ville intérieure): ensemble Pakhlavan Makhmoud, forteresse Kounya-Ark, médersa et minaret Islam Khodja, palais Tach Khauli Alakuli-Khan, mosquée Jouma, minaret et médersa Amin-Khan, musée Avesta. Nuit à l’hôtel.

Les excursions supplémentaires (qui ne sont pas inclus dans le prix du programme):
  •    La performance des voltigeurs dans la médersa Rakhim-khan;
  •    Le show folklorique dans la médersa Alakouli-khan.

Jour 3. Khiva - Boukhara.
Le petit-déjeuner à l’hôtel. Le trajet à travers le désert connu Kizilkum le long de la rivière Amoudaria. Le déjeuner en cours de la routre. L’arrivée à Boukhara. La visite des boutiques et des magasins de souvenirs pendant le temps libre. La nuit à l’hôtel.
Jour 4. Boukhara.
Le petit-déjeuner à l’hôtel. La visite guidée de Boukhara: mausolée Samanides, tombeau Tchachma Ayub, ensemble Bolo-Khauz, ancienne forteresse Ark, ensemble Poi-Kalan, minaret Kalan, médersa Abdoulaziz-Khan, médersa Oulougbek. Après le petit-déjeuner la continuation de la visite: ensemble Lyabi-Khauz, médersa Koukeldach, médersa Nadira Divanbegui, galéries de marchands. La nuit à l’hôtel.

Les excursions supplémentaires (qui ne sont pas inclus dans le prix du programme):
  •    La bain ancienne Bozori Kord Khammam - 50 USD/par personne;
  •    La dégustation dans la maison de thé «Epices de la Grande Route de la Soie» -
5 USD/par personne;
  •    Le show folklorique dans la médersa Nodira Divan Begui - 10 USD/par personne.

Jour 5. Boukhara - Chakhrisabz - Samarcande.
Le petit-déjeuner à l’hôtel. La liaison jusqu’à Samarcande à travers la patrie d’un grand Tamerlane - Chakhrisabz. La visite guidée de Chakhrisabz: palais Ak-saray, ensemble Dorussiadat, ensemble Dorut-Tillavat, mosquée Kok-Goumbaz. L’arrivée à Samarcande. Le temps libre, la visite du marché oriental Siab. La nuit à l’hôtel.
Jour 6. Samarcande.
Le petit-déjeuner à l’hôtel. La visite guidée de Samarcande: mausolée Gour-Emir - tombeau d’un grand Tamerlane, mausolée Roukhabad, place Reguistan (médersa Oulougbek, médersa Cher-Dor, médersa Tilla-Kari) - la plus célèbre place de l’Asie Centrale. Après le déjeuner la continuation de la visite: mosquée Bibi-Khanum, ensemble architectural Chakhi-Zinda, observatoire d’Oulougbek. La nuit à l’hôtel.

Les excursions supplémentaires (qui ne sont pas inclus dans le prix du programme):
  •    La dégustation des vins à la vinerie Khovrenko - 15 USD/par personne;
  •    La visite de la papeterie - 10 USD/par personne;
  •    La visite du théâtre du costume national El-Merosi - 10 USD/par personne.

Jour 7. Samarcande - Tachkent.
Le petit-déjeuner à l’hôtel. La visite guidée de Samarcande: tombe du saint Daniil, mosquée Khazrat-Khizr, papeterie de Samarcande. Après le déjeuner le départ pour Tachkent. L’arrivée à Tachkent. Le temps libre. La nuit à l’hôtel.
Jour 8. Tachkent. Départ.
Le petit-déjeuner à l’hôtel. Pendant le temps libre la visite des marchés, la promenade au centre de la ville, au parc national d’Alicher Navoi, la visite du métro de Tachkent. Le départ pour l’aéroport.

 

Prix du circuit en USD/par personne:

Groupe 2 3-4 5-6 7-9 10-15 Hébergement individuel
Hôtels 2-3* 825 755 665 615 600 + 110
Hôtels 3-4* 940 870 785 735 720 + 190

Le prix du circuit comprend:

L’hébergement à l’hôtel dans les chambres doubles avec le petit-déjeuner;
Les visites guidées en fonction du programme;
Les droits d’entrée pour les sites et les monuments;
Guide accompagnateur pour tout le programme;
Les services de transport climatisé pour tout le programme y compris les accueils/raccompagnement à l’aéroport;
Le vol domestique Tachkent - Ourguentch;
L’eau minérale;
Souvenirs mémorables.

Le prix du circuit ne comprend pas:

Le prix des vols internationaux;
Le coût des répas;
Les frais médicaux et l’assurance.
 

Les services supplémentaires:

Repas:
  - Demie-pension (dîners) - 85 USD/par personne/par programme;
  - Pension complète - 165 USD/par personne/par programme.

Hôtels.
Le prix du programme comprend l’hébergement dans les hôtels. En fonction de vos suggestions vous pouvez choisir les hôtels des catégories suivantes:
Hôtels 2-3* ce sont les hôtels pas chers décorés dans la plupart de cas selon le style national. Ici vous allez trouver tout pour l’hébergement confortable. Les hôtels pareils vont vous procurer l’accueil chaleureux et vous assurer l’ambiance comme à la maison.

Ville Hôtels 2-3*
Tachkent Samir Hotel 3*+ ou similaire
Samarcande Arba Hotel 3* ou similaire
Boukhara Siyavush Hotel 3* ou similaire
Khiva Orient Star Khiva Hotel 3* ou similaire

Transport.
Le type de transport suivant (en fonction du nombre de personnes en groupe) peut être proposé:

"Chevrolet Lacetti"
(jusqu’à 3 places)

Chevrolet Lacetti


Climatiseur Système audio Ceinture de sécurité Sièges rabattables Eclairage du salon

"Hyundai Grand Starex"
(jusqu’à 5 places)

Hyundai Grand Starex


Climatiseur Système audio Ceinture de sécurité Sièges rabattables Eclairage du salon

"Mitsubishi Rosa"
(jusqu’à 15 places)

Mitsubishi Rosa


Climatiseur Système audio Ceinture de sécurité Sièges rabattables Eclairage du salon Réfrigérateur

 

Jour 1. Tachkent. Arrivée. Visite de la ville.
Aujourd`hui vous découvrirez Tachkent - l’une des plus anciennes villes de l`Asie Centrale. Malgré le fait qu`au temps d`Amir Timour la capitale actuelle de l`Ouzbékistan ne fut qu’une petite cité, elle était déjà connue aux nombreux marchands qui passait par ici avec leurs caravanes en direction de la Chine et de l`Asie Occidentale. Le pouvoir d`Amir Timour a été reconnu à Tachkent en 1370, quand ce grand chef de guerre assermenta tous les chefs d`armée de Maverannahr.

On commence la visite par la Vieille ville. Le premier monument de votre voyage est la médersa Barak-Khan. Сe monument majestueux du 16 siècle se situe au coeur de la Vieille ville, sur la place Khazret-imam. La médersa est entourée d`anciennes maisons en pisée depuis des temps immémoriaux. Actuellement elle abrite la Direction spirituelle des musulmans de l`Ouzbékistan dirigée par le Grand Mufti. Ici se trouve également une riche bibliothèque de manuscrits orientaux et dans un local spécial se trouve le Coran d`Osman mondialement connu qui date du milieu du 7 siècle et qui est l`une des sources premières du livre sacré de l`Islam. Cet ancien manuscrit se compose de 353 feuilles de parchemin; pendant quelques siècles il se trouvait dans la trésorerie des khalifes (dans les villes de Médine, Damas et Bagdad). Au temps d`Amir Timour le Coran d`Osmana fut déplacé de Bagdad en Ouzbékistan et plus tard, au 19 siècle - à Saint-Pétersbourg, où les savants russes ont prouvé son authenticité. Au 20 siècle déjà il fut renvoyé via Oufa en Ouzbékistan.

Le monument suivant est le mausolée de Yunus-khan. Ce bâtiment monumental fut construit au 15 siècle en l`honneur d`un des régents de Tachkent. Actuellement l`un des arrondissement de la ville porte son nom - Yunus-abad. Le bâtiment s`est bien conservé jusqu`à nos jours.

Le mausolée Kaffal-al-Chachi date du 16 siècle. Kaffal-al-Chachi était le propagateur de l’Islam chafiite et le poète mystique. Il est mort au 10 siècle, et son tombeau construit au 16 siècle est devenu un lieu populaire de pèlerinage des musulmans.

La médersa Kukeldach date aussi du 16 siècle. Elle se situe non loin du grand bazar Chorsu. Cette médersa est toujours en activité, de nombreux étudiants habitent et font leurs études ici. Le bâtiment a deux minaret pour appeler les gens à la prière.

Ensuite, vous allez visiter la Nouvelle Ville et voir tous les contrastes de l`antiquité de la capitale et de sa modernité.

Le premier jour de votre voyage est terminé. La nuit dans la chambre confortable de l’hôtel sera un bon supplément de l’ambiance orientale.

Jour 2. Tachkent - Ourguentch (avion) - Khiva (30 km, 30 min). (НУ-1051 07:00/08:40).
Tôt le matin, vous allez de nouveau à l`aéroport et à 07:00 partez pour Ourgentch. La distance entre Ourguentch et Khiva ne fait que 30 kilomètres et on peut la couvrir en une demi-heure.

La visite commencera par la plus vieille partie de la ville - Itchan-Kala, la ville intérieure de Khiva (18 siècle), qui est actuellement le musée historique. Mais ce musée n`est pas trop traditionnel, il est peuplé des gens réels, qui habitent ici comme leurs ancêtres. C`est surtout les artisans héréditaires: les tisseurs, les forgerons, les potiers, les sculpteurs sur bois.

Khiva supporta cinq invasions de Tamerlan, qui n’a réussi à soumettre définitivement la ville qu’en 1388. Et ce n’est pas par hazard que ce politique sage voulait s`emparer de la ville! Après la défaite de la Horde d`Or, la Grande Route de la soie, l`artère commerciale principale de cette époque, passait par le territoire de son Etat. Et Khiva était l’un des centres culturels et économiques sur la route des caravanes qui se dirigeaient en Iran et Méditerrannée.

Mais revenons au musée à ciel ouvert qui porte le nom Itchan-Kala! La légende dit, que le premier village se forma autour du vieux puits Kheivak construit sur l`ordre de Sem, fils de Noé. D`ici le nom de la ville, bien qu`un peu modifié. À propos, on peut voir ce puits à l`intérieur d`Itchan-Kala!

On découvrira également la forteresse Kounya-Ark (17 siècle); l`ensemble Pakhlavan Mahmoud (17-19 siècles), construit en l`honneur du célèbre poète et athlète de Khiva Pakhlavan Mahmoud, canonisé après sa mort; la médersa et le Minaret Islam Khodja (1908) qu`on appelle le symbole de Khiva; le palais Tach Khovli d`Alakuli-khan (18-19 siècles); la mosquée Djouma (10-18 siècles); le minaret et la médersa Mukhammadaminkhan (1831-1855) (à présent dans ce bâtiment se trouve un hôtel, une agence touristique, un bureau de change, une caisse d`avion et un café). On peut aussi monter la forteresse Akchich-Bobo pour voir le panorama de la ville. Ensuite, on vous recommande de visiter le marché, où vous trouverez une multitude de tapis, suzani, robes de Khiva, ainsi que de belles calottes brodées aux fils d`or.

Nuit à l’hôtel.

Jour 3. Khiva - Boukhara (440 km, 6-7 h.).
Aujourd`hui, on va traverser le désert Kyzyl-Koum le long du fleuve Amou-Darya pour aller à Boukhara, sans visite de laquelle le voyage en Ouzbékistan serait absolument incomplet! Pendant le transfert vous pourrez estimer les conditions, dans lesquelles les guerriers d`Amir Timour faisaient leurs nombreuses campagnes en Asie Centrale.

S’il vous reste un peu de force après le transfert, vous pouvez visiter la résidence d`été de l`émir de Boukhara (XIX s.) «Sitora-i-Mokhi Khossa» («Le Palais de la Lune et des Étoiles») située non loin de Boukhara, la mosquée Bolo Khauz et le mausolée du cheikh Bakhovoutdine Nakchbandi, le précepteur spirituel d’Amir Timour.

Nuit à l’hôtel de Boukhara.


Jour 4. Boukhara.
Après le petit déjeuner à l`hôtel vous allez avoir le programme de visites de la durée de 6 heures! Tout d`abord, vous visiterez le mausolée des Samanides (IX-X siècles) - le tombeau familial des régents de la dynastie locale.

Vous continuez par la sépulture Tchachma Ayoub (XII s.), «la source de Job». Une légende chrétienne raconte du personnage biblique Job (Ayoub) qui voyageait ici pendant une sécheresse. La population locale épuisée par la soif priait pour l`eau. Alors, le prophète a frappé la terre avec son bâton et une source d’eau propre est apparue, qui existe jusqu`à nos jour. Au 15 siècle, après la prise de Khiva par Amir Timour, il a amené à Boukhara les maîtres khoresmiens, qui ont érigé ici le bâtiment avec un dôme conique.

L`ensemble Poy-Kalon (XII-XVI siècles) se situe dans la partie centrale de Boukhara; son nom se traduit comme «au pied du Grand» - il s’agit du pied du fameux minaret Kalon (la hauteur de ce minaret qui date de 1127 fait 49 m). Le minaret a survécu par miracle toutes les guerres et invasions. Il fut autrefois le poste d`observation, puis le lieu d`exécutions publics.

Bien sûr, on ne manquera pas la visite de la médersa Oulougbek. Oulougbek, le petit-fils du chef de guerre éminent Tamerlan, était le célèbre mathématicien et astronome de son époque. En 1417 il fit construire cette médersa. En face de la médersa Oulougbek se trouve une autre médersa, Abdulaziz-khan, qui est beaucoup plus décorée.

Ensuite, vous découvrirez l`ensemble Lyabi-Khauz (XVI-XVII siècles) qui se compose des médersas Koukeldach (1568) et Nadir Divanbegui (1622). Cet ensemble fut un monument original de l’héros folklorique Khodja Nasreddine. Mais le centre de l`ensemble est le "khauz", c`est-à-dire "le bassin". Autrefois on organisait ici les fêtes populaires, parce que le bassin créait un microclimat agréable en été.

La citadelle Ark (6-7 ss.) s`inscrit d`une manière pittoresque dans le paysage local; c’est ici que commençait l’ancienne Boukhara. Il y a encore une centaine d’années, sur la place devant la citadelle coupaient les têtes sur l`ordre de l`émir de Boukhara, et les adversaires du grand émir qui restaient dans les casemates sombres de la citadelle, pleines d’insectes venimeux, ne pouvaient que rêver d`une telle mort rapide!

Il faut visiter absolument les coupoles marchandes de Boukhara, pour acheter les souvenirs orientaux, les vieilles pièces de monnaie de Boukhara, les vêtements nationaux ou de l`argent.

Eh bien, c’est la fin de votre visite de Boukhara. Vous passerez la nuit à l`hôtel et partirez le matin pour Chakhrissabz, la ville natale de Timour!

Jour 5. Boukhara - Chakhrissabz - Samarcande.
Le matin, vous allez à Chakhrissabz. Tamerlan le Grand est né le 9 avril 1336 dans le village Khodja-Ilgar non loin de Chakhrissabz. À l`aube de la carrière politique de Timour la ville était sa résidence, et après la déclaration de Samarcande la capitale, Amir Timour n`oubliait pas sa ville natale et ne ménageait pas l`argent pour les travaux de construction.

Tout d’abord, on visite le palais d’été Ak-saray, dont la construction a été commencée en 1380 et durait 25 ans! Malheureusement, il n`en restent que deux pylônes du portail d`entrée reliés autrefois par un arc immense (les architectes croient qu`il comptait 70 mètres!), mais même ses vestiges impressionnent incroyablement et donne une idée sur la grandeur et la puissance de Tamerlan.

Ensuite, vous découvrirez l`ensemble majestueux Dorussiadat («le Refuge du Pouvoir»). Il est difficile de lier actuellement les constructions séparées qui se trouvent au centre de Chakhrissabz - le grand mausolée avec un dôme conique et la crypte souterraine qui est à une distance de 40 mètres. Mais à l`époque des Timurides elles faisaient un ensemble. Timour a commencé la construction du mausolée en 1376, pour son fils aîné Djakhanguir qui était mort à l`âge de 20 ans. 18 ans plus tard on enterra ici son deuxième fils, Omarcheikh, tué au cours du siège d`une forteresse kurde. Au 19 siècle on a découvert la crypte destinée, selon toute apparence, au tombeau de Timour lui-même.

On croit en général, que pendant la construction de Samarcande et Chakhrissabz, le style architectural d`Asie Centrale était une sorte d`arbitre des élégances de la plus grande partie du monde oriental. Donc, vous avez l`occasion de voir les oeuvres les plus majestueuses de l`ancienneté! Et maintenant, on quitte cette ville pour découvrir les minarets mystérieux de Samarcande, la ville qui fut autrefois le coeur du grand empire de Tamerlan.

Jour 6. Samarcande.
C’est un matin particulier: vous avez atteint enfin le but du voyage et vous trouvez au coeur de son Empire! En effet, c’est sous le règne d`Amir Timour que Samarcande était la capitale de son Etat immense!

On commence la visite par la place centrale de Samarcande - Reghistan. Autrefois, Reghistan («la place sablonneuse») fut le centre de commerce, c`est-à-dire, un simple marché organisé spontanément sur le croisement de six chemins qui menaient des portes de la ville. En même temps, on prononçait ici les décrets de l’émir et organisait les fêtes populaires, ainsi que les exécutions publiques. On croit que le sable de Reghistan était rouge, parce qu`il absorbait le sang de nombreux condamnés. Mais en 1875 la place était pavée des briques cuites et des cailloux qu’on voit aujourd`hui.

La place est encadrée par trois bâtiments majestueux: la médersa Oulougbek (1417 - 1420), la médersa Cher-Dor (1619 - 1636), la médersa Tilla-Kari (1647 - 1660). En 1417 Oulougbek (petit-fils du fameux Amir Timour) a commencé la construction de la médersa portant son nom. En 1420 la construction de la médersa se termina et la place devint le centre des sciences. Dans cet établissement d`enseignement religieux, sorte de l’université médiévale habitaient et faisaient leurs études plus de cent étudiants.

Ensuite, il faut absolument qu’on visite le mausolée Gour-Emir - la sépulture des Timourides où repose le grand chef de guerre Amir Timour.

On peut visiter aussi la nécropole Roukhabad où sont emmurés, selon une légende, les cheveux du prophète islamique Muhammed (XV s.). Et derrière Gour-émir, dans une ruelle calme, se trouve le mausolée Ak-Saray (15 siècle), qui n`était jamais restauré et attire les visiteurs par cette authenticité.

Ensuite, vous vous dirigez vers la mosquée Bibi-Khanoum(15 siècle), construite, d`après l’ambassadeur espagnol de Clavijo, sur l’ordre de Tamerlan en l’honneur de sa belle-mère par 200 meilleurs architectes de tout l`empire de Timour, 500 ouvriers et 95 éléphants d`Inde. Mais la légende populaire dit, que Bibi-Khanoum, la femme aimée de Tamerlan, a commencé la construction de cette mosquée grandiose qui devait devenir le cadeau pour son mari.

On peut aussi jeter un coup d`oeil sur l`ensemble architectural Chakh-i-Zinda (XII - XV siècles), dont le nom est lié à une légende sur le cousin du prophète Muhammed, Koussam ibn Abbas enterré ici et se traduit comme «le Roi Vivant». La légende dit que Koussam ibn Abbas, venu à Samarcande avec les conquérants arabes au VII siècle pour propager l`Islam, fut décapité pour sa foi. Il a pris sa tête coupée et est descendu dans un puits profond où il reste jusqu`à ce jour. La plupart de construction de l`ensemble Chakh-i-Zinda datent de l’époque d’Amir Timour et ses descendants.

Non loin de Chakh-i-Zinda se situe la mosquée Khazrat-Khizr qui est l’une des constructions musulmanes les plus anciennes de Samarcande. Elle fut détruite par les hordes de Gengis-Khan et reconstruite plus tard. La mosquée se trouve à l`entrée de la ville, sur une petite colline; d’ici s’ouvre un panorama impressionnant de la ville et des montagnes qui l’entourent.

Après toutes ces visites nous vous proposons de faire une promenade de soir. On dit sur Samarcande qu’il faut admirer cette ville deux fois au minimum - sous les rayons du soleil et au clair de la lune.

Nuit à l’hôtel.

Jour 7. Samarcande. Transfert Samarcande - Tachkent (330 km, 5-6 h.)
Aujourd`hui vous avez encore un peu de temps pour admirer les beautés de la capitale de Tamerlan avant de partir pour Tachkent!

Vous visiterez le mausolée de Khodji Doniyor (le prophète Daniil). Daniil est vénéré par les trois religions principales - le judaïsme, le christianisme et l`islam. Sur l`ordre d`Amir Timour on a érigé ici une mosquée, mais plus tard (en 1900) sur cette place on a construit le mausolée. La légende dit que dans cette tombe dont la longueur fait 18 mètres repose la main du grand prophète. 18 mètres, c’est un peu trop pour une main! Certains gens croient que cette main grandit chaque année; et les autres disent que le prophète Daniil était géant. Mais tous les gens sont d’accord que c’est Tamerlan qui a amené cette main à Samarcande de La Mecque!

Ensuite, vous visiterez un autre monument de l`époque des Timourides - Ichratkhona. Les archéologues et les historiens de l`architecture ne peuvent rien dire sur la destination de ce bâtiment. Selon la version la plus répandue, ce fut le tombeau des femmes d`origine aristocratique. Une autre légende populaire dit que Ichratkhona est la Maison des Amusements construite par Timour sur l’emolacement du jardin de pêcher, dans lequel il a rencontré l’une de ses 18 femmes. La construction est intéressante par le fait qu`elle n`a jamais été restaurée, et vous avez une possibilité de voir le bâtiment qui compte plus de 500 ans.

Vous pouvez faire une promenade en ville. Probablement, vous voudrez visiter le marché local. Et peut-être, vous vous occuperez des recherches de la bibliothèque d’Oulougbek? En effet, toute la collection immense des manuscrits précieux recueillis par Timour dans tous les pays conquis par lui et conservée soignesement par Oulougbek fut perdue! Selon certaines versions, la bibliothèque se trouvait dans l`observatoire, mais après sa déstruction les livres furent volés par les citadins. Les autres croient que la bibliothèque se trouvait dans le souterrain d`un des palais de Tamerlan. Mais lequel?

Après la promenade et le déjeuner, vous partez pour Tachkent.

Jour 8. Tachkent. Départ.
Le matin à Tachkent sent de la verdure, du café et de l’agitation d’une mégalopole. En fonction de votre vol, vous pouvez utiliser votre temps libre pour visiter le marché oriental Chorsu ou vous promenez tout simplement dans la nouvelle ville, admirer les parcs, les fontaines, les monuments et les bâtiments. Et peut-être vous voulez voir le métro? Toutes ses stations sont différentes, et le métro de Tachkent est l’un des plus beau du monde!

Eh bien, il est temps d’aller à l`aéroport! Votre voyage à travers l’ancien empire de Tamerlan est terminé. Probablement, vous avez pu vous approcher un peu à la solution des secrets et légendes entourant ce grand chef de guerre et architecte du passé, qui, malgré toute sa cruauté, aimait beaucoup son pays et tâchait de le rendre immortel par toutes les voies possibles. L`esprit de Grand Tamerlan vit jusqu`à présent dans tous les coins de son empire, et sa capitale noble continue à rayonner, attirant les voyageurs de tous les coins du monde. Il est tout à fait possible que vous voudrez revenir plus d`une fois sur cette belle terre et rendre hommage à la mémoire de Grand Amir Timour!

 

Questions les plus fréquentes:


1

Est-il obligatoire d’obtenir le visa pour les ressortissants européens afin d’entrer le territoire de l’Ouzbékistan?
Il est établi la procédure simplifiée de la délivrance des visas pour les citoyens des Etats: Autriche, Bélgique, Grand-Bretagne, Allemand, Espagne, Italie, Lettonie, Malaysia, France, Suisse, Japon. Les touristes de ces pays-là n’ont pas besoin de bons d’échange ou de demande d’une personne physique ou juridique invitant en Ouzbékistan auprès du MAE de la République d’Ouzbékistan c’est-à-dire le soutien de visa. Pour entrer l’Ouzbékistan vous devez remplir à la poste de douane 2 déclarations l’une d’entre elles doit être gardée sur vous jusqu’à la fin de votre voyage.

2

Est-il obligatoire d’établir les documents d’enregistrement de résidence temporaire pendant votre séjour dans la République d’Ouzbékistan?
Les citoyens étrangers doivent passer la procédure de l’enregistrement dès l’arrivée à l’adresse de leur résidence temporaire au cours de trois jours excepté les jours fériés. Si vous habitez l’hôtel, l’enregistrement est fait automatiquement par les employés de l’hôtel. En quittant l’hôtel n’oubliez pas de vérifier si vous avez bien reçu le document tamponné d’enregistrement.

3

Quelle devise est circulée dans le territoire de l’Ouzbékistan? Où est-il possible d’echanger la devise étrangère?
La monnaie nationale de l’Ouzbékistan est le soum ouzbek (UZS). Les billets en circulation ont la valeur de 100, 200, 500 et 1 000 soums.
Vous pouvez échanger la devise dans les agences de la banque nationales, des bureaux d’échange spécialisés et dans certains hôtels. L’échange de devises chez particuliers est interdit par la loi. Et à notre avis le fait de courir la risque pareille ne vaut pas la peine parce qu’elle peut aboutir à des graves conséquences. Afin d’échanger la devise vous devez avoir sur vous le passeport et le document d’enregistrement.
Pourtant vous devez garder en tête que les billets ne doivent pas être froissés, avoir des détériorations, des plis sinon il sera bien difficile de les échanger.

4

Est-il possible d’utiliser la carte de crédit?
Les cartes de crédit Master Card ou Visa en Ouzbékistan peuvent être utilisées uniquement dans la capitale. Vous pouvez monnayer votre carte de crédit dans les distributeurs des grands hôtels de Tachkent.
Aussi certains hôtels, restaurants et magasins acceptent les cartes de crédit. Parfois vous pouvez avoir des problèmes techniques avec vos cartes c’est pour cela que nous vous conseillons d’avoir la somme d’argent en liquide.

5

Quel est le décalage horaire avec l’Ouzbékistan?
3 heures en été et 4 heures en hiver.

6

Les citoyens étrangers peuvent s’abonner aux services d’opérateurs mobiles en Ouzbékistan?
Les citoyens étrangers peuvent s’abonner aux services de chacun d’entre les opérateurs mobiles de l’Ouzbékistan (Ucell, Beeline, UzMobile) s’ils ont l’enregistrement temporaire.

7

Peut-on importer les boissons alcooliques en Ouzbékistan?
En Ouzbékistan il est possible d’importer 2 litres par personne.

8

Quelle somme de la devise étrangère est autorisée d’importer en Ouzbékistan?
L’importation de la devise étrangère en Ouzbékistan n’est pas limitée. Si vous importez plus de 5000 US dollars (soit l’équivalent en devise étrangère) les organes de douane vont vous délivrer le certificat sous la forme ТС-28. Si vous importez la somme plus de 10000 US dollars, il sera prélevé la taxe d’un montant d’1 pourcent.

9

Quelle somme de la devise étrangère peut être exportée de l’Ouzbékistan?
Les citoyens étrangers ont le droit d’exporter la somme en liquide dans les limites de la somme importée en conformité avec le formulaire de douane. L’exportation de la somme par-dessus de celle mentionnée est autorisée par la Banque centrale ou banques autorisées.

10

Est-il possible de prendre les photos ou les vidéos sur les sites touristiques?
Vous pouvez prendre les photos et les vidéos sur les sites en Ouzbékistan s’il n’y a pas de signes d’interdiction. Dans certains endroits vous serez demandé de payer le payement supplémentaire. Il est interdit de faire les photos dans le métro, à l’aéroport, à la gare et sur les stations aussi bien que dans les mosquées uniquement avec l’autorisation des croyants.

11

Quels vêtements il faut amener pour le voyage en Ouzbékistan? Y-a-t il quelques restrictions pour les femmes?
A la veille de votre voyage en Ouzbékistan en rangeant vos affaires donnez votre préferance aux vêtements en coton et d’autres tissus naturels. N’oubliez pas de prendre les chaussures commodes comme la plupart du temps vous allez passer à pied. Il faut que vous ameniez le chapeau et les lunettes de soleil. Il n’y a pas de restrictions spéciales pour les femmes concernant les habits. Pourtant en visitant les salles de prière il faut avoir le foulard afin de couvrir la tête et vos épaules.

12

Quelle langue est pratiquée par les habitants locaux de l’Ouzbékistan?
La langue officielle est ouzbek mais la plupart de gens comprend le russe. Outre cela l’anglais devient assez populaire parmi les jeunes.

Photos du tour:

voir toutes les photos »»

Notre videogalerie:

La cuisine nationale de l`Asie Centrale
La cuisine de l`Asie Centrale
Espèces du pilaf à Tachkent
Espèces du pilaf à Tachkent
Industrie vinicole en Ouzbékistan
Industrie vinicole en Ouzbékistan
Fruits et légumes ouzbeks
Fruits et légumes ouzbeks

voir toutes les video »»

© La paternité de ce matériel appartient à la compagnie «Central Asia Travel».
Toute reproduction et utilisation de ce matériel sans autorisation de l’auteur est interdite.

en haut »»

References utiles: Tours similaires:

     	

Reviews were found: 2

Федор 31.05.2016 12:55
По истечении небольшого времени после поездки хочу еще раз поблагодарить Вашу компанию за интересный тур и за профессиональную организацию моей поездки. Всё было хорошо и во-время. Наверное, мне повезло, что я обратился именно к Вам.

Кроме того, моя отдельная благодарность водителю и сопровождающему - Тоиру Шарипову. Он исключительно ответственно относится к своей работе. Его машина всегда вымыта, чистая снаружи и внутри, протёрта и заправлена (вместе с нами он ни разу не заезжал на заправку). Тоир всегда вежлив, всегда в хорошем настроении и, главное, что я почувствовал, - это надёжный человек, на которого можно положиться. Очень важное качество в путешествии. Буду признателен, если передадите ему привет от нас и нашу благодарность за поездку.

С уважением,
Федор
Ivonne Saleme 07.09.2016 13:01
En primer lugar decir que fue SORPRENDENTE el destino elegidoo, el que fue seleccionado porque era la opción más cercana a nuestra disponibilidades de tiempo para conocer alguna de las repúblicas islámicas de la ex-URSS. Así empezó todo este proyecto.

En este viaje no quisimos recabar tanta información previa del destino. Quisimos dejarnos llevar. Quizás por eso fue la vivencia de lo espectacular que exhiben su historia, cultura, tradiciones, etc. Lo bien que han recuperado su identidad a lo largo de tantos años de historia. Cómo han puesto en valor sus tradiciones.
La conclusión: EXCELENTE decisión y recomendable.

Los servicios respondieron a las consignas del contrato. No tenemos ninguna objeción en ello.
Un párrafo especial para nuestro guía: fué más que atento y complaciente a nuestras demandas. Realmente un recurso humano muy valioso que tiene la agencia.

En cuanto a la promoción del destino turístico, sería recomendable que trataran de encontrar los canales para su mayor difusión.

Bueno Alejandra. Nuevamente ha sido un gusto conocerla aunque sea por este medio. Y también debo reconocer que ha estado atenta y ha sido muy considerada con todas nuestras consultas. Así es gratificante organizar un viaje de placer.

Saludos cordiales. IVONNE

RÉSERVER LE CIRCUIT

×

Nom du circuit *

Nom et prénoms*

Nationalité

N de téléphone

Skype  

E-Mail * 

Nombre de
participants: 

Types d’hébergement:



Comment vous contacter:

Commentaires, suggestions en fonction du programme:



Envoyer à l'ami

×




RECHERCHE SUR LE SITE

QUOI DE NEUF SUR LE SITE