Dastarkhan Oriental

Circuit gastronomique en Ouzbékistan pour l’an 2017
Atélies de préparation des plats ouzbeks

 

Le pays de destination: Ouzbékistan Regarger la carte »»
Itinéraire: Tachkent - Urguentch - Khiva - Boukhara - Samarcande - Tachkent
Durée du circuit: 8 jours / 7 nuits

CIRCUITS AVEC LES DÉPARTS GARANTIS:

Groupe №1. 06.04 - 13.04.2017    (groupe est complet)
Groupe №2. 14.09 - 21.09.2017    
Groupe №3. 12.10 - 19.10.2017    

La cuisine ouzbèke est l`une des plus riches à l`Orient! Situé au carrefour des routes caravannières de la Grande Route de la Soie l`Ouzbékistan pendant plusieurs siècles amassait les plats les plus intéressants et extraordinaires des différents pays. Chaque plat a ses rituels traditionnels et les modes de preparation tandis que dans les régions différentes le même plat a ses propres astuces quant à la préparation!

Un vrai pilaf ouzbek, un délicieux manti, un somsa, un saucisson à la base de la viande de cheval - kazi, un shourpa épais, un narin de fête et le khanum en tant que le plat ordinaire, une viande à savourer - tandir kabob de Boukhara, shashlyks de Tachkent, un plat exotique d’origine khorezmienne tukhum-barak - chers gourmands, ce n’est pas la liste complète ! Vous allez participer aux atéliers de préparation des plats nationaux. N’oubliez pas le dessert - les variétés des cofiseries orientales, les fruits frais, les abricots secs, le raisin sec et un tas des noisettes !

Et pour avoir toujours un bon appétit nous vous proposons un programme à travers les incontournables les plus intéressantes : Samarcande, Boukhara, Khiva ce sont les villes qui conservent le souvenir des époques de Tamerlan, d`Alexander Makedonskiy, de Guingis-Khan, des plusieurs routes caravannières sur la Grande Route de la Soie.

Ce voyage deviendra le plus délicieux dans votre collection! Découvrez le voyage gastronomique en Ouzbékistan et le monde de la cuisine orientale!

  • Programme du circuit,
    services
  • description détaillée
    du circuit
  • Questions les plus fréquentes
  • Information utile,
    Carte de l’itinéraire

 

Programme du circuit:
Jour 1. L’arrivée à Tachkent. Train de nuit pour Ourguéntch.
Arrivée matinale à Tachkent. L’accueil à l’aéroport de Tachkent. Le transfert et l’hébergement à l’hôtel. Le petit-déjeuner à l’hôtel. A 09:30 le rassemblement du groupe dans le hall de l’hôtel. A 10 h le début de la visite guidée: place Khast-Imam, médersa Barak-khan, mausolée Kafal-al-Chachi Mazar. Le déjeuner au Centre de Pilaf où vous allez goûter le Tachkent pilaf. Après le déjeuner la continuation de la visite: médersa Koukeldach, le marché le plus ancien de Tachkent - Tchorsou, musée des Arts appliqués, métro de Tachkent. Le dîner au restaurant "Navvat"* (plat principal - norin). Transfert à la gare. Train de nuit pour Ourguéntch №56 (20:20-12:22). Nuit dans le train.
Jour 2. Ourguentch - Khiva.
Arrivée à Ourguéntch. Accueil à la gare. Transfert à Khiva. L’hébergement à l’hôtel. Le déjeuner dans la maison nationale (plats principaux - pilaf de Khiva et plat de khan - tukhum-barak). Le début de la visite guidée à Khiva: (Itchan-Kala - ville intérieure), forteresse Kounya-Ark, médersa et minaret Islam Khodja, musée Avesta. L’atélier de préparation de gumma (beignets) dans la maison nationale chez Zaynab. La nuit à l’hôtel.
Jour 3. Khiva.
Le petit-déjeuner à l’hôtel. La continuation de la visite: palais Tach Khauli Alakuli-Khan, mosquée Jouma, minaret et médersa Amin-Khan, ensemble Pakhlavan Makhmoud. La liaison jusqu’aux étangs artificiels «Kharot» (plat principal - poisson frites). Le retour à Khiva. Le temps libre. Le dîner au restaurant (plat principal - kebab à la khorezmien). Nuit à l’hôtel.
Jour 4. Khiva - Boukhara.
Le petit-déjeuner à l’hôtel. Le trajet à travers le désert connu Kizilkum le long de la rivière Amoudaria. Le déjeuner en cours de la route - paniers répas. L’arrivée à Boukhara. La visite des boutiques et des magasins de souvenirs pendant le temps libre. Le dîner au restaurant (plat principal - boeuf à l’ancienne selon la recette du chef du restaurant). La nuit à l’hôtel.
Jour 5. Boukhara.
Le petit-déjeuner à l’hôtel. La visite guidée de Boukhara: mausolée Samanides, tombeau Tchachma Ayub, ensemble Bolo-Khaouz, forteresse ancienne Ark, ensemble Poi-Kalan, médersa Abdoulaziz-Khan, médersa Oulougbek. Le déjeuner - la dégustation du pilaf de Boukhara «Chez Rakhmon». Après-midi la continuation des visites: ensemble Lyabi-Khaouz, médersa Koukeldach, médersa Nadira Divanbegui, galéries marchands. La partie de thé à la maison de thé «Epices de la Grande Route de la Soie» - la dégustation du thé parfumé avec les confiseries nationalles. Le show folklorique dans la médersa Nodira Divan Begui. La dîner dans le tchaikhana "Tchinar" (plats principaux: dolma, somsa be Boukhara). La nuit à l’hôtel.
Jour 6. Boukhara - visite des environs - Samarcande.
Le petit-déjeuner à l’hôtel. La visite guidée des monuments suivants: palais Sitorai Mokhi Khosa, ensemble Bakhautdin Nakchbandi, nécropole Tchor-Bakr. Le déjeuner au café typique - la dégustaion de tandir-kabob (viande cuite au four tranditionnel - tandir). Après midi le départ pour Samarcande. La dégustation des vins à la vinerie Khovrenko. L’atélier de préparation de manti dans la maison nationale «Chez Zarifa» (plats principaux: manti, shourpa). La nuit à l’hôtel.
Jour 7. Samarcande - Tachkent.
Le petit-déjeuner à l’hôtel. La visite guidée de Samarcande: mausolée Gour-Emir - tombeau d’un grand Tamerlane, place Reguistan (médersa Oulougbek, médersa Cher-Dor, médersa Tilla-Kari) - la plus célèbre place de l’Asie Centrale. Le déjeuner au centre du pilaf “Pandjab” - la dégustation du pilaf de Samarcande. Après le déjeuner la continuation de la visite: mosquée Bibi-Khanum, ensemble architectural Chakhi-Zinda, observatoire d’Oulougbek. Départ de Samarkand en train rapide d’entreprise «Afrassyab» (17:00-19:10). L’arrivée à Tachkent. Accueil à la gare. Le transfert et l’hébergement à l’hôtel. Le dîner au restaurant «Piligrim» (plats principaux - shashlyks). La nuit à l’hôtel.
Jour 8. Tachkent. Départ.
Le petit-déjeuner à l’hôtel. Déménagement de l’hôtel avant 12:00. Le temps libre sans accompagnement par le guide et les services de transport. Il est recommandé de visiter le marché, vous balader dans une centre ville. En fonctin du temps de vos vols le départ à l’aéroport. Départ.

* Dans les cas rares s'il y a les situations non-prévues les restaurants et les lieux de restauration peuvent être remplacés par ceux ayant le même niveau.

Prix du programme 2017 en USD/par personne:
Prix du programme pour 1 personne 735 USD
Hébergement individuel +110 USD

* Le circuit est garanti et sera organisé quel que soit le nombre final des participants.

Le prix du circuit comprend:

L’hébergement à l’hôtel 3* dans les chambres doubles avec le petit-déjeuner, y compris early check-in dès l’arrivée;
Répas - pension complète dans les meilleurs restaurants et maisons d’hôte (ménu spécial);
Les visites guidées en fonction du programme;
Les services des guides locaux dans chaque ville;
Le transport confortable climatisé pendant tout le circuit y compris les accueils/raccompagnements à l`aéroport;
Les billets (classe compartiment) pour le train de nuit №56 (Tachkent - Ourguentch);
Tickets (classe économique) pour le train rapide d’entreprise «Afrassyab» (Samarkand - Tachkent);
Sélection des fruits secs à grignoter pendants les liaisons d’une ville à une autre;
Le show folklorique dans la médersa Nodira Divan Begui;
La dégustation des vins à la vinerie Khovrenko;
La dégustation dans la maison de thé «Epices de la Grande Route de la Soie»;
Les atéliers de préparation des plat nationaux;
L’eau minérale;
Souvenirs mémorables.

Le prix du circuit ne comprend pas:

Le coût des vols internationaux;
Les droits d’entrée pour les sites et les monuments;
Les frais médicaux et l’assurance.
 

Les services supplémentaires:

Les droits d’entrée pour les sites et les monuments - 75 USD/par personne/par programme;
Supplément pour les billets de train (voiture couchette à deux places) Tachkent - Ourguéntch - 45 USD/par personne;
Nuit supplémentaire des l'arrivée/départ:
  - Chambre individuelle - 50 USD/pour une nuit/pour une chambre;
  - Chambre double - 70 USD/pour une nuit/pour une chambre.

Hôtels.
Le prix du programme comprend l’hébergement dans les hôtels. En fonction de vos suggestions vous pouvez choisir les hôtels des catégories suivantes:
Hôtels 3* ce sont les hôtels pas chers décorés dans la plupart de cas selon le style national. Ici vous allez trouver tout pour l’hébergement confortable. Les hôtels pareils vont vous procurer l’accueil chaleureux et vous assurer l’ambiance comme à la maison.

Ville Hôtels 3*
Tachkent Arien Plaza Hotel 3* / Samir 3* ou similaire
Samarcande Arba Hotel 3* / Majestic Palace 3* ou similaire
Boukhara Rangrez Hotel 3* / Fatima Hotel 3* ou similaire
Khiva Shams Hotel 3* / Shokh Jahon Hotel 3* ou similaire

Transport.
Le type de transport suivant (en fonction du nombre de personnes en groupe) peut être proposé:

"Hyundai Grand Starex"
(jusqu’à 6 places)

Hyundai Grand Starex

"Mitsubishi Rosa"
(jusqu’à 15 places)

Микроавтобус Mitsubishi Rosa

"Golden Dragon"
(jusqu’à 45 places)

Golden Dragon
Climatiseur Système audio Ceinture de sécurité Sièges rabattables Eclairage du salon Climatiseur Système audio Ceinture de sécurité Sièges rabattables Eclairage du salon Réfrigérateur Climatiseur Système audio Ceinture de sécurité Sièges rabattables Eclairage du salon Réfrigérateur
Hyundai Grand Starex Hyundai Grand Starex Hyundai Grand Starex Hyundai Grand Starex Hyundai Grand Starex Hyundai Grand Starex Hyundai Grand Starex

 

Description détaillée du circuit:


Jour 1. L’arrivée à Tachkent. Train de nuit pour Ourguéntch.
Arrivée matinale à Tachkent. L’accueil à l’aéroport de Tachkent. Le transfert et l’hébergement à l’hôtel. Le petit-déjeuner à l’hôtel. A 09:30 le rassemblement du groupe dans le hall de l’hôtel. A 10 h le début de la visite guidée: place Khast-Imam, médersa Barak-khan, mausolée Kafal-al-Chachi Mazar. Le déjeuner au Centre de Pilaf où vous allez goûter le Tachkent pilaf. Après le déjeuner la continuation de la visite: médersa Koukeldach, le marché le plus ancien de Tachkent - Tchorsou, musée des Arts appliqués, métro de Tachkent. Le dîner au restaurant "Navvat"* (plat principal - norin). Transfert à la gare. Train de nuit pour Ourguéntch №56 (20:20-12:22). Nuit dans le train.

Soyez les bienvenus en Ouzbékistan!

La ville de Tachkent est la capitale de l`Ouzbékistan et la quatrième ville de CEI qui compte plus de 2,3 million d`habitants. Il faut noter que Tachkent est partagé en deux parties - la Vieille et la Nouvelle ville. Ces noms parlent d`eux-mêmes - dans la Vieille ville vous découvrirez lesmédersas, les mausolées et un vrai marché oriental, c`est-à-dire les monuments des jours passé, tandis que la Nouvelle ville vous rencontrera avec ses parcs, ses places, ses monuments et bâtiments modernes. Ces deux dimensions existent parallèlement et ne se gênent pas au contraire ils font la paire. Ce trait typique caractérise Tachkent et l’Ouzbékistan en gros - la combinaison harmonieuse des traditions anciennes avec celles modernes dans toutes les sphères de la vie.

On commence la visite par la Vieille ville. La médersa Barak-Khan est le monument magnifique du XVI-ième siècle qui est situé au coeur de la Vieille ville, sur la place Khast-imam entourée par les anciennes maisons en terre battue. Actuellement c’est la Direction spirituelle des musulmans de l`Asie Centrale dirigée par le Grand Mufti. Ici se trouve également une riche bibliothèque de manuscrits orientaux et dans une salle spéciale se trouve le Coran d`Osmanmondialement connu qui date du milieu du VII-ième siècle. C’est le texte unique qui se compose de 353 feuilles de parchemin; pendant quelques siècles il se trouvait dans la trésorerie des khalifes (dans les villes de Médine, Damas, Bagdad, Ufa, Saint-Pétersbourg et Samarcande et maintenant à Tachkent).

Maintenant c’est le temps de visiter le mausolée de Mazar Kaffal-al-Chachi. Kaffal-al-Chachi était le propagateur de l’Islam chafiite et le poète mystique. Le tombeau construit au X-ième siècle en tant que la sépulture d’un célèbre maître de la culture et de la réligion a été erigé au X-ième siècle. Au XVI-ième siècle il est devenu un lieu populaire de pèlerinage des musulmans. Maintenant nous visitons la médersa Koukeldach (XVI) qui est située non loin du marché de Tchorsou et actuellement elle est un établissement d’enseignement en activité où les étudiants font leurs études et démeurent. Le bâtiment a deux tours pour appeler les gens à la prière.

Ce déjeuner nous allons passer au Centre du pilafle meilleur pilaf à Tachkent est préparé dans les chaudrons aux dimensions spéctaculaires ! Ce lieu est unique en son genre. Ici vous allez voir travailler les meilleurs cuisiniers qui sont appellés ochpaz. Soyez sûr une telle quantité de pilaf est difficile à imaginer préparer dans un seul lieu ! Vous vous posez une question peut-être - quelle est la différence du pilaf de Tachkent avec celui de Khorezm ou de Boukhara ? Dans chaque province de l`Ouzbékistan, le pilaf se prépare selon sa technologie unique - ils se diffèrent non seulement des ingrédients mais de la procédure en général, le niveau auquel ils doivent être cuits, le riz à préparer etc.

Le nom “palov och” est composé des lettres initiales de tous ses ingrédients: P (piyoz) - oignon; A (aiyoz) - carotte; L (lahm) - viande; O (olio) - graisse; V (vet) - sel; O (ob) - eau; Ch (chaly) - riz. Le pilaf a l`arôme spécifique comme il est impregné par les épices orientales et la fumée du fait qu`il est préparé en général sur le feu. En Ouzbékistan on dit que le vrai pilaf peut être préparé seulement par un homme. Et c`est la vérité le pilaf n`est préparé que par les hommes. Et le pilaf sera completé par les différentes entrées: kazi, khasip, somsa, les roulades à boeuf, salade nationale, les galettes, etc. Après avoir mangé du pilaf il est recommandé de prendre une tasse d’un thé chaud qui contribue à une bonne digestion (éviter de boire une eau froide !). Nous vous conseillons à goûter les variétés du pilaf dans chaque ville de l’Ouzbékistan et choisissez celui que vous a plu le plus.

Après le déjeuner on continue notre visite de la ville qui inclut la médersa Koukeldach (XVI) qui est un établissement d’enseignement en activité où les étudiants font leurs études et démeurent. Ici vous allez avoir de la chance de vous promener par l’un des marchés les plus connus tant à Tachkent qu’en Asie Central - le marché Tchor Sou. Le marché Tchor Sou vous fascine par ses couleurs vives. La céramique, les tapis, les objets des arts appliqués, les aliments, les fruits, les galettes, les épices. Si vous voulez acheter quelque chose, dirigez-vous directement à Tchor-Sou. Tchor Sou vous permet tant d`acheter les vetêments que de s`en mettre jusqu`aux oreilles. Ici vous pouvez trouver tout!

Et maintenant visitons la Nouvelle ville! On passe par le Musée des Arts Appliqués pour découvrir les traditions artisanales du peuple ouzbek. En faisant votre chemin vers le musée nous prenons le temps de visiter le métro de Tachkent qui est l’un des plus beaux dans le monde entier !

Notre dîner aura lieu au restaurant "Navvat" (plat principal - norin). Le naryn (norin) - c`est le plat principal qui est préparé à la base des nouilles à huile avec les kazi et les épices (kazi - ce sont les saucissons bouillis à base de viande de cheval).

Il faut consacrer quelques mots au pain national ouzbeks - lepyoshkas. Le lepyoshka aussi bien que le pilaf a ses caractéristiques propres et se diffère d’un goût et d’une apparence. A Tachkent ils sont opulents et au beurre, à Khiva au contraire ils sont plats et à la base du lait tandis qu’à Samarcande ils sont bien solides, lourds avec les côtés bien cuites qui peuvent être préservés pour longtemps. Il est à goûter sans aucune doute !

Transfert à la gare. Train de nuit pour Ourguéntch №56 (20:20-12:22).

Nuit dans le train.

Jour 2. Ourguentch - Khiva.
Arrivée à Ourguéntch. Accueil à la gare. Transfert à Khiva. L’hébergement à l’hôtel. Le déjeuner dans la maison nationale (plats principaux - pilaf de Khiva et plat de khan - tukhum-barak). Le début de la visite guidée à Khiva: (Itchan-Kala - ville intérieure), forteresse Kounya-Ark, médersa et minaret Islam Khodja, musée Avesta. L’atélier de préparation de gumma (beignets) dans la maison nationale chez Zaynab. La nuit à l’hôtel.

Le train arrive à Ourguéntch à 13:05, après quoi il y aura le tranfert d’une demie heure à Khiva - la ville la plus légendaire de l’ancien Khorézm (35 кm). L`histoire de ce «musée à ciel ouvert», comme on l`appelle partout dans le monde, compte plus de 2500 ans.

Khiva - la ville orientale, unique en son genre dont l’air est imprégné par l’esprit de l’ancienneté et de l’époque médiévale. Il n’y a pas de hauts bâtiments, des grandes autostrades, même le temps semble être arrêté en essayant de conserver tout ce que vous allez voir. Et vous allez voir beaucoup de monuments historiques et de maisons anciennes en terre battue. Les archéologues disent qu’ayant visité Khiva, on peut s`imaginer l’aspect traditionnel d`autres villes de l`Asie Centrale. Et Khiva était l’un des centres culturels et économiques sur la route des caravanes qui se dirigeaient en Iran et Méditerrannée.

Après vous être installés à l’hôtel vous serez accueilli à la maison nationale Zeravchan où nous vous recommandons à goûter le pilaf de Khiva qui est bien spécifique si on le compare avec les autres confrères et aussi le plat typiquement khorezmien - toukhoum barak - c’est une sorte de raviolis farcis aux oeufs cuits avec de l’oignon bien doré. Ce plat est préparé à Khorezm.

Après le déjeuner c’est le début de la visite guidée autour de la ville. Vous serez étonné que les curiosités de cette ville sont situées d’une manière assez compacte sur un espace limité borné par les murs de ville. C’est une partie de la ville la plus ancienne - Itchan-Kala (XVIII - la ville intérieure de Khiva) qui est le musée historique et la zone protegée sauvegardée par l’Etat. Mais ce musée n’est pas assez traditionnel il est peuplé par les gens qui y habitent selon les coutumes de leurs ancêtres. Pour une bonne part ce sont les artisans de souche: les tisseurs, les forgerons, les potiers, les sculpteurs sur bois.

Itchan-Kala est le plus précieux objet de notre attention pour aujourd’hui: la médersa et le minaret Islam Khodja (1908), ils sont aussi le symbole de Khiva; la forteresse Kounya-Ark (XVII-XIX) - la citadelle du gouverneur. Nous visiterons également aujourd’hui le musée d’Avesta.

Après avoir terminé votre escapade en ville, nous vous prions de prendre part à l’atélier de préparation de gumma (beignets) dans la maison nationale chez Zaynab.

La nuit à l’hôtel.

Jour 3. Khiva.
Le petit-déjeuner à l’hôtel. La continuation de la visite: palais Tach Khauli Alakuli-Khan, mosquée Jouma, minaret et médersa Amin-Khan, ensemble Pakhlavan Makhmoud. La liaison jusqu’aux étangs artificiels «Kharot» (plat principal - poisson frites). Le retour à Khiva. Le temps libre. Le dîner au restaurant (plat principal - kebab à la khorezmien). Nuit à l’hôtel.

La première moitié du jour sera consacrée à la découverte de Khiva médiéval. Nous commençons notre visite par le palais Alakouli-Khan qui est connu comme Tach Khauli ce qui veut dire le cour en Pierre, cet ensemble architectural vous démontre bien les particularités de l’architecture asiatique des XVIII-XIX siècles; la mosquée Djouma (X) est unique par le fait qu’elle n’a ni préau, ni portails, ni coupoles, ni galleries; le plafond de la salle principale de la mosquée est soutenu par 213 colonnes en bois sculptées à la main; le minaret et la médersa Moukhamad Amin-khan (1831-1855) - auparavant étant le plus grand en Asie centrale il abritait non seulement les étudiants-théologiens mais il servait aussi de la Haute Chancellerie musulmane; l’ensemble architectural Pakhlavan Makhmoud (XIV-XIX) qui a la plus grande coupole à Khiva.

Ensuite nous nous précipitons à rejoindre les étangs artificiels «Kharot»où au milieu du terrain désertique vous pouvez voir s’élever un beau centre de loisirs qui inclut les yourtes en location, le restaurant et d’autres lieux de distraction (le plat principal - des poissons frites). Un beau centre a été construit il n’y a pas longtemens sur l’un des canaux de l’Amou-Daria.

Le retour à Khiva. Le temps libre.

Khiva de nuit - c`est la huitième merveille du monde! En marchant par les rues étroites de cette ville où le minarets s`élèvent et le ciel est plein des étoiles brillantes, vous vous sentez de se trouver dans un conte! Et quelle silence, le calme absolu est an air, il est diffcile de décrire tout cela! Il semble que tout est resté fige personne ne vit dans ce monde merveilleux! Tout est impregné des énigmes qui fascinent et attirent !

Le dîner au restaurant «Mountour» (plat principal - kebab à la khorezmien). Kabob (kebab) - shashlik ouzbek à l’instar du plat dont le nom vous avez appris par couer (le pilaf) est différent selon la région. Les récettes varient selon le type de viande (mouton, boeuf, poulet, poissons, cailles, foie etc), la marinade, le bois à donner l’arôme et un ingrédient principal - la virtuosité du cuisinier !

Nuit à l’hôtel.

Jour 4. Khiva - Boukhara.
Le petit-déjeuner à l’hôtel. Le trajet à travers le désert connu Kizilkum le long de la rivière Amoudaria. Le déjeuner en cours de la route - paniers répas. L’arrivée à Boukhara. La visite des boutiques et des magasins de souvenirs pendant le temps libre. Le dîner au restaurant (plat principal - boeuf à l’ancienne selon la recette du chef du restaurant). La nuit à l’hôtel.

La route sera intéressante! On va le long du désert célèbre de l`Asie Centrale - Kizil-Koum! Vous allez voir les sables rouges illimités qui étaient traversés par les nombreux caravans. Pendant le transfert vous pourrez estimer les conditions, dans lesquelles les guerriers d`Amir Timour faisaient leurs nombreuses campagnes en Asie Centrale.

L’arrivée à Boukhara. Le temps libre.

“Boukhara la Noble” (“Bukohroï Charif”) est l’une de plus connues villes de l’Ouzbékistan à travers dont passait la fameuse Grande Route de la Soie. Boukhara est l’un de principaux centres de l’Islam non seulement en Asie Centrale, mais aussi au monde musulman entier. Au Moyen Âge Boukhara comptait plus de 350 mosquées et 80 médersas la plupart dont sont coservées de nos jours.

La visite des boutiques et des magasins de souvenirs.

Le soir nous visitions le restaurant Badreddine où nous allons goûter un tendre boeuf préparé à la récette du chef de ce restaurant.

Nuit à l’hôtel.

Jour 5. Boukhara.
Le petit-déjeuner à l’hôtel. La visite guidée de Boukhara: mausolée Samanides, tombeau Tchachma Ayub, ensemble Bolo-Khaouz, forteresse ancienne Ark, ensemble Poi-Kalan, médersa Abdoulaziz-Khan, médersa Oulougbek. Le déjeuner - la dégustation du pilaf de Boukhara «Chez Rakhmon». Après-midi la continuation des visites: ensemble Lyabi-Khaouz, médersa Koukeldach, médersa Nadira Divanbegui, galéries marchands. La partie de thé à la maison de thé «Epices de la Grande Route de la Soie» - la dégustation du thé parfumé avec les confiseries nationalles. Le show folklorique dans la médersa Nodira Divan Begui. La dîner dans le tchaikhana "Tchinar" (plats principaux: dolmasomsa be Boukhara). La nuit à l’hôtel.

Un Boukhara béni est la ville des poésies et des contes. Ici les légendes s`envolent au-dessus des petites rues, ici les hauts des minarets incanrnent la génie des grands hommes, et chaque pierre posée dans le fondement est couverté de la poussière de l`éternité. La gloire de la ville-musée, de la ville-monument est attribiuée à Boukhara. Son image romantique attire les touristes de tous les coins du monde.

Les contructions et les ensembles de Boukhara ont joué le rôle considérable dans la formation de la ville et sont conservées jusqu`à présent. Restaurées et protegées par l`Etat les monuments de l`architecture ont leur deuxième vie et forment une partie intégrale de la ville moderne.

La première moitié du jour vous visiterez le mausolée des Samanides (IX-X siècles) - le tombeau familial des régents de la dynastie locale; la sépulture Tchachma Ayoub (XII-XVI s.), dont la traduction est «la source de Job», une légende chrétienne raconte du personnage biblique Job (Ayoub) qui voyageait ici pendant une sécheresse; l`ensemble Bolo-Khaouz (XVII) - un monument du Reguistan de Boukhara; l’ancienne forteresse Ark (VI-VII) qui s’inscrit d’une manière pittoresque dans le paysage local et représente le fort fortifié d’où l’ancien Boukhara a pris ses frontières, à l’intérieur vous allez trouver une ville entiére qui est composée de la mosquée, du prison, du harém, de la trésorerie, de la résidence de l’émir etc.; l`ensemble Poi-Kalan (XII-XVI) - un ensemble architectural central de Boukhara qui comprend le minaret connu Kalan (hauteur - 46,5 m construit en 1127), la mosquée Kalan et la médersa Miri Arab; médersa Abdoulaziz-Khan (1652) и médersa Oulougbek (1417) - le petit-fils de Tamerlane.

Et maintenant c`est le temps de la cuisine! Chaque ville de l`Ouzbékistan conserve ses sècrets de la préparation des tels ou tels plats c`est pour cela les plats mêmes s`ils ont les mêmes plats sont piquants et exotiques à leur manière. Aujourd’hui vous allez avoir la dégustation du pilaf de Boukhara avec les raisins secs (osh-i-sofi - pilaf sacré) Chez Rakhmon. Les astuces de préparation sont différentes si on les compare avec les autres recettes. Presque tous les ingrédients pour le pilaf de Boukhara sont préparés séparamment, après ils sont mis par couches et préparés jusqu’à ce qu’ils soient cuits dans un chaudron spéciale en cuivre.

Après le répos nous poursuivons notre découverte des anciennes villes et nous visitons l`ensemble Lyabi-Khauz (XVI-XVII siècles) qui se compose des médersas Koukeldach (1568) et Nadir Divanbegui (1622) et une khanaka. Tous les bâtiments sont regroupées autour de l`étang central. Ici se trouve également la fameuse statue de Khodja Nasreddine.

Aujourd’hui nous allons visiter également les coupoles de négoce de Boukhara (XVI s.) - les marchés couverts les coupoles dont abritent les boutiques des commerçants et les ateliers des artisans locaux. Ici on pourra acheter les objets anciens de bijouterie, souvenirs, couteaux ouzbeks, tapis de Boukhara et suzanées brodées en main, épices exceptionnelles orientales et beaucoup d’autres.

Après selon la tradition ouzbèke on prend du thé - la dégustation du thé dans la maison de thé «Epices de la Grande Route de la Soie» - la dégustation du thé avec les épices et les patisseries traditionnelles de Boukhara.

La tradition de thé est bien maintenue en Ouzbékistan. Le peuple ouzbek boit du thé tout le temps: pendant le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner, et quand vous êtes invité chez quelqu`un ou au travail. Ici on prend du thé tant vert que noir en fonction de la région et de la saison de l`année. En été on préfère le thé vert comme il étanche la soif et en hiver - le thé noir qui rechauffent et détendent pendant les jours de gel. Aucune réception des amis et la conversation amicale ne peut s`en passer. Le thé est servi en pialas avec les fruits, le pain traditionnel et les patisseries orientales: parvarda (bonbons de sucre), navat (sucre en cristaux), pain feuilleté, crêpes, pakhlava, rakhat-loukoum, abricots secs, raisins secs, noix glacés, ainsi que du beurre, de la crème fraîche, des fruits secs et du miel. Et les fruits sont tellement abondantes: Les poires, les pommes croquantes, les plaquemines, la grenade, les pêches, les pastèques et les mélons.

Le soir vous allez visiter le show folklorique dans la médersa Nodira Divan Begui, et ensuite vous allez avoir le dîner dans le tchaikhana "Tchinar"  (plats principaux: dolma, somsa be Boukhara). Nous vous recommandons de goûter le dolma - les rouleaux à feuilles de vigne farcis avec du mouton et du riz, assaisonnés par les épices. Un goût acide des feuilles de vigne rend le plat très piquant ! Comme le plat principal nous vous recommandons à commander le somsa de Boukhara. Le somsa c`est la pâte d`une forme triangulaire à base du feuilletage. Le somsa peut être farci avec du mouton, de la veau, du fromage et des herbes aussi bien que de la courge, des pommes de terre et des épices comme le poivre, le sésame et le cumin. C`est très bon et nourissant, on peut s`en lécher les doigts !

La nuit à l’hôtel.

Jour 6. Boukhara - visite des environs - Samarcande.
Le petit-déjeuner à l’hôtel. La visite guidée des monuments suivants: palais Sitorai Mokhi Khosa, ensemble Bakhautdin Nakchbandi, nécropole Tchor-Bakr. Le déjeuner au café typique - la dégustaion de tandir-kabob (viande cuite au four tranditionnel - tandir). Après midi le départ pour Samarcande. La dégustation des vins à la vinerie KhovrenkoL’atélier de préparation de manti dans la maison nationale «Chez Zarifa» (plats principaux: mantishourpa). La nuit à l’hôtel.

Aujourd’hui nous allons explorer les alentours de Boukhara (15-20 minutes en voiture) où vous allez visiter la résidence d’été d’émir de Boukhara - le palais Sitorai Mokhi-Khosa (fin XIX - début ХХ ss.), le Palais de la Lune et des Etoiles ; l’ensemble du sheikh Bakhautdin Nakshbandi (XVI) qui est considéré d’être la Mecque médiévale ; la ville des morts - le nécropole Tchor-Bakr  (XVI  - début XX ss.), dont le premier et le principal enterrement est la tombe du descendant du prophète Moukhammed - Abou-Bark Sa’ada.

Aujourd’hui nous allons poursuivre nos dégustations avec la viande cuite au tandoor (four en argile) qui s’appelle tandyr kabob, la chaikhana Chor-Bakr est un endroit idéal où il est préparé impeccablement.  Nous vous assurons que c’est sera la meilleure viande que vous avez jamais goûté !

Après avoir pris notre repas copieux, nous poursuivons notre route vers Samarcande qui est l’une des villes phares en Ouzbékistan ! En effet il vaut traverser les océans et les mers afin de jeter un coup d`oeil sur cette ville grandiose. Le charme de Samarcande est grand et attirant. Il n`y a pas beaucoup de villes dont l`âge compte plus de 25 siècles, de villes qui fascinent par sa beauté, un image incomparable que celui de Samarcande. Les historiens et les poètes du passé l`ont appellé l`Eden de l`ancien Orient, la Perle précieuse du monde musulman oriental, la Beauté des pays sous la lune, Rome de l`Orient. Samarcande est le porteur des traditions historiques et culturelles des peuples de l`Ouzbékistan.

À Samarcande nous allons visiter la maison-musée Filatov où vous allez avoir la dégustation des vins ouzbeks.

En 1868 l’entrepreneur russe D.M.Filatov organisa la production des vins ouzbeks qui se procurèrent d’une grande gloire sur le marché mondial de vins de l’époque. Ultérieurement l’usine de Filatov fut gérée par M.A.Khovrenko. Étant une personne assez douée Khovrenko put non seulement conserver mais aussi multiplier les réussites de son prédécesseur. Les réserves d’or du vin de Filatov ne furent découvertes que 50 ans après. De nos jour une grande partie d’eux est exposée à la Maison-musée de Filatov ouvert auprès de l’usine de vins du professeur de Khovrenko. Le musée et l’usine fonctionnent actuellement. L’usine possède de sa propre salle de dégustation où l’on peut déguster les vins produits ici même. Les vins locaux ont un goût et arome âcres exclusifs.

Ce dîner nous allons avoir chez Zarifa où vous allez apprendre les astuces de préparation du plat national - manty (raviolis farcis avec de la viande hachée). Manty - c`est le plat traditionnel des peuples de l`Asie Centrale. Les manty sont préparés à la vapeur, farcis du boeuf haché avec de l`oignon et des épices, envellopés dans une pâte abaissée. Les mantys peuvent être farcis des pommes de terre, de la courge et d`autres fourrages. Nous vous recommandons à goûter le shourpa - le soupe à base des légumes. En règle générale le shorva est préparé à base du mouton mais il peut être préparé aussi à base du gibier. Outre cela il peut être préparé à base du poisson, c`est-à-dire asi shorva. Le shorva est composé de nombreux légumes, herbes et assaisonnement oriental.

Jour 7. Samarcande - Tachkent.
Le petit-déjeuner à l’hôtel. La visite guidée de Samarcande: mausolée Gour-Emir - tombeau d’un grand Tamerlane, place Reguistan (médersa Oulougbek, médersa Cher-Dor, médersa Tilla-Kari) - la plus célèbre place de l’Asie Centrale. Le déjeuner au centre du pilaf “Pandjab” - la dégustation du pilaf de Samarcande. Après le déjeuner la continuation de la visite: mosquée Bibi-Khanum, ensemble architectural Chakhi-Zinda, observatoire d’Oulougbek. Départ de Samarkand en train rapide d’entreprise «Afrassyab» (17:00-19:10). L’arrivée à Tachkent. Accueil à la gare. Le transfert et l’hébergement à l’hôtel. Le dîner au restaurant «Piligrim» (plats principaux - shashlyks). La nuit à l’hôtel.

Aujourd`hui vous allez faire l`excursion des monuments qui sont connus dans le monde entier.

Nous commençons notre visite guidée à Samarcande par le mausolée Gour-Emir - le tombeau des Timourides où les restes d’un grand chef d’armée de Tamerlan sont conservés jusqu’à présent. Sans doute on commence par la place célèbre Reguistan. Auparavant cette place carrée était l`une des plus animées dans la ville. Aujourd`hui elle est toujours pleine de touristes qui perdent la parole des échelles et du raffinement de trois médersas qui entourent la place - les médersas d`Oulougbek (XV), Cher-Dor (XVII), Tilla-Kari (XVII).

Pendant ce déjeuner nous allons goûter le pilaf de Samarcande au centre du pilaf “Pandjab”. Pourquoi le pilaf pour le déjeuner ? Nous allons vous répondre. Un vrai pilaf ouzbek est préparé exclusivement le matin et après-midi on ne le sert pas normalement.

Le pilaf de Samarcande est différent. Il est clair et moins gras si on le compare avec d’autres spécialités régionales du pilaf. Le pilaf de Samarcande contient moins d’huile et plus de carottes et il est préparé presque à la vapeur. La viande est cuite en gros morceaux, ce qui permet de conserver tous les goûts et la saveur de la viande. Le pilaf de Samarkand n’est pas remué dans le chaudron, tous les ingrédients sont préparés couches par couches et il est également servi par couches dans une grande assiette: tout d’abord on met du riz, ensuite des carottes et des pois chiches et à la fin - de la viande. Ce plat se marie bien avec la salade connue de l`Asie Centrale - atchik-tchutchuk: Les tomates, l`oignon coupé en morceaux fines assaisonnés par un piment rouge. Goûtez obligatoirement les galettes - c`est la fierté de Samarcande. Les vraies galettes de Samarcande sont cuites au tandyr (four). Elles sont denses, sont conservées longtemps et leur arôme est appétissant.

Après le déjeuner nous continuons notre découverte des chefs-d'œuvre architecturaux de Samarcande et nous nous dirigeons vers l`ensemble architectural Chakh-i-Zinda (XII - XV siècles) où réposent les restes de l’entourage de Timur. Chakh-i-Zinda (dont la traduction et le Roi-Vivant) c’est le nécropole érigé devant le tombeau imaginaire du saint musulman Koussam ibn Abbas, le cousin du prophète Moukhammed qui a été décapité pour la propagation de l’islam mais qui en même temps étant décapité il a soi-disant pris sa tête entre ses mains et il est descendu le puit profond où il démeure jusqu’à présent. L’ensemble Shakh i-Zinda est le plus majestueux et magnifique chef-d'œuvre des monuments architecturaux de Samarcande du Moyen Age, c’est la rue cimetière comme les locaux l’appellent.

Une autre relique réligieuse c’est la mosquée Bibi-Khanoum (XV siècle), construite sur l’ordre spécial par 200 meilleurs architectes de tout l`empire de Timour, 500 ouvriers et 95 éléphants d`Inde.

Aujourd’hui notre visite finit par l’observatoire d’Oulougbek (XV siècle) où vous trouverez l’instrument astronomique unique - le sextant. C’est ici qu’Oulougbek a établi ses «Tables astronomiques» qui ont frappé les représentants les plus progressifs de la science européenne.

Ce soir nous nous retournons à Tachkent en train rapide d’entreprise «Afrassyab»(17:00-19:10).

Ce dîner est prévu au restaurant «Piligrim»(plats principaux - shashlyks). Le shashlyk c`est le plat préféré de presque tous les peuples. Le shashlyk est facilement préparé à base de la viande ou du poisson. Les morceaux de la viande ont embrochés et sont cuits au feu (au charbon ou grillés) avec l`usage du barbecue. Les shashlyk est garni avec les légumes, la salaison, les sauces et les herbes fraîches.

La nuit à l’hôtel.

Jour 8. Tachkent. Départ.
Le petit-déjeuner à l’hôtel. Déménagement de l’hôtel avant 12:00. Le temps libre sans accompagnement par le guide et les services de transport. Il est recommandé de visiter le marché, vous balader dans une centre ville. En fonctin du temps de vos vols le départ à l’aéroport. Départ.

Notre programme gastronomique touche à sa fin.

Il faut admettre le fait que la cuisine ouzbek est bien riche en plats délicieux (visitez notre section consacrée à la cuisine ouzbek). Le menu ci-dessus est approximatif, basé sur nos années d’expérience dans l’organisation de ce programme, où nous avons essayé de vous suggérer les meilleurs plats et les spécialités de chaque région. Chaque ville a sa « spécialité culinaire » que vous pouvez goûter dans sa version la plus originelle possible.

Si vous avez les préférences spécifiques ou les restrictions (par exemple, liées à votre santé ou régime spéciale) - merci de nous en avertir. Nous ferons tout notre possible afin de répondre à tous vos souhaits et vous offrir les meilleurs parmi les options disponibles ! Dans l’espoir de vous accueillir dans notre région !

 

Questions les plus fréquentes:

1

Est-il obligatoire d’obtenir le visa pour les ressortissants européens afin d’entrer le territoire de l’Ouzbékistan?
Il est établi la procédure simplifiée de la délivrance des visas pour les citoyens des Etats: Autriche, Bélgique, Grand-Bretagne, Allemand, Espagne, Italie, Lettonie, Malaysia, France, Suisse, Japon. Les touristes de ces pays-là n’ont pas besoin de bons d’échange ou de demande d’une personne physique ou juridique invitant en Ouzbékistan auprès du MAE de la République d’Ouzbékistan c’est-à-dire le soutien de visa. Pour entrer l’Ouzbékistan vous devez remplir à la poste de douane 2 déclarations l’une d’entre elles doit être gardée sur vous jusqu’à la fin de votre voyage.

2

Est-il obligatoire d’établir les documents d’enregistrement de résidence temporaire pendant votre séjour dans la République d’Ouzbékistan?
Les citoyens étrangers doivent passer la procédure de l’enregistrement dès l’arrivée à l’adresse de leur résidence temporaire au cours de trois jours excepté les jours fériés. Si vous habitez l’hôtel, l’enregistrement est fait automatiquement par les employés de l’hôtel. En quittant l’hôtel n’oubliez pas de vérifier si vous avez bien reçu le document tamponné d’enregistrement.

3

Quelle devise est circulée dans le territoire de l’Ouzbékistan? Où est-il possible d’echanger la devise étrangère?
La monnaie nationale de l’Ouzbékistan est le soum ouzbek (UZS). Les billets en circulation ont la valeur de 100, 200, 500 et 1 000 soums.
Vous pouvez échanger la devise dans les agences de la banque nationales, des bureaux d’échange spécialisés et dans certains hôtels. L’échange de devises chez particuliers est interdit par la loi. Et à notre avis le fait de courir la risque pareille ne vaut pas la peine parce qu’elle peut aboutir à des graves conséquences. Afin d’échanger la devise vous devez avoir sur vous le passeport et le document d’enregistrement.
Pourtant vous devez garder en tête que les billets ne doivent pas être froissés, avoir des détériorations, des plis sinon il sera bien difficile de les échanger.

4

Est-il possible d’utiliser la carte de crédit?
Les cartes de crédit Master Card ou Visa en Ouzbékistan peuvent être utilisées uniquement dans la capitale. Vous pouvez monnayer votre carte de crédit dans les distributeurs des grands hôtels de Tachkent.
Aussi certains hôtels, restaurants et magasins acceptent les cartes de crédit. Parfois vous pouvez avoir des problèmes techniques avec vos cartes c’est pour cela que nous vous conseillons d’avoir la somme d’argent en liquide.

5

Quel est le décalage horaire avec l’Ouzbékistan?
3 heures en été et 4 heures en hiver.

6

Les citoyens étrangers peuvent s’abonner aux services d’opérateurs mobiles en Ouzbékistan?
Les citoyens étrangers peuvent s’abonner aux services de chacun d’entre les opérateurs mobiles de l’Ouzbékistan (Ucell, Beeline, UzMobile) s’ils ont l’enregistrement temporaire.

7

Peut-on importer les boissons alcooliques en Ouzbékistan?
En Ouzbékistan il est possible d’importer 2 litres par personne.

8

Quelle somme de la devise étrangère est autorisée d’importer en Ouzbékistan?
L’importation de la devise étrangère en Ouzbékistan n’est pas limitée. Si vous importez plus de 5000 US dollars (soit l’équivalent en devise étrangère) les organes de douane vont vous délivrer le certificat sous la forme ТС-28. Si vous importez la somme plus de 10000 US dollars, il sera prélevé la taxe d’un montant d’1 pourcent.

9

Quelle somme de la devise étrangère peut être exportée de l’Ouzbékistan?
Les citoyens étrangers ont le droit d’exporter la somme en liquide dans les limites de la somme importée en conformité avec le formulaire de douane. L’exportation de la somme par-dessus de celle mentionnée est autorisée par la Banque centrale ou banques autorisées.

10

Est-il possible de prendre les photos ou les vidéos sur les sites touristiques?
Vous pouvez prendre les photos et les vidéos sur les sites en Ouzbékistan s’il n’y a pas de signes d’interdiction. Dans certains endroits vous serez demandé de payer le payement supplémentaire. Il est interdit de faire les photos dans le métro, à l’aéroport, à la gare et sur les stations aussi bien que dans les mosquées uniquement avec l’autorisation des croyants.

11

Quels vêtements il faut amener pour le voyage en Ouzbékistan? Y-a-t il quelques restrictions pour les femmes?
A la veille de votre voyage en Ouzbékistan en rangeant vos affaires donnez votre préferance aux vêtements en coton et d’autres tissus naturels. N’oubliez pas de prendre les chaussures commodes comme la plupart du temps vous allez passer à pied. Il faut que vous ameniez le chapeau et les lunettes de soleil. Il n’y a pas de restrictions spéciales pour les femmes concernant les habits. Pourtant en visitant les salles de prière il faut avoir le foulard afin de couvrir la tête et vos épaules.

12

Quelle langue est pratiquée par les habitants locaux de l’Ouzbékistan?
La langue officielle est ouzbek mais la plupart de gens comprend le russe. Outre cela l’anglais devient assez populaire parmi les jeunes.

Photos du tour:

Préparation du pilaf. Plats de la cuisine ouzbek Show folklore dans la médersa Nadira Divan-Begui. Boukhara, Ouzbékistan Tchaykhana ouzbek. Ouzbékistan, Asie centrale Dastarkhan oriental
Plov ouzbek. Cuisine nationale ouzbek Vue de Boukhara depuis la forteresse d’Ark. Ouzbékistan, Asie centrale Nécropole de Shakh i-Zinda. Samarcande, Ouzbékistan Ensemble Poi-Kalyan (XII-XVI ss). Boukhara, Ouzbékistan Itchan-Kala. Khiva, Ouzbékistan Fruits ouzbeks. Dons de l’Ouzbékistan Plov ouzbek. Cuisine nationale ouzbek Damlama. Plats de la cuisine ouzbek Dastarkhan oriental Chivit oshi (nouilles khorezmiennes). Cuisine nationale ouzbek Lagman (nouilles) et manty (sorte de ravioli farci à la viande). Cuisine uyghur en Ouzbékistan Sucreries ouzbeks. Cuisine nationale ouzbek Médersa Chor-Minor (XIXe siècle). Boukhara, Ouzbékistan Samsa ouzbek. Cuisine nationale ouzbek Fruits secs ouzbeks Médersa Tilla Kori (XVIIe siècle). Place Reguistan, Samarcande, Ouzbékistan Dôme de la médersa Sher-Dor. Place Reguistan, Samarcande, Ouzbékistan Dastarkhan oriental Ciselage sur cuivre. Art et culture de l’Ouzbékistan Melon de Mirzatchul. Melons ouzbeks. Melons de l’Ouzbékistan Mausolée Gour-Emir (XV s.). Samarcande, Ouzbékistan Lepyoshka de Samarkand. Non - pain ouzbek. Cuisine nationale ouzbek Square d’Amir Temur. Tachkent, Ouzbékistan Plov ouzbek. Cuisine nationale ouzbek Show folklore dans la médersa Nadira Divan-Begui. Boukhara, Ouzbékistan Show folklore dans la médersa Nadira Divan-Begui. Boukhara, Ouzbékistan Kazan-kabob (viande cuite avec les pommes de terre). Plats de la cuisine ouzbek Tukhum Barak (ravioli farci à l’oeuf) - plat de Khorezm. Plats de la cuisine ouzbek Khasip (sorte de saucisson farci au riz et tripe). Saucisson de foie ouzbek à la maison

voir toutes les photos »»

Notre videogalerie:

La cuisine nationale de l`Asie Centrale
La cuisine de l`Asie Centrale
Espèces du pilaf à Tachkent
Espèces du pilaf à Tachkent
Industrie vinicole en Ouzbékistan
Industrie vinicole en Ouzbékistan
Fruits et légumes ouzbeks
Fruits et légumes ouzbeks

voir toutes les video »»

© La paternité de ce matériel appartient à la compagnie «Central Asia Travel».
Toute reproduction et utilisation de ce matériel sans autorisation de l’auteur est interdite.

References utiles: Tours similaires:


     	

RÉSERVER LE CIRCUIT

×

Nom du circuit *

Nom et prénoms*

Nationalité

N de téléphone

Skype  

E-Mail * 

Nombre de
participants: 

Types d’hébergement:



Comment vous contacter:

Commentaires, suggestions en fonction du programme:



Envoyer à l'ami

×




RECHERCHE SUR LE SITE

QUOI DE NEUF SUR LE SITE