Musée d’archéologie de Termez

Musée d’archéologie de Termez qui se trouve dans l’avenue At-Termizi de la ville de Termez, a été fondé le 24 octobre 2001 et le 2 avril 2002 - le jour de célébration de 2500-e anniversaire de Termez, il a ouvert ses portes aux visiteurs.

Le musée est très riche en trouvailles archéologiques: anciennes pièces, objets de peinture, sculptures, outils de vie etc. Au total il compte 27000 trésors inappréciables d’histore! 15 collaborateurs travaillent dans le département de recherches et propagande qui sont en mesure d’organiser les excursions en ouzbek, tadjik, russe, persan et anglais.

Ce musique exceptionnel, unique en son genre et spécialisé possède une salle d’entrée et 9 principales salles d’expositions. Le musée «entrouvre» la couche historique à partir de 100 mille ans avant notre ère jusqu’au début du XXe siècle et nous fait la connaissance de l’évolution du développement spirituel et pratique de l’être humain. Dès la salle d’entrée notre imagination s’impressionne par les sculptures exceptionnelles en gypse et en pierre, piscine en pierre et pots de haute taille en céramique datant de différentes époques historiques admirent par leur finesse de réalisation. Ici même est exposée la carte de relief de la région de Sourkhandarya où sont marqués 20 centres archéologiques.

9 salles d’expositions nous introduisent aux couches historiques suivantes:

1ère salle. L’oasis de Sourkhan sous l’âge de pierre (100-3 mil.ans avant n.è.).
Les grottes et cavernes des montagnes de Baysoun et Ko’hitanga servaient les premiers endroits d’habitation pour les hommes primitifs. Et la grotte Téchiktach est considérée le plus ancien foyer des hommes de Neandertal - sa découverte fut l’événement d’importance mondiale! On y avait trouvé couteaux en pierre, grattoirs, lames pointues pour le traitement du bois et de la peau. Les os d’animaux dans la grotte témoignent que les hommes d’époque pratiquaient généralement la chasse. Sous l’époque mésolithique (12-5 mille ans av. n.è.) les hommes ont inventés les arcs et flèches, s’usaient de petits outils en pierre, domestisaient les animaux.

2-ème salle. L’oasis de Sourkhan sous l’âge de bronze (3-1 m. ans avant notre ère).
Cette époque est caractérisée par le perfectionnement des outils de travail (bronze), invention du tour de potier, séparation de l’artisanat et de l’agriculture, apparition des premiers «signes» d’irrigation artificielle. Le site Sapallitépa (colline de céramique) sur le bord de la rivière Oulanboulaqsay est l’un de premiers monuments étudiés par les chercheurs. S’était trouvée ici la colonie Djarkoutan avec l’espace de plus de 100 hectares. Ce site représente le prototype de la civilisation urbaine sur le territoire de l’Ouzbékistan. Le temple du feu est considéré comme le plus ancien bâtiment. Les gens de la colonie maîtrisaient le savoir-faire de production des miroirs (fusion du cuivre), récipients pour la cosmétologie, colliers en minéraux de montagne, statuettes-idoles en argile etc.

3-ème salle. Culture de l’ancienne Baqtrie (début de 1 mill. avant notre ère - IV siècle avant notre ère).
L’usage des premiers outils en fer influença favorablement au développement de l’agriculture et des métiers. Les villes se sont organisées - par exemple, celles de Djandavlat-tépa, Khaïtabad, Kizil-tépa possédaient la citadelle ayant abrité l’administration et les habitants, et une ville intérieure où oeuvraient les artisans et potiers. Les canules de flèches à trois lames, faucilles en pierre et fer sous la forme du croissant sont devenus les exemplaires de l’art artisanal local. Malheureusement la partie principale des monuments fut détruite en résultat des campagnes d’Alexander de Macédoine.

4-ème salle. Culture de la Baqtrie de Nord sous le règne d’Alexander de Macédoine et des états helléniques (329 an.av.n.è. - milieu du II s. av.n.è.).
Le gouvernement des souverains de Baqtrie et helléniques résulte par la formation du site d’Ancien Termez et «ranime» toutes les sphères de vie de cette contrée. Les cultures indienne et hellénique apportèrent une influence très fertile à l’évolution spirituelle des gens. En témoignent les pièces trouvées, objets de sculpture et de peinture exécutés à un très haut niveau de maîtrise. Ont apparues les statuettes en terre-cuite, celles en ivoire et en marbre qui impressionnent de leur finesse. Se perfectionnent les métiers de tailleurs de pierres et souffleurs de verre.

5-ème salle. Culture de la Baqtrie de Nord sous l’époque de Kouchan (I s. av.n.è. - III s. n.è.).
Sous le règne de Kanichka I (souverain de Kouchan) L’Inde de Nord et les terrtoires du Turkestan d’Est avaient été annexés par son empire ce que se refléta fortement sur la culture de l’époque. Les villes kouchanes étaient maintenant non simplement les centres administratifs et économiques, mais religieux aussi (Karatépé, Fayaztépé, Dalvarzintépé etc). La Grande Route de la Soie fonctionne en cette époque en pleine mesure. Les archéologues ont découvert une grande quantité de statuettes aux motifs religieux.

6-ème salle. Tokharistan de Nord à l’aube du Moyem Age (IV-VIII ss.n.è.).
Les villes de Tokharistan comprenaient généralement deux parties - citadelle et chakhristan. Le palais du souverain et les bâtiments lui attachés se trouvaient dans la citadelle. Les motifs complexes d’architecture caractérisent l’urbanisme de cette époque - coupoles, arcs en brique crue. Les villes de ce temps exercent la fonction des centres religieux - sont découvertes de grandes quantités des sanctuaires bouddhistes. Les différents vaisseaux en verre, petit flacon cosmétologique pour la sourma (couleurs de cils et sourcils), collier en minéraux de montagne, brock à deux anses et vaisseaux en céramique imitant ceux métalliques témoignent qu’à l’aube du Moyen Age la production artisanale se développait rapidement au Nord-Ouest du Tokharistan.

7-ème salle. Tokharistan du Nord au Moyen-Age (IX s. - premier quart du XIII s.).
Les villes ont maintenant trois parties composantes: citadelle, chakhristan et rabat (quartier des artisans en dehors du chakhristan). On s’use de la manière plus active de brique cuite, de styles architecturaux complexes («islimi» - ornement du style végétal et «girikh» - motifs géométriques). Les métiers sont à leur plus haut niveau d’évolution - métallos, souffleurs de verre, potiers, forgerons occupent les quartiers entiers. Le trésor des objets en cuivre découvert lors de fouilles à Boudhratcha témoigne du progrès de ce métier. Ce trésor mesurant presque 300 kg contient de différents vaisseaux, chaudrons d’importants volumes, mortiers, chandeliers et pots.

8-ème salle. Cultures de Termez et de Tchaganiyan sous l’époque d’Émir Témour et des Témourides (1370 - déb. du XVI s.).
Les armures des guerriers, plats colorés non moins fins que ceux chinoix, pots, lanternes, chandeliers, assortiment des figures d’échecs, fragments des décorations d’architecture - le grand héritage de l’époque des Témourides - confirme que les arts appliqués de Termez et de Tchaganiyan étaient de très haut niveau.

9-ème salle. Oasis de Sourkhan sous l’époque des khanats (XVI - déb. XX ss.).
Termez entrait dans l’émirat de Boukhara. Le village Salavat (Salikhabad), faisant partie de Termez devint la résidence du gouverneur; il y avait dans le village le marché, médersa (école) et une très belle mosquée. Sur le territore de l’oasis de Sourkhan on avait commencé à construire les ponts, caravan-sérails, forteresses. Baysoun, Dénaou et Cherabad sont devenus les centres d’artisanat qui produisaient les carreaux d’ornements (kachine), outils de travail, armes métalliques et en pierre, objets de bijouterie, vaisseaux en argile et en métal. D’ailleurs, lors de peinture des vaisseaux on donne maintenant la préférence aux couleurs du spectre «froid».

Photos:

voir toutes les photos »»

© La paternité de ce matériel appartient à la compagnie «Central Asia Travel».
Toute reproduction et utilisation de ce matériel sans autorisation de l’auteur est interdite.

«« précédent en haut »»

References utiles: D'autres curiosités de Termez:

RÉSERVER LE CIRCUIT

×

Nom du circuit *

Nom et prénoms*

Nationalité

N de téléphone

Skype  

E-Mail * 

Nombre de
participants: 

Types d’hébergement:



Comment vous contacter:

Commentaires, suggestions en fonction du programme:



Envoyer à l'ami

×




RECHERCHE SUR LE SITE

QUOI DE NEUF SUR LE SITE