Curiosités de Termez

 

La ville à l`extrême sud de l`Ouzbékistan - Termez a concentré à ses alentours des monuments historiques et architecturaux de fort différentes époques historiques depuis les temps du royaume de Kouchan (Ier siècle av.J.C.): site de Dalvarzin-tépé qui est considéré la plus ancienne construction bouddhiste sur le territoire de l`Ouzbékistan, ensemble de Kara-tépé et mortier de Boudha Zourmala. Plus loin, c`est le témoignage comment l`islam se répandait en Asie Centrale: on voit l`apparition de la citadelle Kirk-kiz - un musée d`une riche maîtrise de l`art de construction médiévale, khanaqa (habitat saint) Kokildor-ota - un de plus respectables endroits de Termez, splendide ensemble Soultan Saodate, mausolée Khakime-at-Termizi qui est devenu l`endroit de culte pour les musulmans du monde.

Ensemble Soultan Saodate

“Soultan Saodate” signifie en arabe “apanage des séides”. Les séides sont considérés comme les descendants directs du prophète Mahomet. Le clan prend son départ de Khassan-al-Émir, qui était le représentant de la cinqième génération de l’imam Khosseïn - le petit-fils de Mahomet. Soultan Saodate également est le nom du sépulcre familial qui se trouve à 3 km de Termez, sur la rive de la rivière Sourkhan-darya. La tombe du calif apparue au milieu des années 30 du XIII siècle fut le premier mausolée du Soultan Saodate. Plus tard ou en même temps les habitants de l’Ancien Termez détruit de monghols ici même ont construit une ville.

détails

Site Dalvarzintépé

Il n’y a pas de hasard dans ce que Dalvarzintépé soit l’objet de l’attention particulière. Le fait que cet étonnant endroit découvre un grand nombre de secrets du cours historique attire les chercheurs. Celui qui est simplement curieux sera charmé par Dalvarzintépé à cause d’une étonnante trouvaille sur son territoire - du trésor des objets en or pesant 36 kg, comprenant bagues, bracelets, colliers et autres qui parlent sans doute du haut niveau artistique des bijoutiers de l’époque. Les gens avec une base d’esprit spirituel y seront attractés par un temple bouddhiste saint mondialement connu. Les romantiques seront intéressés de la légende sur l’amour et la perfidie.

détails

Minaret de Djarkourgan

Le Minaret de Djarkourgan - le monument de l`architecture islamique de l`époque du royaume Baqtrien se trouve à 60 km de Termez, dans le village de Minor. C`est le seul monument historique sur lequel il y a le nom du maître-bâtisseur l`ayant construit - Ali ibn Moukhammad Sérakhsi. Le minaret fut construit en 1108-1109 après JC et initialement représentait la construction de 40 mètres de haut, mais avec le temps il s`écarta de son axe vertical environ à 2˚. Les savants supposent que le Minaret de Djarkourgan n`était pas achevé soit était détruit.

détails

Forteresse Kirk-kiz

La forteresse Kirk-kiz (quarante filles) fut construite aux IX-X ss. de notre ère. Elle se trouve près du village Namouna du district de Termez. Ce bâtiment n’est que la résidence d’été d’un émir samanide qui préférait passer le temps en été loin du bruit et de l’agitation de la grande ville et dans ce but s’est fait construire cet édifice. L’histoire n’a pas conservé les noms des bâtisseurs ayant pu créer cette poésie d’architecture de la forteresse en simple terre battue; la partie importante fut «moulue» en plus par le moulin qui s’appelle le temps. Mais même maintenant, d’après les fragments conservés, on peut juger de la parfaite peinture aux voûtes.

détails

Сomplexe Karatépa

Le complexe Karatépa («Colline noire») était le centre de la culture bouddhiste aux II-IV siècles après JC. Construit sur trois collines sablonneuses, le complexe Karatépa est situé au nord-ouest des vestiges de l’Ancien Termez et occupe un territoire de presque sept héctares. Auparavant le complexe comprenait une dizaine de monastères et temples sous la forme des constructions de grottes terrestres. C’étaient des bâtiments taillés sur les pentes des collines avec l’utilisation des briques non cuites et de l’argile battue (pahsa) ou des grottes creusées dans le grès quaternaire.

détails

Mausolée Khakim at-Termizi

Sur la haute rive d’Amoudarya (Oxus), au sud-ouest des vestiges de l’Ancien Termez on remarque les coupoles bleues du tombeau actuellement restauré du cheïkh de l’un des ordres soufistes. Ce monument architectural est le mausolée du «sage de Termez» - Khakim at-Termizi le nom complet dont était - Abou Abdallah ibn Khassan ibn Bachir. C’était un grand théologien du soufisme islamique, savant de talent et fondateur de l’ordre des dervichs. La légende dit qu’en âge de dix ans il rencontra un vieillard-sage qui a béni le garçon aux études du Coran ainsi que de l’histoire de vie, des actes du prophète Mahomet et l’interprétation de ses sentences.

détails

Mortier de Bouddha-Zourmala

Au début du II siècle après JC le Kouchan était régné par Kanichka I, le tsar le plus connu du royaume. C’est sous sa sage administration le royaume de Kouchan avait atteint son apogée de développement économique et culturel. Le Quatrième concile bouddhiste fut convoqué grace à Kanichka et le grand penseur Nagardjouna y avait approuvé les bases de Mahayana (bouddhisme avancé suivant le chemin de Boddhisattva) qui bénit non seulement les moines ascètes zélés, mais aussi de simples gens menant une vie dans le cadre des lois et réalisant de bons actes.

détails

Musée d’archéologie de Termez

Musée d’archéologie de Termez qui se trouve dans l’avenue At-Termizi de la ville de Termez, a été fondé le 24 octobre 2001 et le 2 avril 2002 - le jour de célébration de 2500-e anniversaire de Termez, il a ouvert ses portes aux visiteurs. Le musée est très riche en trouvailles archéologiques: anciennes pièces, objets de peinture, sculptures, outils de vie etc. Au total il compte 27000 trésors inappréciables d’histore! 15 collaborateurs travaillent dans le département de recherches et propagande qui sont en mesure d’organiser les excursions en ouzbek, tadjik, russe, persan et anglais.

détails

Complexe Fayaztépa

Fayaztépa est un complexe de temple-monastère bouddhiste découvert par L.Albaoum, l’archéologue de Tachkent en 1963. Il se trouve à un kilomètre vers nord-ouest du site Ancien Termez. Ce monument historique avait pris le nom de R.Fayazov, l’ancien directeur du musée de l’histoire de la région de Sourkhandarya, qui a fait en 1968 un grand apport aux études de cet étonnant site et aidé ainsi les archéologues à faire pas mal de découvertes. Les fouilles archéologiques découvrirent l’évolution des images de Bouddha, à partir des primitives jusqu’aux celles détaillées. Ces images sont considérées les plus anciennes au monde.

détails

Khanaqa Kokildor-ata

La khanaqa (sainte demeure) Kokildor-ata (père aux tresses) se place parmi les monuments les plus réputés du Termez. Étant une de rares khanaqas en Asie Centrale et construite au XI siècle, elle se distingue de sa composition frontale impressionnant l’imagination et décorée d’une multiplicité d’arabesques claires colorées. La somptuosité de l’architecture de Kokildor-ata est conditionnée par le fait qu’elle était restaurée au XV siècle - époque des témourides. Les gens simples étaient convaincus que lors de cérémonie de commémoration de ce saint il faut se faire couper une touffe de cheveux.

détails

 

© La paternité de ce matériel appartient à la compagnie «Central Asia Travel».
Toute reproduction et utilisation de ce matériel sans autorisation de l’auteur est interdite.

«« précédent en haut »»

     	

RÉSERVER LE CIRCUIT

×

Nom du circuit *

Nom et prénoms*

Nationalité

N de téléphone

Skype  

E-Mail * 

Nombre de
participants: 

Types d’hébergement:



Comment vous contacter:

Commentaires, suggestions en fonction du programme:



Envoyer à l'ami

×




RECHERCHE SUR LE SITE

QUOI DE NEUF SUR LE SITE