Curiosites de Chakhrisabz

 

La ville verte et jardin Chakhrisabz est fameuse par ses monuments exceptionnels d’architecture la plupart dont étaient construits sous l’époque de Témour et Témourides. L’imposant palais blanc Ak-Saray, immence coupole bleue de la mosquée Kok-Goumbaz, ensembles monumentaux Dorus-Saodate et Dorut-Tilovate et autres curiosités de Chakhrisabz devaient transformer la ville natale de Amir Témour en seconde capitale, non moins luxueuse que Samarkand.

Le palais Ak-Saray

Le palais Ak-Saray

Le Palais “Ak-Saray” (le Palais-Blanc) est l’un de plus grandioses monuments de l’époque des Témourides datant de la fin du XIV - du début du XV siècles, érigé dans la ville de Kéch (Chakhrisabz). La construction se réalisait sous l’encadrement direct de Tamerlan en personne. Après avoir construit une assez grande quantité de palais et citadelles dans la capitale de ses territoires - Samarkand, Amir Timour a voulu orner sa ville natale Chakhrisabz d’un palais jamais vu à travers son Empire. Il y concentra les meilleurs maîtres-bâtisseurs et architectes de tous les coins de son état. Près de 50 000 esclaves ont pris part également dans les travaux de cette construction de grande envergure.

détails

Ensemble mémorial Dor us-Saodate

Ensemble mémorial Dor us-Saodate

Lorsque Jahanguire - le fils cadet d’Amir Témour décéda brusquement à Samarkand à l’âge de 20 ans, le souverain s’attrista profondément. Il avait beaucoup aimé son fils et le préparait en tant que l’héritier du trône. Jahanguire, à son tour, comblait son père de résultats tant au sein du médersa que sur les champs de bataille. Mais le fils bien-aimé le quitta et l’empereur dans le mouvement d’émotions voulut ériger pour son déscendant défunt un mausolée le luxe et la grandeur dont exprimeraient tout l’amour du père en deuil. Il mobilisa les meilleurs bâtisseurs de toutes les villes y compris du Khorézm. Construire un imposant edifice à Chakhrisabz - la ville de ces ancêtres, tel était son souhait.

détails

Complexe mémorial Dorut-Tilavate

Complexe mémorial Dorut-Tilavate

L’ensemble funéaire “Dorut-tilavate” (signifie “Maison de méditations”) se rapportant à la fin du XIV - au début du XV siècles, est situé sur le territoire d’un ancien cimetière à la partie sud-est de la ville de Chakhrisabz. Y est enterré Émir Taragaï, le père de Tamerlan la date du décès dont est env.1360 - 1361. Le comlexe mémorial commença à se former peu de temps après la mort du soufi Chamsouddine Koulyal, l’homme de religion bien connu et réputé, qui était le maître spirituel de Taragaï et de Tamerlan même; il était également un des fondateurs du mouvement soufiste en Asie Centrale et le maître du cheïkh Bakhaouddine Nakshbandi.

détails

Mosquée Kok-Goumbaz

Mosquée Kok-Goumbaz

Parmi les imposants palais et complexes mémoriaux de Chakhrisabz, la coupole bleue - Kok Goumbaz se dresse directement au-delà des jardins verts de la ville. Grace à son emplacement elle est vue en pratique de toute partie de la ville. Ceci fait de Kok-Goumbaz l’élément irremplaçable du panorama de la ville.

«Kok-Goumbaz» veut dire la «Coupole bleue». La mosquée fut contsruite sur les fondements d’une vieille construction située sur le territoire du complexe architectural Dorut-Tilavate, orientée de façade vers le mausolée de Chamsouddine Koulyal.

détails

© La paternité de ce matériel appartient à la compagnie «Central Asia Travel».
Toute reproduction et utilisation de ce matériel sans autorisation de l’auteur est interdite.

«« précédent en haut »»

     	

RÉSERVER LE CIRCUIT

×

Nom du circuit *

Nom et prénoms*

Nationalité

N de téléphone

Skype  

E-Mail * 

Nombre de
participants: 

Types d’hébergement:



Comment vous contacter:

Commentaires, suggestions en fonction du programme:



Envoyer à l'ami

×




RECHERCHE SUR LE SITE

QUOI DE NEUF SUR LE SITE