Papeterie de Samarkand

 

Non loin de Samarkand il y a une papeterie en activité où les maîtres-artisans fabriquent manuellement le fameux papier de Samarkand d’après les anciennes technologies.

Durant plusieurs siècles Samarkand était fameux par ses artisans. La quantité innombrable d’invasions militaires survécue par Samarkand ne causaient pas uniquement la douleur et les destructions. Assez fréquemment elles devenaient un de moyens les plus efficaces d’échange culturel et technologique. La procession victorieuse de la gloire des fabricants du papier de Samarkand prend sa naissance et son avancement après l’an de 751 où les troupes chinoises firent l’irruption dans le territoire de l’Asie Centrale. Le gouverneur de Samarkand Abou Mouslime ayant gagné la bataille contre les envahisseurs étrangers emprisonna plus de vingt mille Chinois parmi lesquels il y avaient pas mal d’artisans qui furent obliger de découvrir leurs secrets à l’ennemi. C’est ainsi que débuta la fabrication du papier à écrire à Samarkand.

Déjà au IXe siècle la production du papier devint une de plus importantes orientations de l’artisanat de la contrée. Les variétés suivantes furent élaborées par les artisans : «Papier de soie de Samarkand» - papier brun-claire, fin et lisse; «Papier du soultan de Samarkand» - rappellant «Papier de soie de Samarkand» mais en différence de lui possédant d’une couleur blanche; «Nimkanope» («semi-lin») - papier brun et «Mir-ibrahimi» - papier filigrané aux dessins d’anneaux.

Ayant existé jusqu’au milieu du XIXe siècle la papeterie de Samarkand jouissait d’une grande popularité aussi bien dans les pays arabes qu’en Europe. Étant exceptionnellement lisse le papier de Samarkand était très pratique pour l’écriture, et sa bonne densité permettait de ne pas trop s’imprégner de l’encre ce qu’était un indicateur important de la qualité du papier de l’époque. En plus, certaines variétés du papier de Samarkand étaient très pratiques pour la lecture aussi grace à la couleur brune qui rendait le contraste avec l’encre moins tranchant.

Le papier était fabriqué du coton, de la soie et de l’écorce du mûrier. C’est exactement l’écorce du mûrier qui constituait le secret du papier de Samarkand et le rendait l’important produit d’exportation et la curiosité de l’ancien Samarkand. Le mûrier poussant pratiquement sur tout le territoire de la région accordait au papier la finesse et la couleur brune-claire.

Malheureusement la production du papier à Samarkand toucha à sa fin pour la même raison qu’elle avait apparue - à cause de la guerre. Pour être plus précis à cause des guerres intestines entre Boukhara et Samarkand qui entraînèrent l’affaiblissement de la région et suivirent de l’invasion des jounghars qui apportèrent la désorganisation.

La partie importante des secrets de fabrication du papier était perdue à l’époque mais grace aux efforts des maîtres contemporains on réussit en deuxième moitié du XXe siècle à rétablir entièrement les anciennes technologies de production du papier. Un atelier de fabrication du papier s’usant des mêmes technologies et des mêmes matières premières qu’il y a mille ans fut ouvert à dix kilomètres du centre de Samarkand d’aujourd’hui.

Voilà ce que faisaient les anciens maîtres de Samarkand:
Après la tombe du froid le maître coupe de fines verges du mûrier, enlève d’elles la partie supérieure de l’écorce et sépare la couche molle et poreuse du cambium qui est séchée et bouillie par la suite en formant une masse fibreuse. Après l’émiettement à l’aide de bâtons en bois la masse est mise dans leau, filtrée et sous la forme des feuilles est séchée au Soleil. Après, le moukrakach (calandreur) pose les feuilles sur une dalle en marbre et munitieusement les polit avec une coquille de mer en atteignant le niveau de cette finesse et de l’uni qui rendirent fameux les maîtres - fabricants du papier de Samarkand.

Photos:

voir toutes les photos »»

© La paternité de ce matériel appartient à la compagnie «Central Asia Travel».
Toute reproduction et utilisation de ce matériel sans autorisation de l’auteur est interdite.

«« précédent en haut »»

D'autres curiosités de Samarcande: Papeterie de Samarkand est à consulter:

RÉSERVER LE CIRCUIT

×

Nom du circuit *

Nom et prénoms*

Nationalité

N de téléphone

Skype  

E-Mail * 

Nombre de
participants: 

Types d’hébergement:



Comment vous contacter:

Commentaires, suggestions en fonction du programme:



Envoyer à l'ami

×




RECHERCHE SUR LE SITE

QUOI DE NEUF SUR LE SITE