Mausolée De Khodja Daniyar

 

Le mausolée de Khodja Daniyar, les musulmans l’appellent ainsi, ou du prophète biblique Daniil - son nom par les crétiens ou de Daniel - un de grands prophètes judaïques, est situé près de la rivière Syab, parmi les collines d’Afrassyab. Les discussions au sujet - le corps de qui est-il enterré dans le mausollée se poursuivent jusqu’à aujourd’hui.

Tombe de Khodja Doniyar (prophète Daniel)Daniil, le nom dont se traduit du juif comme ‘juge dieu” ou ‘dieu est mon juge’, était né sur la Terre sainte de Jérusalem en 603 av.JC. Il était le descendant des rois David et Solomon. En 586 Israél fut conquis par Nabuchodonosor.

Après avoir terminé ses études avec succès Daniil alla servir à la cour en qualité du dignitaire de la cour. Daniil avait un don particulier: il traitait avec une grande précision les rêves y compris ceux du Nabuchodonosor. Grace à ce talent le roi en fit un de ses conseillers les plus familiers.

Après avoir reçu les révélations d’en haut au sujet du futur des peuples du monde, Daniil écrivit le livre prophétique en yiddish et hébreu-araméen qui comprenait 14 chapitres. En vieillesse Daniil se déplaça vers la ville de Susa où il achemina sa vie bénie et fut enterré dans le sépulcre des rois. Il existe la croyance que l’esprit de Daniil protège de tous les maux et apporte le bien-être.

Mais comment les reliques du saint s’avérèrent-elles à Samarkand? La légende dit que l’apparition du mausolée est liée au souhait de Tamerlan de donner la protection et la prospérité à Samarkand et ses habitants grace à la protection de l’esprit de Daniil. Au cours de sa campagne suivante en Asie Mineure Tamerlan n’arriva pas à conquérir Susa. Les théologiens lui dirent que la ville était protégée par les reliques du prophète Daniil. Tamerlan signa l’accord qu’il laisserait en paix la ville en échange de l’autorisation d’emporter chez lui le bras droit du saint. La légende dit que le cheval qui portait les reliques s’arrêta net sur un endroit et quand il piaffa le miracle ne se fit pas attendre: une source salubre y jaillit des profondeurs de la terre. Alors la décision ait été prise d’enterrer les reliques de Daniil exactement ici, près de la rivière Syab.

Tombe de Khodja Doniyar (prophète Daniel)Nombre d’histoires est également lié à la longueur de la tombe. Les serviteurs du mausolée reconstruisaient plus d’une fois le tombeau en affirmant que les années particulièrement réussies les os du saint s’allongaient. Ainsi, la longueur de la tombe atteignit aujourd’hui 18 mètres.  On dit que le bras continuera à s’allonger jusqu’au moment où il n’embrasserait toute la planète et alors le paradis régnerait sur la Terre. Une autre légende dit que c’est Tamerlan qui décida de construire la tombe d’une telle longueur pour que les ennemis et les gens avares ne puissent trouver les reliques.

On raconte dans une autre légende que c’est de la poussière de la tombe de Daniil et non les reliques du saint qui ait été enterrée à Samarkand. Il est connu que les canons de l’islam exigent l’inhumation immédiate des décédés et interdisent de troubler leurs restes. Ayant été musulman Tamerlan ne pouvait pas se permettre s’approprier d’une partie de restes même dans le but tellement honorable qui était la prospérité de la capitale de  son empire. C’est pourquoi il ait pris de la terre du tombeau du saint et, en le mélangeant avec celle de Samarkand, fit la tombe, au-dessus dont il érigea plus tard le mausolée.

Avant la construction du mausolée, la tombe de Daniil était couverte de cailloux de rivière, et les perches saintes se dressaient au chevet. En 1900 on érigea au-dessus de la tombe un beau mausolée à six coupoles de même couleur que le pistachier poussant à côté. Beaucoup de gens attachaient aux branches du pistachier des bouts d’étoffe en formulant les voeux. Et on dit qu’ils se réalisent. Cinq coupoles de six sont conservées de nos jours.

Tombe de Khodja Doniyar (prophète Daniel)Encore un miracle est la source qui joue au pied du mausolée. Son eau transparente et glacée est non seulement bonne mais aussi utile - elle possède une étonnante propriété de guérir aussi bien le corps que l’âme. Chaque visiteur du mausolée est invité sans faute à boire de l’eau de cette source et accomplir l’ablution.

On vend près du mausolée des amulettes musulmanes. Les gens connaîsseurs les achètent et demandent à celui qui dit des prières à l’intérieur du mausolée «de charger l’amulette» pour toutes les chances. En entrant dans le mausolée il faut se déchausser - l’intérieur est couvert de tapis et matelas nationaux (kourpachas). Les visiteurs contournent en silence trois fois la tombe couverte de velours vert les bords dont sont décorés de broderie  en fil d’or. Après, on s’assoit et l’imam de service dit la prière.

Il n’y a pas longtemps, à part Samarkand, il existait encore quatre mausolées du prophète Daniil: à Mossoul (Irak), Jérusalem (Israël), Suse (Israël) et Istanbul (Turquie). Pourtant, récemment, la tombe du saint à Mossoul fut anéantie par les guerillas. Les motifs d’un tel vandalisme  restent inexpliqués jusqu’à aujourd’hui. Mais les mausolées du prophète qui restent sont protégés davantage maintenant.

Photos:

voir toutes les photos »»

© La paternité de ce matériel appartient à la compagnie «Central Asia Travel».
Toute reproduction et utilisation de ce matériel sans autorisation de l’auteur est interdite.

«« précédent en haut »»

D'autres curiosités de Samarcande: Le mausolée de Khodja Daniyar est à consulter:

RÉSERVER LE CIRCUIT

×

Nom du circuit *

Nom et prénoms*

Nationalité

N de téléphone

Skype  

E-Mail * 

Nombre de
participants: 

Types d’hébergement:



Comment vous contacter:

Commentaires, suggestions en fonction du programme:



Envoyer à l'ami

×




RECHERCHE SUR LE SITE

QUOI DE NEUF SUR LE SITE