Caravansérail Nogaï

Caravansérail NogaïParmi une énorme quantité de curiosités dont abondamment riche la belle Boukhara une place particulière tient le caravansérail Nogaï. Cette construction excéptionnelle fut érigée au XVIe siècle sous le règne de Moukhammed Rakhimbiy.

Nogaï qui est aujourd’hui un de plus visités endroits historiques de Boukhara est situé au coeur de la ville ancienne. Il voisine avec la coupole de négociants Toqi-Sarrafon et la Maison du marchand de Boukhara.

La construction des caravansérails était à l’époque une affaire usuelle et ils avaient une énorme importance pour les voyageurs individuels et les caravanes entières. Sous l’ombre des arbres y plantés les voyageurs épuisés éteignaient leur soif et faim, tandis que les chambres nombreuses du caravansérail offraient un gîte et un bon repos. Un caravansérail souvent ne disposait pas de vaisselle et draps. On était obligé de se munir également de la nourriture pour soi-même et pour les bêtes de somme. Habituellement un caravansérail ne pouvait offrir que de l’abri et parfois -de l’eau. Pourtant celui Nogaï pourvoyait toutes les conditions à ses visiteurs.

Le caravansérail Nogaï est conçu au style oriental sous la forme du carré enfermé. Les larges portes sont le seul accès à l’intériur. A la première vue le bâtiment sans étages semble peu spatieux, en réalité il a un bon potentiel d’accueil. Il a 45 cellules - khoudjras pour le repos des voyageurs ainsi que nombre de locaux de services et pièces du personnel. Plus de 40 voyageurs - pèlerins, marchands, guides des caravanes avec les accompagnants (gardes, servants, cuisiniers etc.) pouvaient facilememnt s’installer au caravansérail Nogaï.

Caravansérail NogaïNogaï n’était pas simplement une auberge - le trafic et les activités d’entreprenariat y battaient leur plein. Comme dans l’antiquité cet endroit était le point de destination finale de différents tissus d’une beauté étonnante de la Chine et de l’Inde, on y avait organisé la couture des surtouts que les hôtes pouvaient acquérir. Il était possible d’acheter à Nogaï du thé et produits de textile importés de l’Iran ainsi que des souvenirs, instruments de musique, articles de ménage fabriqués par les artisans locaux.

De nos jours cet endroit n’a pas perdu son importance bien qu’il ne soit pas usé d’après sa destination directe. Le caravansérail Nogaï, en même temps que les autres monuments historiques de Boukhara, occupe une place digne dans la liste du patrimoine mondiale de l’UNESCO et est protégé par l’état.

Aujourd’hui Nogaï est visité quotidiennement par de centaines de touristes étrangers et ouzbeks voulants mieux connaître l’histoire de l’Ancient Orient. C’est un endroit central également lors du festival annuel international «De la soie jusqu’aux épices» - ses participants y ont l’occasion de déguster les meilleures variétés des vins produits en Ouzbékistan.

Et les jours ordinaires le caravansérail Nogaï reste la maison de commerce où l’on peut visiter nombre de boutiques de bijouterie, admirer les produits recherchés des artisans, acheter pour le souvenir une suzané brodée à la main ou tapis tissés manuellement.

Photos:

voir toutes les photos »»

© La paternite de ce materiel appartient a la compagnie «Central Asia Travel».
Toute reproduction et utilisation de ce materiel sans autorisation de l’auteur est interdite.

«« précédent en haut »»

D'autres curiosités de Boukhara: Caravansérail Nogaï est à consulter:

RÉSERVER LE CIRCUIT

×

Nom du circuit *

Nom et prénoms*

Nationalité

N de téléphone

Skype  

E-Mail * 

Nombre de
participants: 

Types d’hébergement:



Comment vous contacter:

Commentaires, suggestions en fonction du programme:



Envoyer à l'ami

×




RECHERCHE SUR LE SITE

QUOI DE NEUF SUR LE SITE