Ensemble de Bahawdine Naqshband

 

Le complexe mémorial du saint Bahawdine Naqshband (XVIe s.) - un éminent philosophe et soufi se trouve à 12 kilomètres de Boukhara. Ce complexe mémorial est un sanctuaire musulman qui est devenu l’endroit d’adoration non seulement de la population de Boukhara, mais aussi des musulmans-soufis du monde entier. Le village Qasri Orifon (château des sages) s’était placé ici autrefois et s’était fait connu par ses fêtes païennes et traditions anciennes.

Ensemble de Bahawdine Naqshband. Monuments de BoukharaBahawdine Naqshband (1318 - 1389) l’ordre ayant obtenu plus tard son nom. La doctrine du grand soufi devint le fil conducteur pour la plupart des penseurs d’orient de l’époque. De nos jours aussi sa philosophie ne cesse pas d’être actuel en attirant un grand nombre de pélérins de différents âges de tous les coins du monde. La philosophie suivie par Naqshband durant toute sa vie est assez simple et peut être exprimée par une seule phrase: “Dil ba yor, dast ba kor” - “Dieu est dans le coeur, les bras sont dans l’oeuvre”. Le symbole de l’ordre est choisi en conformité de ce postulat et représente le coeur avec le mot “Allah” à l’intérieur. Bahawdine Naqshband était le maître spirituel du grand Tamerlan et lui apprenait, aussi bien aux autres, être modeste et honnête. Le soufi 32 fois accomplit le pèlerinage à la Mècque et aujourd’hui son mausolée est reconnu la Mècque d’Asie Centrale. La population locale dit que si on fait trois fois le chemin du mausolée de Naqshband à pied, ceci sera l’équivalent d’un hadj. Les croyants de beaucoup de pays musulmans y viennent afin de demander pardon de leurs péchés et réalisation de leurs souhaits, car les prières faites à l’endroit saint sont mieux entendues par Allah, dit-on.

Ensemble de Bahawdine Naqshband. Monuments de BoukharaEn 1389 Bahawdine Naqshband décéda et en 1544 Abdelaziz-khan ordonna de construire sur sa tombe une crypte et constructions l’entourantes. La construction de l’ensemble mémoriale se poursuivit au cours de presque quatre siècles. Une cour rectangulaire se trouvait au centre de l’ensemble avec le sépulcre du cheïkh et la mosquée, construits au XIXe siècle. Un peu plus loin il y avait l’aïvan (véranda) aux colonnes en bois qui abritait le mausolée des Cheïbanides. La hanaqa (salle de prières) d’Abdelaziz-khan couronnée d’une coupole est, d’après ses dimensions, le plus important bâtiment de l’ensemble. Dans les années 80 du XXe siècle tout l’ensemble fut restauré et aujourd’hui on peut y voir la cour avec un étang (khawz), mosquées de Mouzaffar-khan et de Qoushbégui, médersa, pierre tombale, minaret et le mausolée. Il y le tronc mort d’un mûrier à l’intérieur du mausolée. La légende dit qu’il ait poussé du bourdon de Naqshband et si l’on passe au-dessous du tronc en formulant un souhait, il se réaliserait sans faute.

Un musée fonctionne près de l’ensemble où l’on peut trouver de l’information authentique sur Bahawdine Naqshbande et du soufisme, en général. Y sont exposés les vêtements des soufis, livres, chaudrons dans lesquels les membres de l’ordre préparaient les plats et beaucoup d’autres objets intéressants.

Chacun qui a visité cet étonnant endroit témoigne de la paix et de l’harmonie dont s’imprégne l’âme.

Photos:

voir toutes les photos »»

© La paternite de ce materiel appartient a la compagnie «Central Asia Travel».
Toute reproduction et utilisation de ce materiel sans autorisation de l’auteur est interdite.

«« précédent en haut »»

D'autres curiosités de Boukhara: Ensemble de Bahawdine Naqshband est à consulter:

RÉSERVER LE CIRCUIT

×

Nom du circuit *

Nom et prénoms*

Nationalité

N de téléphone

Skype  

E-Mail * 

Nombre de
participants: 

Types d’hébergement:



Comment vous contacter:

Commentaires, suggestions en fonction du programme:



Envoyer à l'ami

×




RECHERCHE SUR LE SITE

QUOI DE NEUF SUR LE SITE