Palais a Kagan

La conquête du territoire de l’Asie Centrale par l’empire de Russie est une d’époques notables dans l’histoire de développement de l’architecture de cette région. Parmi les premières constructions considérables de la nouvelle époque on peut citer le palais de l’émir Saïd Abdoulahad dans la ville de Kagan.

Palais a KaganIl faut dire d’abord quelques mots au sujet de Kagan même. L’empire de Russie tâcher de lier rapidement les nouveaux territoires avec le centre de l’empire par les communications modernes de commerce. La construction des chemins de fer fut la solution optimale de cette tâche. Initialement, la ville de Kagan était planifiée comme la colonie de Nouvelle Boukhara pour les cheminots. Construite en 1888 à 16 km de Boukhara pour servir les stations et les rails du chemin de fer Transcaspien la colonie devint avec le temps une sorte de ville-ambassade. Un établissement spécial gérant les rapports diplomatiques entre l’empire de Russie et l’émirat de Boukhara s’y installa en dehors des maisons des cadres du chemin de fer.

La construction du nouveau palais fut lancée sur l’ordre de l’émir Ahad-khan le 14 août 1895. Les meilleurs maîtres de leurs professions prenaient part dans la construction. L’auteur du projet du palais fut Benoit en personne. La réalisation du projet fut achevée en 1898 sous l’encadrement de l’ingénieur Doubrovine.

Le bâtiment avait une principalement nouvelle image ce que le faisait différent des autres constructions importantes de l’époque. Un style mauritanien en mariage avec le baroque et empire realisé sous la forme du grand nombre des colonnes, tours et coupoles accordait au bâtiment l’apparence plus pompeuse que le palais de l’émir même à Boukhara. En dehors du style typiquement européen, dans la construction on s’étais usé également des motifs arabes. Les murs du palais contenaient en abondance des moulures.

Palais a KaganIl existe quelques versions au sujet de l’objectif de construction du palais de l’émir Saïd Abdoulahad à Kagan. Une d’elles dit que l’émir avait ordonné de construire le palais pour lui personnellement, mais, l’ayant visité après l’achèvement des travaux de construction n’était pas satisfait de l’oeuvre des bâtisseurs. Il trouva le palais insuffissament splendide pour l’émir Ahad-khan et trop somptueux pour Ahad-khan - le musulman. D’après une autre version, le palais avait été construit dans le cadre des préparatifs de l’éventuelle visite de l’empéreur russe à l’émirat de Boukhara.

Quoi qu’il en soit, le nouveau souverain du khanat de Boukhara, l’émir Alime-khan réellement fit du palais la résidence pour les personnes haut placées arrivant à Boukhara. C’est exactement ce cas rend le palais d’Ahad-khan à Kagan l’une d’exceptionnelles curiosités de l’Ouzbékistan. Finalement, on peut dire que c’est le premier hôtel pour les VIP personnes construit dans le style européen si inhabituel en émirat de Boukhara.

Aujourd’hui, bien-sûr, personne ne réussira à «réserver une chambre» dans le palais d’Ahad-khan, car le bâtiment est devenu le Palais de la culture des cheminots. Néanmoins, chaque personne, prenant connaissance des monuments d’architecture de Boukhara, gagnerait beaucoup s’il vient à Kagan et visite ce monument formidable. Construit il y a longtemps, le bâtiment symbolise le point d’intersection des cultures de deux états.

Photos:

voir toutes les photos »»

© La paternite de ce materiel appartient a la compagnie «Central Asia Travel».
Toute reproduction et utilisation de ce materiel sans autorisation de l’auteur est interdite.

«« précédent en haut »»

D'autres curiosités de Boukhara: Palais a Kagan est à consulter:

RÉSERVER LE CIRCUIT

×

Nom du circuit *

Nom et prénoms*

Nationalité

N de téléphone

Skype  

E-Mail * 

Nombre de
participants: 

Types d’hébergement:



Comment vous contacter:

Commentaires, suggestions en fonction du programme:



Envoyer à l'ami

×




RECHERCHE SUR LE SITE

QUOI DE NEUF SUR LE SITE