Fabrique de broderie d’or a Boukhara

 

Au cours de plusieurs siècles Boukhara restait célèbre non seulement par ses monuments archéologiques, lieux saints, mais était également le centre de l’art de broderie, et en particulier, de l’une de ses formes - broderie d’or. C’est ici que depuis l’antiquité oeuvraient les maîtres qui ornaient les vêtements, chaussures, couvre-chefs et objets de l’intérieur par les dessins en fil d’or lesquels trouvaient par la suite leurs pocésseurs enpersonne des gouverneurs et leurs proches.

Fabrique de broderie d’or a BoukharaAux XVIII-XIX siècles la broderie en or en tant que l’art de cour n’était développée qu’à Boukhara et était vraiment un art de luxe et exclusif.

Les secrets de l’art de broderie en or se transmettaient d’une génération à l’autre et n’étaient pas en accès des étrangers. Pendant longtemps ce n’étaient que les hommes qui s’en occupaient qui commencèrent avec le temps à l’apprendre à leurs femmes, soeurs et mères. Maintenant ces femmes exécutent ce travail si artistiquement que les objets de la broderie d’or de Boukhara devinrent connus à travers le monde. Depuis le moment de détronisation du dernier émir de Boukhara et l’abolition de l’émirat de Boukhara au XXe siècle l’art de broderie en or cessa d’exister sous la forme que la demandait l’époque. Pourtant les maîtres compétents en toutes les finesses de cet art restèrent et sous peu de temps, légèrement changé en forme, l’art de broderie en or continua son évolution. Boukhara resta comme avant son centre - les couturères qui y habitaient se sont assemblées aux artels des artisans et continuaient à fabriquer les calottes, vêtements de femme et d’homme, certains détails des costumes nationaux et décorer les objets de ménage.

Une fabrique de broderie en or fut ouverte plus tard à Boukhara et existe de nos jours. Elle a établi les rapports commerciaux avec de différents pays du monde - Russie, Kazakhstan, Lituanie, Létonnie, Azerbaïdjan, Arménie.

Fabrique de broderie d’or a BoukharaPlus de cent femmes-couturières oeuvrent à la fabrique tout en gardant les traditions de leurs ancêtres et abordant, en même temps, les nouvelles technologies. La plupart d’elles restent s’occuper de leur profession préférée pendant plus de 30 ans et forment la nouvelle génération des couturières. Les tapis, portières d’élite, surtouts d’hommes et de femmes, couvre-chefs, objets avec de la symbolique d’État, souvenirs, coffrets, étuis et sacs de femmes, bourses et porte-monnaies, chaussures sont les résultats de production de la fabrique. En tout la fabrique produit plus de soixante-dix objets et ils se distinguent tous par la somptuosité et finesse typiques à l’Orient.

Le velours bleu foncé, noire, violet, couleur cerise, brun et lilas sert l’étoffe de base pour la broderie aux fils d’or. Ce tissu royal fait chatoyer les fils d’or dans tout leur éclat en renforçant l’effet de la couture à la main. Il y a nombre d’objets qui sont décorés de pierres ce que les rend luxueux davantage. Il existe plus de quarante modes de broderie en or, mais les maîtres de Boukhara ne s’arrêtent pas là et inventent plus et plus de nouveaux dessins, ornements, coutures et lignes.

Parmi les clients permanents des objets produits à la fabrique de broderie en or de Boukhara on peut citer aujourd’hui la Palais Présidentiel de l’Ouzbékistan, Cabinet des Ministres, Ministère des affaires étrangères et autres structures de la République d’Ouzbékistan, théâtres, palais d’art, salles de concert de la capitale et des régions.

Photos:

voir toutes les photos »»

© La paternite de ce materiel appartient a la compagnie «Central Asia Travel».
Toute reproduction et utilisation de ce materiel sans autorisation de l’auteur est interdite.

«« précédent en haut »»

D'autres curiosités de Boukhara: Fabrique de broderie d’or est à consulter:

RÉSERVER LE CIRCUIT

×

Nom du circuit *

Nom et prénoms*

Nationalité

N de téléphone

Skype  

E-Mail * 

Nombre de
participants: 

Types d’hébergement:



Comment vous contacter:

Commentaires, suggestions en fonction du programme:



Envoyer à l'ami

×




RECHERCHE SUR LE SITE

QUOI DE NEUF SUR LE SITE