Сuisine nationale ouzbèke

Les plats nationaux ouzbeks - ce sont de vives couleurs de la nature, traditions séculaires et arome de l’Orient, mets qui ne laisseront indifférent pas un seul gourmet et amateur du vrai goût. En effleurant l’arome du plat et en le voyant en plus, votre estomac vous criera “j’ai faim!”. Les joies gastronomiques en Ouzbékistan ne sont pas moins nombreux que les étoiles dans les cieux!

Les recettes de préparation des plats de la cuisine nationale ouzbèke se formèrent au cours de plusieurs siècles. Un certain rôle y appartient également à l’influence culinaire des autres peuples qui, plus d’une fois, conquérirent les territoires de l’Asie Centrale, pourtant les mets de la cuisine ouzbèke s’appropriaient de leur spécifité propre. L’usage de tous les dons de la nature de l’Ouzbékistan est le trait distinctif des plats de la cuisine ouzbèke. La plupart des plats ouzbeks est préparée avec l’utilisation de la quantité importante des huiles: coton, tournesol ou sésame avec l’addition du gras bovin. Dans la formation des recettes des plats de la cuisine ouzbèke il y a l’apport non seulement des maîtres de l’art culinaire, mais des médecins aussi. Une de légendes dit que la recette du pilaf serait établie par Avicenne en personne.

Les ingrédients principaux des plats ouzbeks sont - farine, viande (ovine en générale), gras de la queue du mouton, légumes, herbes et épices. Il existe des plats qui ne sont préparés que par les hommes ou par les femmes. La préparation de certains plats est liée aux fêtes, événements commémoratifs, croyences.

Les plats ouzbeks, comme il est en règle, sont très copieux et riches en calories. Une grande importance appartient au cours de leur préparation aux herbes et épices - coriandre, cumin, épine-vinette, sésame, basilique et autres. Les épices augmentent l’appétit, c’est pourquoi on a envie de dévorer ces plats dès que l’on sentit leur arome. Assez souvent dans les recettes des plats nationaux ouzbeks on mentionne qatiq (yogourte classique), ainsi que le radis vert. Il est moins aigre que celui noir, et avec l’huile et carotte il est doux même.

Le processus de préparation des plats de la cuisine ouzbèke demande souvent la disponibilité des dispositifs culinaires spécifiques et vaisselle:
- qasqan (steamer). Certains plats nationaux ouzbeks sont cuits exclusivement en vapeur - ce sont de différentes variétés des mantis et khanoums;
- tandir - four céramique centroasiatique. On le fabrique manuellement. Il rappelle un énorme pot en terre battue. On monte les tandirs horizontalement ou verticalement. Par exemple, ceux horizontaux conviennent plutôt pour cuire les galettes et ceux verticaux pour le cuisson du samoussa;
- kazan - le chaudron en fonte aux murs épais. Nombre de plats ne sont réussis que dans le kazan car ce dernier conserve et repartit bien la chaleur.

La vaisselle nationale dans laquelle on sert traditionnellement les mets:
- kassa - grand bol pour les plats;
- lyagane - plats de grandes dimensions ornés de dessins traditionnels. On sert dans les lyagans le pilaf et beaucoup d’autres plats;
- pyala - bol pour prendre le thé.

D’après la tradition les Ouzbeks mangent à la table basse - khantakhta qui est posée sur le plancher, en été - sur la véranda (aïvan) ou sur un châlit. On étale autour de khantakhta des matelas d’Asie centrale (kourpatcha) sur lesquels on s’asseoit et de petits coussins pour se détendre après avoir bien mangé.

Les mets ne contiennent absolument pas de porcine.

La cuisine ouzbèke - c’est de l’ovine bonne et juteuse, galette chaude et dorée, du thé divin vert, gourmandises, millier de doux fruits et de légumes, et le plus principal - l’hospitalité cordiale centroasiatique sans bornes!

Soyez les bienvenus!

Les plats de la cuisine ouzbek

Le pilaf: ses variétés, les mythes et légendes...

Si vous avez déjà eu l’occasion de goûter le pilaf dans les restaurants des mégalopoles (quelque part en Europe, en Russie ou bien en Amérique), sachez que, probablement, ce n’était pas un vrai pilaf, mais une bouillie de riz avec de la viande, de l`oignon et de la carotte (même si c’était pas mal). Le pilaf ouzbek est largement connu à l`étranger, il est incroyablement populaire chez des touristes, et chaque cuisinier qui se respecte vous dira avec fierté que certainement c’est lui qui sait le préparer. MAIS! Si vous voulez goûter un vrai pilaf - bienvenue à sa Patrie, où le parfum de ce plat ravissant se mêle avec l`atmosphère unique de l`Orient.

détails

Soumalak - plat principal de Navrouz

Soumalak est une gourmandise de Navrouz, un plat savoureux et utile qui restaure le potentiel et accorde de la vigueur dépensée en hiver. Pour aujourd’hui, on ne sait pas exactement qui et comment avait pour la première fois préparé ce plat rituel la base dont sont les graines germées du froment. Néanmoins, vers le vingt mars on peut observer dans toutes les régions de l’Ouzbékistan d’énormes chaudrons entourés de gens qui chantent et dansent - ce rite est «Soumalak sayli» («Fête de soumalak») qui appelle les gens à l’amitié, fraternité et coopération.

détails

Galettes Ouzbèkes

Les galettes ouzbèkes - pain national des originaires de l’Ouzbékistan et vous ne serez jamais assez de son goût divin. Les galettes dorées bouffantes récemment sorties du tandir (four céramique oriental) ont l’air de vous faire signe de les avaler chaudes sans attendant qu’elles se refroidissent. En Orient dès l’enfance on prend racine du respect envers le pain, ici on ne le coupe même pas, on le casse (on croit que le couteau lui fait mal). Le pain est fort saint pour les Ouzbeks, c’est pourquoi il existe nombre de coutumes, croyances liées aux galettes.

détails

Samoussa ouzbek

Le samoussa ouzbek - est un plat copieux de cuisine ouzbèke cuit au four pour les fêtes et pour chaque jour avec les différentes farces à tout goût. En fait le samoussa - c’est le petit pâté feuilleté, mais au goût et arome irrépétables de l’Orient. Le samoussa a de différentes variétés et formes, il existe une multiplicité de recettes et moyens de sa préparation. Aujourd’hui on prépare le samoussa avec la viande (ovine, poulet, bovine), les légumes (courge, pomme de terre, oignon), ainsi qu’avec les champignons, oeufs, pois, herbes et même avec des farces sucrées.

détails

Mantis ouzbeks

Mantis ouzbeks

Les mantis ouzbeks - c’est un mets délicat de la cuisine ouzbèke fait de la farine très fine, farcie de viande fraîche et cuite à la vapeur. Les mantis sont de vrais “nomades”: ils sont venus d’abord de la Chine en Asie Centrale et d’ici ce mets, avec ses variables recettes et moyens de cuisson, se déplaça vers la Russie et autres pays européens. Il est en règle de préparer les mantis au déjeuner ou au dîner. Les mantis, chauds et fumants encore, sont servis sur les grands plats colorés (lyagan) d’où chacun se sert à son gré. La plupart des plats ouzbeks est consommée d’habitude à la main, les mantis en font la part.

détails

 

© La paternité de ce matériel appartient à la compagnie «Central Asia Travel».
Toute reproduction et utilisation de ce matériel sans autorisation de l’auteur est interdite.

en haut »»


     	

RÉSERVER LE CIRCUIT

×

Nom du circuit *

Nom et prénoms*

Nationalité

N de téléphone

Skype  

E-Mail * 

Nombre de
participants: 

Types d’hébergement:



Comment vous contacter:

Commentaires, suggestions en fonction du programme:



Envoyer à l'ami

×




RECHERCHE SUR LE SITE

QUOI DE NEUF SUR LE SITE