Information sur le Kazakhstan

Informations utiles pour le voyage au Kazakhstan

 

Le Kazakhstan est un grand pays dont la fierté principale sont les steppes et les nomades. C’est tout ? Non, ce n’est pas du tout comme ça. C’est un joli pays aves la nature superbe, avec le paysage varié, avec la richesse métropolitain des villes combinant la discrétion orientale et le luxe occidentale reflétant tant la modernité que l’ancienneté, la multitude des traditions du passé conservées chèrement et l’exotisme réel de la culture asiatique. En outre c’est le seul pays dans la région de l’Asie Centrale qui a réussi beaucoup sur l’arène mondiale, c’est pourquoi sa position est assez signifiante dans le cadre des organisations comme l’OSCE, la CEI, l’OTSC, l’Organisation de la Conférence islamique, l’EurAsEC (la Communauté économique eurasiatique), l’OCS (l’Organisation de Coopération de Shanghai), le CCMSA, Le Conseil des Etats turkophones, le Conseil militaire turc, le Plan d’action individuelle pour le Parténariat avec l’OTAN (à partir de l’an 1994). Il en vient la conclusion que le pays aspire à être ouvert pour tous, pour le monde entier et cela est utile tant pour l’Etat-même que pour le peuple du pays. Dès le début après l’effondrement de l’URSS le Kazakhstan a developpé la politique visée à promouvoir la prosperité et contribuer à la situation économique stable et cette politique était assez efficace selon les résultats obtenus. Aujourd’hui le centre d’affaires du Kazakhstan ne cède pas à celui européen ou quelque part. Il est incontestable que le Kazakhstan a été obligé de survivre plusieurs choses afin de parvenir à ce qu’il a à présent. Mais en même temps il faut avouer le fait que la stabilité du pays n’est pas la question d’un jour et l’obtention du progrès exige du temps. Il lui a fallu 20 ans afin d’accéder aus résultats pareils.

La terre kazakh contient dans ces gisements tout ce que le géographe professionnel peut imaginer, ce sont les steppes sauvages illimitées dont la beauté particulière est représentée par les lacs salés et doux où on voit se réunir les milliers des oiseaux aquatiques aussi bien que le forêt de pins unique en son genre, les montagnes majestueux, et les deuxièmes selon sa profondeur les gorges profondes et même la mer. Il y a tant d’évènements remarquables, tant de combats, du sang versé des gens innocents, des guerriers courageux, des envahisseurs et des défenseurs que la terre kazakh conserve. Ici les tribus braves des sakis ont lutté pour leus indépendence et la liberté contre les envahisseurs perses avec qui ils avaient la frontière commune et ils n’ont pas permis aus tsars Cyrus II et Darius Ier aussi bien qu’aux armées d’Alexandr Makedonskiy de mettre aux ordres le tribu fier. Sur cette terre la tsarine des sakis du sud - massagets qui nomadaient à la région de l’Aral Tomaris a exécuté le Grand Cyrus même en 530 av. J.-C. et a envoyé sa tête dans l’outre remplie par le sang dont le Tsar Achéménide avait tellement envie.

Le terre kazakh conserve plusieurs choses et son âme ne peut pas être comprise par un homme qui n’a jamais visité ce pays des nomades et qui n’a pas vu par ses propres yeux les steppes illimités et les yourtas nationnaux - les symboles traditionnaux des ancêtres des kazakhs.

Informations générales sur le Kazakhstan.

La situation géographique. 
Le Kazakhstan est situé à la charnière de deux continents - de l’Europe et de l’Asie, et sa capitale Astana est proche du centre géographique du continent de l’Eurasie. Selon sa superficie le Kazakhstan occupe la 9ième place dans le monde cédant seulement à la Russie, la Chine, l’Argentine, le Brézil, le Canada, l’Inde et l’Australie. Le territoire de la république est 2.724.900 kilomètres carrés.

Le Kazakhstan s’étend sur 3000 km à partir du bas Volga à l"ouest jusqu"à la basse contrée de la Sibérie de l’Ouest et les contreforts de l"Altay à l"est et sur 2000 km de la plaine de la Sibérie de l’Ouest au nord jusqu"au désert de Kizilkoum et les montagnes du Tian-Shan au sud. Le point du nord extrême du Kazakhstan correspond à la périphérie du sud de la partie centrale de la plaine de l’Europe de l’Est e et à la partie du sud sud des îles Britanniques (la latitude de Moscou), le point du sud extrême - à la Transcaucasie et aux pays mediterranéens de l"Europe du Sud (la latitude de Bakou, d’Istanbul et de Madrid).

L"étendue totale des frontières du pays est près de 14 000 km, y compris 600 km de la mer Caspienne. Le Kazakhstan a les frontières communes avec la Fédération de la Russie - 7591,0 km, avec la République de l"Ouzbékistan - 2 351,4 km, avec la République populaire de Chine - 1 782,75 km, avec la République de Kirghizstab - 1241,6 km et avec la République de Tourkménistan - 425,8 km. 
Plus de quarts du territoire du Kazakhstan est occupé par les steppes, 44 % - par les déserts et les semi-déserts et 14 % - par les bois.

Le Kazakhstan a une riche faune et la flore. Son territoire est habité par 155 espèces des mammifères, 480 espèces des oiseaux, 150 espèces des poissons, on compte 250 espèces végétales des plantes médicinales.

Les plus grandes rivières du Kazakhstan sont l"Oural et l’Emba se jetant dans la mer Caspienne; le Syr-Daria se jetant dans la mer d"Aral; ou, se jetant dans Balkhach; l"Irtych avec les affluents de Tobol et d’Ichim passe du côté du nord et se jète dans l"Ob qui atteint à son tour l"océan Glacial Arctique.

En Kazakhstan on compte 48000 lacs de grandeur différente. Les plus grand d’entre eux - la mer d"Aral, le Balkhach, le Zaysan, l’Alakol, le Tengiz, le Seletengiz. Une grande partie du nord et la moitié de la côte de l’est de la mer Caspienne fait partie du territoire du Kazakhstan. La longueur du littoral du Kazakhstan de la mer Caspienne est 2340 km.

La population. 
La population du Kazakhstan en 2009 a compté 17 millions d’habitants. La densité de la population - 6,0 personnes par 1 kilomètre carré. La population citadine fait 57%, le reste - la population rurale. 
En 2004 la population de la république a augmenté à 123,0 milles d’habitants ou à 0,8%. L’accroissement de la population a été du tant à l’augmentation du taux de naissance et de l’immigration qu’à la baisse de mortalité. 97,3% de l’accroissement de la population a été du au solde naturel (119,6 milles de personnes) et 2,7% - à l’accroissement des migrants (3,4 milles d’habitants). Le nombre de la population citadine est augmenté en comparaison avec l’an 2004 à 116,4 milles d’habitants, dans l’esapce rural à 6,6 milles d’habitants.
En gros en Kazakhstan il y a 131 représentants des ethnies. La composition ethnique est représentée en majorité par 7 ethnies - les kazakhs, les russes, les ukrainiens, les allemands les tatars, les ouyghours, les coréens qui font 95% de la population en générale. La majorité de la population du Kazakhstan est représenté par les kazakhs qui font 65%, tandis que les russes ne font que le tiers. Le nombre de la population originaire à partir de l’an 1999 a augmenté à 640 milles d’habitants grâce au solde naturel en général qui fait 75% de l’accroissement principal. Le pourcentage des ouzbeks par rapport au nombre total des habitants a augmenté à 0,3% ; des ouyghours - 0,1%, des azerbaidjanais - 0,1%. Le pourcentage des allemands a diminué à 0,9%, des ukrainiens - 0,7%, des russes - 3,3%, des tatars - 0,2%.

En 1993 le nombre de la population du pays a décliné annuellement jusqu’à l’an 2003 et a diminué ainsi à 13%. A partir de l’an 2003 la population du Kazakhstan a cessé de diminuer comme le nombre des émigrés surpasse celui des immigrés. A l’étranger les kazakhs habitent plus de 55 pays, y compris les républiques anciennes soviètiques et 41 Etats de l’étranger loin. Les kazakhs sont les plus nombreux en Ouzbékistan - 967 milles de personnes, en Rissue- 687 milles, en Tourkménistan - 87 milles, en Kirghizstan - 42 milles, en Ukraine - 10 milles, en Tadjikistan - 10 milles, en Azerbaidjan - 4 milles, en Géorgie - 3 milles, en Moldavie - 2 milles, en Lettonie - 1 mille. Dans les Etats de l’étranger loin tels que la Chine - 1 millions 258 milles de personnes, en Mongolie - 83 milles, en Afghanistan - 28 milles, en Turquie - 20 milles, en Iran - 3 milles de kazakhs.

Le régime étatique.
Sous sa forme de gouvernement le Kazakhstan est une république unitaire de type présidentiel et parlementaire.

La structure politique.
Le pouvoir éxécutif dans la république est exercée par le Président du Kazakhstan et le Gouvernement du Kazakhstan.
Le président est le chef de l’Etat et le chef suprême des armées de la République. Actuellement les fonctions du président sont accomplies par Noursoultan Nazarbaev. D’après la loi le président est élu par tous les citoyens accomplis de la majorité aus suffrages universelles au vote secret. Ses fonctions sont définies dans la partie spéciale de la Constitution de la Republique de Kazakhstan.

La division administrative. 
Le Kazakhstan est divisé en 14 régions, 86 villes y compris deux villes de l’importance républicaine - ce sont Astana et Alma-Ata ; aussi 168 arrondissements (8 arrondissements dans les villes) et 174 villages. Les villes les plus grandes de la républiques sont Alma-Ata, Chimkent, Karaganda, et sans doute Astana.

La capitale.

La capitale du Kazakhstan à partir de l’an 1997 est la ville d’Astana.

La langue officielle. 
La langue officielle du Kazakhstan est le kazakh. Pourtant dans les établissements étatiques et les collectivités locales le russe est aussi en usage. La langue officielle est la langue de l’administration d’Etat, de la législation, de la procédure judiciaire et des écritures qui est en vigueur dans toutes les phères des relations publiques dans tout le territoire de l’Etat. Le devoir de chaque citoyen de la République de Kazakhstan est de connaître la langue officielle ce qui est le facteur principal de la consolidation du peuple kazakh. Le gouvernement aussi bien que les autres organes étatiques, éxecutifs et d’autres localités territoriales sont obligés:

  • encourager à pleins le développement de la langue officielle dans la République de Kazakhstan, le renforcement de son prestige international;
  • créer toutes les conditions nécessaires du caractère administratif et de production pour l’accès libre et gratuit à l’apprentissage de la langue officielle par tous les citoyens de la République de Kazakhstan;
  • soutenir le diaspora kazakh dans la préservation et le développement de la langue natale.

L’unité monétaire. 
L’unité monétaire nationale du Kazakhstan est le tengué kazakh. En automne de l’an 2006 on a mis en circulation les tengués de nouveau format. Le tengué (l’indication internationale - KZT) est égal à 100 tiyin.

La réligion.
D’après la Constitution le Kazakhstan est un Etat laïque. Les réligions les plus répandues sont l’islam, le christianisme (orthodoxe et catholique), le bouddhisme et la communauté des juifs. 45% de la population du Kazakhstan représentent les athées et les agnostiques.

Le fuseau horaire.
UTC +5, +6.

Electricité. La tension du réseau électrique au pays est de 220 Volts, cependant  les écarts de plus ou moins 10% sont possibles. La fréquence du courant est de 50 Hz, et les types les plus répandus de prises électriques sont les C et F.

Le climat.

L"éloignement des océans et un grand territoire explique le caractère continental du climat du pays, sa zonalité et le déficit des précipitations. Une moyenne température au mois de janvier est dans les limites de −19 °C à −2 °C, une moyenne température de juillet varie de +19 jusqu"à +26 °C avec la différence considérable selon les régions. La température la plus basse atteint en hiver 45 °, la plus haute - +30 °C. Le territoire de la république est croisé par quatre zones naturelles - de forêt-steppe (le nord, l"est), de steppe (le nord, l"est, l"ouest, le centre), semi-désert (l"ouest, le centre, le sud, l"est) et désert (l"ouest, le centre, le sud). Pour la plupart des espaces de la république de grands vents sont caractéristiques.
Parmi les cataclysmes naturels actuels sur le territoire de la République de Kazakhstan on distingue la montée du niveau de la mer Caspienne, le tremblement de terre, les crises hydrométéorologiques. L’influence anthropique la plus affectante provient de la réduction du bassin de la mer d"Aral et l"influence écologiquement défavorable de l"activité des polygones atomiques.

Comment s’habiller au Kazakhstan.

Kazakhstan est un état laïque et de points de vue assez modernes sur tous les aspects de la vie, y compris sur la mode. Voilà pourquoi le mode vestimentaire n’est pas stricte aussi bien pour les étrangers que pour les habitants du pays. Dans les rues de la capitale et d’autres grandes villes du pays il est rare de voir quelqu’un habillé en costume traditionnel.

La météo est donc le seul critère à prendre en compte lors du choix des vêtements. En été, les vêtements en tissu léger de coton et de couleurs claires seront les mieux adaptés. En hiver, vous ne vous passerez pas de vêtements et chaussures chauds prévus pour une température de  -20 °C. En automne et au printemps le temps est très changeant,  et même si la météo n’annonce pas de fortes chaleurs ni de froid, il vaut mieux de se prémunir d’une veste et d’un short.

Pour les visites des lieux de culte, optez pour les vêtements couvrant les épaules et les jambes.

Cuisine du Kazakhstan.

Comme tous les peuples nomades, les kazakhs ont accumulé les recettes de leur cuisine traditionnelle qui permettent de garder la nourriture le plus longtemps possible. Sachant que la viande est riche en protéines et donc en apport énergétique, elle est devenue l’ingrédient principal de la cuisine kazakh.

La viande sert de base pour la préparation de toute une gamme de zakouskis et saucissons, dont le plus connu est le  kazi. Fait de la viande de cheval (côtes et graisses) avec épices, ce saucisson semble nous transmettre la chaleur du soleil et le goût amer des plantes des steppes, si apprécié des guerriers nomades d’autrefois. Pour l’autre saucisson, plus tendre de goût, le choujouk, on utilise également la viande chevaline, mais pas uniquement la côte, avec la graisse dont on remplit  les boyaux , comme pour le kazi.

Une autre recette tout aussi connue et appréciée est celle de la côte de mouton à tournebroche, dont les arômes sont plus alléchants que ceux de brochettes de viande ou de poulets rôtis sur grille.

Malgré toute une diversité de plats cuits au four, rôtis sur grille ou fumés,  les kazakhs ont une préférence prononcée pour la viande bouillie, qui est à leur avis la meilleure manière de révéler  toute la saveur, les arômes  et les bienfaits de cet aliment.

Ayant  goûté le bechbarmak kazakh, le vrai, l’authentique, une fois, vous aurez du mal à trouver un autre endroit au monde où ce plat soit cuisiné aussi merveilleusement bien.

Un rôle très important est attribué dans la cuisine kazakh aux produits à base du lait caillé. C’est cette forme là qui permettait de garder les propriétés du lait au cours de longues traversées des steppes. C’est cette forme qui pour ses capacités de désaltérer et de tonifier le corps humain ne connait pas d’égal parmi les boissons énergisantes modernes. Que ce soit l’ aïran, généreux de son goût acide-salé, le  chalal, plus doux mais plus nourissant aussi car contenant du pain, le kumis, apportant au corps une légèreté  -  toutes ces boissons sont les attributs de la cuisine kazakh.

L’aïran est désormais  largement connu dans les pays de la CEI (ex-URSS) car vendu en bouteilles plastiques, même s’il est beaucoup meilleur fraichement préparé.  A part les boissons, le lait fermenté sert de base pour la préparation du kurt, ces boulettes du lait fermenté durci et salé qui sont un accompagnement idéal d’une bierre.

Coût de la nourriture au Kazakhstan.

Kazakhstan n’est pas parmi les pays aux prix les moins élevés. Les  aliments et les plats aux restaurants ici coûtent plus chers que chez les voisins centrasiatiques, tout en restant suffisamment accessibles aux consommateurs locaux. Ainsi l’addition d’un déjeuner copieux au café ne dépassera pas 25 USD et d’un dîner - 30 USD. Et ceci en parlant de la capitale. Les repas en province sont  encore moins chers.

Visa et enregistrement.

Ces derniers temps les règles d’entrée au Kazakhstan ont été beaucoup simplifiées.  Ains le droit de séjour sans visa pendant 90 jours a été attribué aux ressortissants de la Russie, Biélorussie, Ukraine, Kirghizstan, Arménie, Géorgie, Moldavie et Mongolie  (plus de détails  ici). De plus les ressortissants russes peuvent séjourner  sans besoin d’enregistrement pendant 30 jours, les ukrainiens - 90 jours.

Les détenteurs de passeports de l’Ouzbékistan, Tadjikistan, Azerbaïdjan, Turkménistan, Serbie peuvent entrer au Kazakhstan sans visa pour une durée de 30 jours.  Les habitants de Hong Kong peuvent séjourner sans visa pendant 14 jours. Pour les ressortissant d’un grand nombre d’autres pays la délivrance de visa touristique se fait sans obligation d’une invitation.

Une fois leur visa kazakh en main, les ressortissants de l’Autriche, Australie, Belgique, Grèce, Royaume Uni, Danemark, Israël, Islande, Irlande, Italie, Espagne, Canada, Luxembourg, Liechtenstein, Monaco, Malaisie, Nouvelle Zélande, Pays Bas, Norvège, Etats Unis, Singapour, Suède, Suisse, Portugal, France, Allemagne, Finlande, Corée, Japon n’ont pas besoin d’enregistrement sur le territoire kazakh. Dans tous les cas, les employés des hôtels ont l'obligation de porter une inscription sur le journal d’enregistrement, suite à quoi ils doivent fournir aux clients de ces hôtels un certificat confirmant leur séjour à cet hôtel.

Règles douanières au Kazakhstan.

La déclaration douanière, remplie à l’arrivée au pays, est à garder jusqu’au départ du pays. Il n’est pas obligatoire de déclarer : les devises étrangères dont la somme ne dépasse pas 3 000 US dollars ; les marchandises dont le prix ne dépasse pas 550 US dollars ; 1 000 cigarettes et  2 litres d’alcools forts. Comme dans tous les autres pays, les règles douanières du Kazakhstan interdisent l'import et l'export des armes, munitions, stupéfiants, et les imprimés contenant une menace au régime constitutionnel du pays. Il est interdit de sortir du pays les oiseaux de chasse, les minéraux rares, les animaux, les pierres précieuses et l’or.   
Pour les autres objets achetés au Kazakhstan, gardez  les tickets de caisse. En cas d’actes illicites, contactez le consulat de votre pays. L’appel au numéro vert («  de confiance »)  du comité du contrôle douanier aura également beaucoup d’effet, ce numéro est le suivant  8 (7172) 70-98-20. Mais cela ne sera nécessaire qu’en cas extrême.

Le Kazakhstan développe d’une manière dynamique le tourisme, pour cette raison de jour en jour  les employés  des forces de l’ordre, de la douane, perfectionnent leurs savoir-faires afin de rendre le séjour de touristes au Kazakhstan le plus agréable et serein possible. Grâce à ces éfforts, le nombre d’infractions envers les touriste reste très bas.

Devises étrangères au Kazakhstan.

Officiellement, les achats et divers services ne peuvent être payés qu’en monnaie locale  tengué. En payant en euros ou dollars, vous agissez à vos propres risques et périls.  

Il est beaucoup plus pratique de penser à l’échange des devises au préalable, ce qui est en plus très facile au Kazakhstan. Les nombreuses banques, les bureaux de change sont souvent ouverts 24 h sur 24. De plus, dans les grandes villes les distributeurs de billets sont nombreux. Les cartes bancaires sont acceptées pour paiement dans la majorité de centres commerciaux  et hôtels.

Prise de vues au Kazakhstan.

Au Kazakhstan vous pouvez prendre les photos pratiquement partout, sauf les aéroports. Evitez de photographier (filmer)  les sites militaires et leur personnel.

Souvenirs du Kazakhstan.

La beauté de ce pays surprenant  qui est le Kazakhstan ne vous quittera plus. Sa nature et ses paysages splendides, ces visages et sourires amicaux vous toucheront au plus profond de vos coeur. Et puis, comment en repartir sans apporter les cadeaux et souvenirs ?  

C’est en premier lieu la kochma - le tapis de laine de chameau ou de mouton, qui est élément  indispensable à la vie des peuples nomades. Le fouet en cuir naturel en est un autre, qui fait penser à l’immensité des steppes kazakhes sous les sabots des chevaux , au vent en plein visage.

Les saükélés - ces coiffes traditionnelles kazakhes de jeunes mariées - feront plutôt plaisir aux dames. Faites main, elles apportent la sensation de fête et jeunesse éternelles. Les bélizikis iront très bien avec, car ils ne sont rien d’autre que les bracelets. Larges et massifs, décorés d’ornements kazakh traditionnels, ces accessoires  ajouteront une note d’exotisme à vos vêtements habituels.

Comme cadeau aux amis rien de mieux que les bouteilles version mini  contenant le kumis.

Le fêtes nationales.

Les jours où on célébre les fétes nationales et étatiques dans la République de Kazakhstan sont considérés comme les jours fériés conformément à la législation de travail de la République de Kazakhstan.
Les jours de fête dans la République de Kazakhstan sont les jours féries. Si un jour férié se coincide avec le jour de fête il est rapporté pour le jour suivant. Les fêtes nationales, étatiques et professionnelles et d’autres de la République de Kazakhstan:

  • Les 1-2 janvier - la fête d’Etat - le Nouvel An
  • Le 7 janvier - le jour de répos - le Noel orthodoxe
  • Le 8 mars - la fête d’Etat - La Journée internationale des Femmes
  • Le 22 mars - La fête d’Etat - Naouriz meyrami
  • Le 1er mai - la fête d’Etat - La Journée de la solidarité du peuple kazakh
  • Le 7 mai - La Journée du défenseur de la Patrie
  • Le 9 mai - la fête d’Etat - la journée de la victoire
  • Le 31 mai - la Journée à la mémoire des victimes des répressions politiques
  • Le 4 juin - La Journée des symboles d’Etat de la République de Kazakhstan
  • Le 23 juin - La Journée de la police
  • Le 3ième dimanche du juin - La journée du médecin
  • Le dernier dimanche du juin - la journée de la presse, de la télévision et de la radio
  • Le 6 juillet - la fête d’Etat - la journée de la capitale
  • Le 3ième dimanche du juillet - la journée du métallurgiste
  • Le 1er dimanche de l’août - la Journée des travailleurs de transports et de communication
  • Le 2ième dimanche de l’août - la Journée du constructeur
  • Le 3ième dimanche de l’août - la Journée du sport
  • Le dernier dimanche de l’août - la Journée di mineur
  • Le 30 août - la fête d’Etat - la Journée de la Constitution de la République de Kazakhstan
  • Le 1er septembre - la Journée des connaissances
  • Le 1er dimanche du septembre - la Journée des travailleurs du secteur pétrolier
  • Le 3ième dimanche du septembre - la Journée des langues du peuple de la République de Kazakhstan
  • Le 28 septembre - la Journée des travailleurs du domaine atomique
  • Le 1er dimanche de l’octobre - La jornée des professeurs
  • Le 25 octobre - la fête d’Etat - la Journée de la république
  • Le 15 novembre - La Journée de la monnaie nationale (tengué)
  • Le 3ième dimanche du novembre - La Journée des agriculteurs
  • Les 16-17 décembre - la fête d’Etat - la Journée de l’Indépendance, le 16 décembre
  • Le 3ième dimanche du décembre - la Journée de l’ingénieur électricien.

Les symboles d’Etat.

Le drapeau.
Le drapeau d’Etat de la République de Kazakhstan est représenté par le bleu lé avec l’image du soleil au centre encadré par 32 rayons au-dessous desquels on voit l’aigle de steppe qui plane. Devant la hampe on voit s’allonger la ligne verticale ornée d’un ornement national. Les images du soleil, des rayons, de l’aigle et de l’ornement sont faits en couleur d’or. Le rapport de la largeur du drapeau à sa longueur 1: 2.
Les établissements étatiques sont ornés par les drapeaux, le drapeau kazakh est fait flotté au dessus des bâtiments des ambassades dans les Etats étrangers et il est aussi installé devant le bâtiment de l’ONU. Ce nouveau symbole est le résultat du travail et de la création de Chaken Niyazbekov.
Un élément principal du drapeau est la couleur. Le bleu clair se rapporte aux couleurs qui sont perçues comme les plus agréables, vives et expressives. Et ce n’est pas par hasard. Cette couleur est dominante dans la nature. Elle fait partie des septs couleurs sacrées de l’arc-en-ciel, elle est la couleur du ciel et de l’eau. 
Sur le plan international la politique du pays qui a choisi en tant que symbole de sa structure de l’Etat le drapeu bleu clair suscite la confiance et la compréhansion. Ainsi le bleu clair du drapeau symbolise l’unité culturelle et éthnique et évoque à la fois l’idée de l’indivisibilité de l’Etat. Le soleil est la source de vie et de l’énérgie. C’est pourquoi la silhouette du soleil est le symbole de vie. L’homme n’est pas immortel. L’arrivée et le départ d’une personne dans la vie est mésurée par le temps. Le temps à son tour est défini pour un nomade par le mouvement du soleil. Le lever et le coucher du soleil suppose une mésure - le jour. Selon la loi de l’héraldique la silhouette du soleil est le symbole de la richesse et de l’abondance. C’est pourquoi ce n’est pas par hasard si vous regardez attentivement les rayons du soleil sur le drapeau vous allez percevoir qu’ils ont la forme des grains - le fondement de l’abondance et de la prosperité.

Selon la conception du monde des nomades la place particulère est réservée par l’aigle de steppe ou l’aigle royal. Son image sur les armoiries et les drapeaux des peuples et des groupes éthniques habitant le Kazakhstan a une longue tradition. Selon la langue symbolique la silhouette de l’aigle signifie le pouvoir étatique, l’envergure et la sagacité. Pour ceux qui habitent la steppe c’est le symbole de la liberté, de l’indépendance et de l’aspiration vers le but, vers le haut, vers le futur. D’autre part l’aigle étant très fort est capable de résister à n’importe quel obstacle lui empêchant de parvenir au futur. La silhouete de l’aigle est apparue grâce à l’idée de l’aspiration du Kazakhstan jeune et indépendant à atteindre le niveau le plus haut du développement de la civilistaion. 
Un autre élément qui apporte sa nouveauté et son originalité au drapeau est la ligne parallèle le long de la hampe ornée d’un ornement national. C’est l’ornement kazakh « kochkar-muyz » (les cornes du mouton).

Les armoiries.
Les armoiries de l’Etat de la République de Kazakhstan représente l’image de chanirak (le dessus da la voûte de la yourte) sur un fond bleu qui sert de base de la diffusion des rayons du soleil uiky (les appuis) encadré par les ailes des chevaux mythiques. Au bas des armoiries l’inscription Kazakhstan. Les armoiries de la République de Kazakhstan se composent de deux couleurs: l’or et bleu clair.
Les armoiries actuelles du Kazakhstan indépendant est le résultat de la création de deux architectes bien connus: Jandarbek Malibekov et Chota Ualikhanov. Les armoiries ont la forme du circle. La forme d’une sphère est perçue comme parfaite. Et le circle qui est bien proche à cet élément est particulièrement valorisé chez les nomades. Le circle en tant qu’élément de la héraldique est en usage partout mais il est bien estimé chez les nomades de l’Orient. C’est le symbole de la vie, de l’étérnité.
L’élément central évoquant l’idée générale des armoiries du Kazakhstan est chanirak - le symbole de la prosperité familiale, de la paix et du calme. Le tundik bien et joliment dessiné est l’ouverture centrale de la yourte évoque le soleil brillant sur le fond bleu du ciel doux. Les perches de la voûte - uik se dispérsant régulièrement du centre sur le fond bleu des armoiries évoquent les rayons du soleil qui sont la source de la vie et de la chaleur. Les auteurs ont réussi à résoudre le problème de l’image de keregué - les fondements coulissants réticulaires de la yourte. Les culdreuch du chanirak triples, en forme de croix symbolisent l’unité de trois jouzs qui assurent sa résistance. Ainsi en récourant à la langue de la héraldique les auteurs représentent la nature paisible des kazakhs, font l’appel aux peuples de la république de se réunir sous le chanirak commun et former les structures porteuses stables de leur maison commune - le Kazakhstan.
Un autre composant de la structure des armoiries sont les coursiers fantastiques - tulpars avec les ailes dorées et les cornes en forme de croissant dont l’histoire est bien longue concernant les symboles d’Etat. La silhouette des coursiers selon la langue des spécialistes en héraldique est de sens bien important. Il signifie le courage du lion, la sagacité du faucon, la puissance physique et la force du taureau, la vitesse, la rapidité et la grâce de la biche, la ruse et l’ingéniosité du renard luttant contre ses ennemis. Les ailes dorées des coursiers évoquent les gerbes du blé, des épis d’or, c’est-à-dire le symbole du travail, de l’abondance et de la prosperité financière. 
Au centre des armoiries on voit l’étoile à cinq branches qui symbolise que le coeur et les embrassements du peuple kazakh sont ouverts pour les représentants de 5 continents. Les couleurs des armoiries sont dorées et bleues. La couleur dorée correspond au futur stable du peuple kazakh. Le ciel bleu est commun pour tous. Sa couleur incarne l’aspiration vers la paix, la solidarité, l’amitié et l’unité avec tous les peuples dans le monde entier.

L’Hymne.
En 2006 un nouvel hymne du Kazakhstan a été adopté à la base des paroles de Chamchy Kaldayakov et Joumiken Najimedenov «Менiн Казакстаным» défini par la loi en tant que l’hymne national de la république. L’hymne précedent a été amendé afin de le rendre correspondant au statut de l’hymne de la république. Comme les amendements ont été aussi introduits par Noursoultan Nazarbaev il est considéré comme le coauteur du texte. Outre cela au moment où l’hymne est joué pendant les cérémonies officielles les personnes présentes doivent se lever et poser leur main droite contre le côté gauche de la poitrine.
Le texte de l’hymne de la République de Kazakhstan est en français (la traduction par ligne): 

Оригинальный текст:

Алтын күн аспаны,
Алтын дән даласы,
Ерліктің дастаны,
Еліме қарашы!
Ежелден ер деген, Даңқымыз шықты ғой.
Намысын бермеген, Қазағым мықты ғой!

Менің елім, менің елім,
Гүлің болып егілемін,
Жырың болып төгілемін, елім!
Туған жерім менің - Қазақстаным!

Ұрпаққа жол ашқан,
Кең байтақ жерім бар.
Бірлігі жарасқан,
Тәуелсіз елім бар.
Қарсы алған уақытты,
Мәңгілік досыңдай.
Біздің ел бақытты, Біздің ел осындай!

Менің елім, менің елім,
Гүлің болып егілемін,
Жырың болып төгілемін, елім!
Туған жерім менің - Қазақстаным!

Le soleil est dans le ciel,
Le grains d’or sont dans la steppe.
La légende du courage c’est mon pays.
Depuis l’antiquité
Notre gloire s’épanouit,
Le peuple kazakh est fier et fort.

Refrain:
Oh, mon peuple ! Oh, mon pays!
Je suis ta fleur dont tu a pris les soins.
Je suis la chanson qui sort de ta bouche,
C’est ma Patrie - mon Kazakhstan.

Une vaste espace devant mes yeux
Et le chemin qui mène au futur.
Mon peuple est indépendant,
Uni et consolidé.
Comme un bon ami
La nouvelle époque est accueillie
Par notre pays heureux et notre peuple.

Refrain:
Oh, mon peuple! Oh, mon pays!
Je suis ta fleur dont tu a pris les soins.
Je suis la chanson qui sort de ta bouche,
C’est ma Patrie - mon Kazakhstan.

Les codes téléphoniques.

+7 le format international du code téléphonique: +7 Pour les appels à l’intérieur du pays le format du code téléphonique: 8 la code téléphonique de la ville.

Photos:

voir toutes les photos »»

© La paternite de ce materiel appartient a la compagnie «Central Asia Travel».
Toute reproduction et utilisation de ce materiel sans autorisation de l`auteur est interdite.

en haut »»

References utiles:
Transport automobile en Kazakhstan
Billets d’avion
Toures en Kazakhstan:
Le départ vers les étoiles
Information utile sur les autres pays:
Information sur l`Ouzbékistan
Information sur le Tadjikistan
Informations sur le Kirghizstan
Informations sur le Turkménistan
Informations sur la Chine
Information sur l’Azerbaïdjan

     	

RÉSERVER LE CIRCUIT

×

Nom du circuit *

Nom et prénoms*

Nationalité

N de téléphone

Telegram  

E-Mail * 

Nombre de
participants: 

Types d’hébergement:



Comment vous contacter:

Commentaires, suggestions en fonction du programme:

En remplissant ce formulaire, vous autorisez le traitement des données à caractère personnel.



Envoyer à l'ami

×




RECHERCHE SUR LE SITE

QUOI DE NEUF SUR LE SITE