Kazakhstan


Le Kazakhstan est un grand pays dont la fierté principale sont les steppes et les nomades. C’est tout ? Non, ce n’est pas du tout comme ça. C’est un joli pays aves la nature superbe, avec le paysage varié, avec la richesse métropolitain des villes combinant la discrétion orientale et le luxe occidentale reflétant tant la modernité que l’ancienneté, la multitude des traditions du passé conservées chèrement et l’exotisme réel de la culture asiatique. En outre c’est le seul pays dans la région de l’Asie Centrale qui a réussi beaucoup sur l’arène mondiale, c’est pourquoi sa position est assez signifiante dans le cadre des organisations comme l’OSCE, la CEI, l’OTSC, l’Organisation de la Conférence islamique, l’EurAsEC (la Communauté économique eurasiatique), l’OCS (l’Organisation de Coopération de Shanghai), le CCMSA, Le Conseil des Etats turkophones, le Conseil militaire turc, le Plan d’action individuelle pour le Parténariat avec l’OTAN (à partir de l’an 1994). Il en vient la conclusion que le pays aspire à être ouvert pour tous, pour le monde entier et cela est utile tant pour l’Etat-même que pour le peuple du pays. Dès le début après l’effondrement de l’URSS le Kazakhstan a developpé la politique visée à promouvoir la prosperité et contribuer à la situation économique stable et cette politique était assez efficace selon les résultats obtenus. Aujourd’hui le centre d’affaires du Kazakhstan ne cède pas à celui européen ou quelque part. Il est incontestable que le Kazakhstan a été obligé de survivre plusieurs choses afin de parvenir à ce qu’il a à présent. Mais en même temps il faut avouer le fait que la stabilité du pays n’est pas la question d’un jour et l’obtention du progrès exige du temps. Il lui a fallu 20 ans afin d’accéder aus résultats pareils.

La terre kazakh contient dans ces gisements tout ce que le géographe professionnel peut imaginer, ce sont les steppes sauvages illimitées dont la beauté particulière est représentée par les lacs salés et doux où on voit se réunir les milliers des oiseaux aquatiques aussi bien que le forêt de pins unique en son genre, les montagnes majestueux, et les deuxièmes selon sa profondeur les gorges profondes et même la mer. Il y a tant d’évènements remarquables, tant de combats, du sang versé des gens innocents, des guerriers courageux, des envahisseurs et des défenseurs que la terre kazakh conserve. Ici les tribus braves des sakis ont lutté pour leus indépendence et la liberté contre les envahisseurs perses avec qui ils avaient la frontière commune et ils n’ont pas permis aus tsars Cyrus II et Darius Ier aussi bien qu’aux armées d’Alexandr Makedonskiy de mettre aux ordres le tribu fier. Sur cette terre la tsarine des sakis du sud - massagets qui nomadaient à la région de l’Aral Tomaris a exécuté le Grand Cyrus même en 530 av. J.-C. et a envoyé sa tête dans l’outre remplie par le sang dont le Tsar Achéménide avait tellement envie.

Le terre kazakh conserve plusieurs choses et son âme ne peut pas être comprise par un homme qui n’a jamais visité ce pays des nomades et qui n’a pas vu par ses propres yeux les steppes illimités et les yourtas nationnaux - les symboles traditionnaux des ancêtres des kazakhs.

Le régime étatique.
Sous sa forme de gouvernement le Kazakhstan est une république unitaire de type présidentiel et parlementaire.

La structure politique.
Le pouvoir éxécutif dans la république est exercée par le Président du Kazakhstan et le Gouvernement du Kazakhstan.
Le président est le chef de l’Etat et le chef suprême des armées de la République. Actuellement les fonctions du président sont accomplies par Noursoultan Nazarbaev. D’après la loi le président est élu par tous les citoyens accomplis de la majorité aus suffrages universelles au vote secret. Ses fonctions sont définies dans la partie spéciale de la Constitution de la Republique de Kazakhstan.
Noursoultan Abichevitch Nazarbaev est Président du Kazakhstan à partir de la création de cette fonction le 24 avril 1990 au moment où le Kazakhstan s’est désaffilié de l’Union Soviètique. Le président de la république a deux signes distinctifs - c’est un insigne et un étendard du Président de la République de Kazakhstan. Il est aussi devenu le chevalier d’un ordre « Altin Kiran » (l’Aigle d’or). La durée du mandat du Président fait 5 ans mais le président en exercice sit le mandat pour 7 ans (selon la version précedente de la Constitution) jusqu’à l’an 2012. Dans le paragraphe 5 de l’article 42 de la Constitution de Kazakhstan il est préscrit que la même personne ne peut pas être élu en tant que président plus de deux mandats de suite à l’exception du Premier Président de la République. Selon la Constitution le Premier Président possède l’immunité complète, absolue et perpétuele pour tous les actes commis au moment de l’accomplissement de ses fonctions. Jusqu’à la fin de sa vie il conserve le statut du chef de l’Etat, a le droit de l’appel au peuple kazakh, le service de sécurité, le transport, l’approvisionnement étatique de ses activités aussi bien qu’il laisse à sa disposition l’appartement de fonction et la résidence sécondaire afranchis de l’approvisonement étatique.
Nazarbaev dirige le pays depuis 20 ans, il accomplit la fonction du président à partir du 24 avril 1990 mais il dirige le pays en fait à partir du 22 juin 1989. Le gouvernement du Kazakhstan se compose des ministères, des services et des agences. Le chef du gouvernement est le premier-ministre dont les fonctions accomplissent Karim Masimov pour le moment. Le gouvernement est responsable pour toutes ses activités auprès du Président de la république sous formes établies par la Constitution et les lois constitutionnelles. Il exerce ses fonctions dans les délais du mandat du président et finit ses activités dès que le nouveau président est élu. Le gouvernement accomplit ses fonctions jusqu’au moment de l’établissement d’un nouveau gouvernement de la République de Kazakhstan.
Le pouvoir législatif dans la république est exercé par le parlement du Kazakhstan. Il se compose de deux chambres: le Sénat et le Majilis qui fonctionne à titre permanent. Le Sénat (la Chambre Haute) est formé de 47 députés représentés par 2 personnes de chaque région, d’une ville d’importance républicaine et de la capitale de la République de Kazakhstan (14 régions, 2 villes). Ils sont élus aux suffrages indirects. 15 députés du Sénat sont nommés par le Président de la République de Kazakhstan compte tenu de la necéssité de présence des représentants des milieux nationaux et culturels et d’autres intérêts au Sénat. Le mandat des députés fait 6 ans étant pécisé que chaque 3 ans les députés sont reélus en moitié. Le speaker du Sénat du parlement actuel est Kasim-Jomart Tokaev.
Le Majilis (la Chambre Basse) se compose de 107 députés dont 98 sont élus par le scrutin partiellement proportionnel avec la bâclure de 7 pourcents selon la région nationale. Les 9 derniers sont élus par l’Assemblée du peuple kazakh. Le manadat des députés fait 5 ans. Le speaker du Majilis du parlement actuel est Ural Mukhamedjanov.

Le pouvoir judiciaire est exercé par la Cour Suprême, les cours régionales, militaires, de ville, d’arrondissement et spécialisées du pays.

Les symboles d’Etat.
Les armoiries.

Les armoiries de l’Etat de la République de Kazakhstan représente l’image de chanirak (le dessus da la voûte de la yourte) sur un fond bleu qui sert de base de la diffusion des rayons du soleil uiky (les appuis) encadré par les ailes des chevaux mythiques. Au bas des armoiries l’inscription Kazakhstan. Les armoiries de la République de Kazakhstan se composent de deux couleurs: l’or et bleu clair.
Les armoiries actuelles du Kazakhstan indépendant est le résultat de la création de deux architectes bien connus: Jandarbek Malibekov et Chota Ualikhanov. Les armoiries ont la forme du circle. La forme d’une sphère est perçue comme parfaite. Et le circle qui est bien proche à cet élément est particulièrement valorisé chez les nomades. Le circle en tant qu’élément de la héraldique est en usage partout mais il est bien estimé chez les nomades de l’Orient. C’est le symbole de la vie, de l’étérnité.
L’élément central évoquant l’idée générale des armoiries du Kazakhstan est chanirak - le symbole de la prosperité familiale, de la paix et du calme. Le tundik bien et joliment dessiné est l’ouverture centrale de la yourte évoque le soleil brillant sur le fond bleu du ciel doux. Les perches de la voûte - uik se dispérsant régulièrement du centre sur le fond bleu des armoiries évoquent les rayons du soleil qui sont la source de la vie et de la chaleur. Les auteurs ont réussi à résoudre le problème de l’image de keregué - les fondements coulissants réticulaires de la yourte. Les culdreuch du chanirak triples, en forme de croix symbolisent l’unité de trois jouzs qui assurent sa résistance. Ainsi en récourant à la langue de la héraldique les auteurs représentent la nature paisible des kazakhs, font l’appel aux peuples de la république de se réunir sous le chanirak commun et former les structures porteuses stables de leur maison commune - le Kazakhstan.
Un autre composant de la structure des armoiries sont les coursiers fantastiques - tulpars avec les ailes dorées et les cornes en forme de croissant dont l’histoire est bien longue concernant les symboles d’Etat. La silhouette des coursiers selon la langue des spécialistes en héraldique est de sens bien important. Il signifie le courage du lion, la sagacité du faucon, la puissance physique et la force du taureau, la vitesse, la rapidité et la grâce de la biche, la ruse et l’ingéniosité du renard luttant contre ses ennemis. Les ailes dorées des coursiers évoquent les gerbes du blé, des épis d’or, c’est-à-dire le symbole du travail, de l’abondance et de la prosperité financière.
Au centre des armoiries on voit l’étoile à cinq branches qui symbolise que le coeur et les embrassements du peuple kazakh sont ouverts pour les représentants de 5 continents. Les couleurs des armoiries sont dorées et bleues. La couleur dorée correspond au futur stable du peuple kazakh. Le ciel bleu est commun pour tous. Sa couleur incarne l’aspiration vers la paix, la solidarité, l’amitié et l’unité avec tous les peuples dans le monde entier.

Le drapeau

Le drapeau d’Etat de la République de Kazakhstan est représenté par le bleu lé avec l’image du soleil au centre encadré par 32 rayons au-dessous desquels on voit l’aigle de steppe qui plane. Devant la hampe on voit s’allonger la ligne verticale ornée d’un ornement national. Les images du soleil, des rayons, de l’aigle et de l’ornement sont faits en couleur d’or. Le rapport de la largeur du drapeau à sa longueur 1: 2.
Les établissements étatiques sont ornés par les drapeaux, le drapeau kazakh est fait flotté au dessus des bâtiments des ambassades dans les Etats étrangers et il est aussi installé devant le bâtiment de l’ONU. Ce nouveau symbole est le résultat du travail et de la création de Chaken Niyazbekov.
Un élément principal du drapeau est la couleur. Le bleu clair se rapporte aux couleurs qui sont perçues comme les plus agréables, vives et expressives. Et ce n’est pas par hasard. Cette couleur est dominante dans la nature. Elle fait partie des septs couleurs sacrées de l’arc-en-ciel, elle est la couleur du ciel et de l’eau.
Sur le plan international la politique du pays qui a choisi en tant que symbole de sa structure de l’Etat le drapeu bleu clair suscite la confiance et la compréhansion. Ainsi le bleu clair du drapeau symbolise l’unité culturelle et éthnique et évoque à la fois l’idée de l’indivisibilité de l’Etat. Le soleil est la source de vie et de l’énérgie. C’est pourquoi la silhouette du soleil est le symbole de vie. L’homme n’est pas immortel. L’arrivée et le départ d’une personne dans la vie est mésurée par le temps. Le temps à son tour est défini pour un nomade par le mouvement du soleil. Le lever et le coucher du soleil suppose une mésure - le jour. Selon la loi de l’héraldique la silhouette du soleil est le symbole de la richesse et de l’abondance. C’est pourquoi ce n’est pas par hasard si vous regardez attentivement les rayons du soleil sur le drapeau vous allez percevoir qu’ils ont la forme des grains - le fondement de l’abondance et de la prosperité.

Selon la conception du monde des nomades la place particulère est réservée par l’aigle de steppe ou l’aigle royal. Son image sur les armoiries et les drapeaux des peuples et des groupes éthniques habitant le Kazakhstan a une longue tradition. Selon la langue symbolique la silhouette de l’aigle signifie le pouvoir étatique, l’envergure et la sagacité. Pour ceux qui habitent la steppe c’est le symbole de la liberté, de l’indépendance et de l’aspiration vers le but, vers le haut, vers le futur. D’autre part l’aigle étant très fort est capable de résister à n’importe quel obstacle lui empêchant de parvenir au futur. La silhouete de l’aigle est apparue grâce à l’idée de l’aspiration du Kazakhstan jeune et indépendant à atteindre le niveau le plus haut du développement de la civilistaion.
Un autre élément qui apporte sa nouveauté et son originalité au drapeau est la ligne parallèle le long de la hampe ornée d’un ornement national. C’est l’ornement kazakh « kochkar-muyz » (les cornes du mouton).

L’Hymne.
En 2006 un nouvel hymne du Kazakhstan a été adopté à la base des paroles de Chamchy Kaldayakov et Joumiken Najimedenov «Менiн Казакстаным» défini par la loi en tant que l’hymne national de la république. L’hymne précedent a été amendé afin de le rendre correspondant au statut de l’hymne de la république. Comme les amendements ont été aussi introduits par Noursoultan Nazarbaev il est considéré comme le coauteur du texte. Outre cela au moment où l’hymne est joué pendant les cérémonies officielles les personnes présentes doivent se lever et poser leur main droite contre le côté gauche de la poitrine.
Le texte de l’hymne de la République de Kazakhstan est en français (la traduction par ligne):


Le soleil est dans le ciel,
Le grains d’or sont dans la steppe.
La légende du courage c’est mon pays.
Depuis l’antiquité
Notre gloire s’épanouit,
Le peuple kazakh est fier et fort.

Refrain:
Oh, mon peuple ! Oh, mon pays!
Je suis ta fleur dont tu a pris les soins.
Je suis la chanson qui sort de ta bouche,
C’est ma Patrie - mon Kazakhstan.

Une vaste espace devant mes yeux
Et le chemin qui mène au futur.
Mon peuple est indépendant,
Uni et consolidé.
Comme un bon ami
La nouvelle époque est accueillie
Par notre pays heureux et notre peuple.

Refrain:
Oh, mon peuple! Oh, mon pays!
Je suis ta fleur dont tu a pris les soins.
Je suis la chanson qui sort de ta bouche,
C’est ma Patrie - mon Kazakhstan.

La langue officielle.
La langue officielle du Kazakhstan est le kazakh. Pourtant dans les établissements étatiques et les collectivités locales le russe est aussi en usage. La langue officielle est la langue de l’administration d’Etat, de la législation, de la procédure judiciaire et des écritures qui est en vigueur dans toutes les phères des relations publiques dans tout le territoire de l’Etat. Le devoir de chaque citoyen de la République de Kazakhstan est de connaître la langue officielle ce qui est le facteur principal de la consolidation du peuple kazakh. Le gouvernement aussi bien que les autres organes étatiques, éxecutifs et d’autres localités territoriales sont obligés:

  • encourager à pleins le développement de la langue officielle dans la République de Kazakhstan, le renforcement de son prestige international;
  • créer toutes les conditions nécessaires du caractère administratif et de production pour l’accès libre et gratuit à l’apprentissage de la langue officielle par tous les citoyens de la République de Kazakhstan;
  • soutenir le diaspora kazakh dans la préservation et le développement de la langue natale.

La population.
La population du Kazakhstan en 2009 a compté 17 millions d’habitants. La densité de la population - 6,0 personnes par 1 kilomètre carré. La population citadine fait 57%, le reste - la population rurale.
En 2004 la population de la république a augmenté à 123,0 milles d’habitants ou à 0,8%. L’accroissement de la population a été du tant à l’augmentation du taux de naissance et de l’immigration qu’à la baisse de mortalité. 97,3% de l’accroissement de la population a été du au solde naturel (119,6 milles de personnes) et 2,7% - à l’accroissement des migrants (3,4 milles d’habitants). Le nombre de la population citadine est augmenté en comparaison avec l’an 2004 à 116,4 milles d’habitants, dans l’esapce rural à 6,6 milles d’habitants.
En gros en Kazakhstan il y a 131 représentants des ethnies. La composition ethnique est représentée en majorité par 7 ethnies - les kazakhs, les russes, les ukrainiens, les allemands les tatars, les ouyghours, les coréens qui font 95% de la population en générale. La majorité de la population du Kazakhstan est représenté par les kazakhs qui font 65%, tandis que les russes ne font que le tiers. Le nombre de la population originaire à partir de l’an 1999 a augmenté à 640 milles d’habitants grâce au solde naturel en général qui fait 75% de l’accroissement principal. Le pourcentage des ouzbeks par rapport au nombre total des habitants a augmenté à 0,3% ; des ouyghours - 0,1%, des azerbaidjanais - 0,1%. Le pourcentage des allemands a diminué à 0,9%, des ukrainiens - 0,7%, des russes - 3,3%, des tatars - 0,2%.

En 1993 le nombre de la population du pays a décliné annuellement jusqu’à l’an 2003 et a diminué ainsi à 13%. A partir de l’an 2003 la population du Kazakhstan a cessé de diminuer comme le nombre des émigrés surpasse celui des immigrés. A l’étranger les kazakhs habitent plus de 55 pays, y compris les républiques anciennes soviètiques et 41 Etats de l’étranger loin. Les kazakhs sont les plus nombreux en Ouzbékistan - 967 milles de personnes, en Rissue- 687 milles, en Tourkménistan - 87 milles, en Kirghizstan - 42 milles, en Ukraine - 10 milles, en Tadjikistan - 10 milles, en Azerbaidjan - 4 milles, en Géorgie - 3 milles, en Moldavie - 2 milles, en Lettonie - 1 mille. Dans les Etats de l’étranger loin tels que la Chine - 1 millions 258 milles de personnes, en Mongolie - 83 milles, en Afghanistan - 28 milles, en Turquie - 20 milles, en Iran - 3 milles de kazakhs.

La réligion.
D’après la Constitution le Kazakhstan est un Etat laïque. Les réligions les plus répandues sont l’islam, le christianisme (orthodoxe et catholique), le bouddhisme et la communauté des juifs. 45% de la population du Kazakhstan représentent les athées et les agnostiques.

L’islam en Kazakhstan est une réligion majeure qui est pratiquée par la majorité de la population. Dans ce pays le seul courant de l’islam est pratiqué - le sunnisme. Les kazakhs-musulmans sont caractérisés par la tolérance, la reconnaissance de la liberté de la réligion, l’absence des traditions radicales des normes du charia. Outre cela la propagation de l’islam n’a pas banni les autres réligions qui existaient avant sa diffusion. La pratique de l’islam en Kazakhstan coexistait également avec les croyances telles que le zoroastrisme et le tengrianisme. Il est à noter qu’en Kazakhstan l’islam n’a jamais porté le caractère radical, ici l’appartenance des gens à cette réligion porte plutôt la signification symbolique. En Kazakhstan l’islam est pratiqué en général par les peuples turcs et caucases.

L’orthodoxie en Kazakhstan occupe selon le nombre des croyants la place assez importante. Le Kazakhstan est le territoire canonique du territoire de l’Eglise orthodoxe russe du Patriarcat de Moscou. Elle est divisée en trois diocèses: Astana et Alma-Ata, Tchimkent et Akmola, Oural et Gouriev. Le district métropolitain de Kazakhstan a été fondé le 7 mai 2003 par la résoultion du Saint Synode. Par la même résolution la poste du métropolite d’Astana et Alma-Ata a été occupée par Méfodiy (Nemtsov). Dans le territoire du pays on voit fonctionner 9 monastères, 230 paroisses et plus de 300 serviteurs du culte.

Le catholicisme est reconnu en Kazakhstan du au déménagement des allemands déportés, des ukrainiens de l’Ouest qui sont les catholiques en majorité. Après leur libération la plupart d’entre eux sont restés dans la république. Un nombre total des catholiques pour l’an 2004 a fait 183 milles de personnes. Cette année on a enregistré 72 curés et quelques centaines des nonnes.

Le bouddhisme en Kazakhstan est la réligion officielle. Il est pratiqué en général par une partie insignifiante de la diaspora coréenne (qui est néanmoins la plus grande en comparaison avec celle dans le territoire de la CEI) et par les kalmyks. Selon les données de l’ambassade des Etats-Unis en Kazakhstan le bouddhism est représenté par 4 organisations principales dont trois forment le zen-bouddhisme coréen et l’une d’entre elles - la ligne officielle du bouddhisme de Tibet de makhayana (cela est devenu possible grâce à la coopération élargie du Kazakhstan avec l’Inde et la Mongolie). Actuellement le bouddhisme en Kazakhstan est représenté par les écoles bouddhiques et les courants comme les Adeptes de l’école Vonboulgué (Von-bouddhisme), les adeptes du bouddhisme du Tibet (N’ingma, Kagyu, Geloug), les adeptes du zen-bouddhisme.

Le judaisme en Kazakhstan n’est représenté que par une branche - orthodoxe. L’apparition de la réligion des juifs remonte vers l’an 1870 quand on voit former une communauté des juifs dans la ville de Verniy (Alma-ata actuel) qui se composait des soldats dirigés sur l’ordre de Nicolas I du service militaire et leurs descendants. Ils n’étaient pas nombreux à cette époque-là à peu près de centains personnes. A partir de l’an 1994 le rabbin principal du Kazakhstan est le rabbin Echaya Elazar Kogen. Actuellement dans telles villes du Kazakhstan comme Alma-Ata, Astana, Oust-Kamenogorsk, Pavlodar et Koustanay on a ouvert les synagogues. Dans chacun d’entre villes citées il y a un rabbin, le centre de communauté, le réseau des synagogues, les établissements éducatifs pour les enfants.

L’unité monétaire.
L’unité monétaire nationale du Kazakhstan est le tengué kazakh. En automne de l’an 2006 on a mis en circulation les tengués de nouveau format. Le tengué (l’indication internationale - KZT) est égal à 100 tiyin. Le Kazakhstan dispose d’un système bancaire le plus développé en Asie Centrale. Les dollars américains sont facilement échangés contre les tengués, les euros osnt aussi acceptés presque dans toutes les banques et les bureaux d’échange. En tant que forme de paiement on accepte les cartes bancaires européennes et internationales. Elles sont aussi acceptées dans les grands hôtels, les magasins et les restaurants. Les chèques tourisiques il est mieux de convertir en dollars afin d’éviter les opérations d’échanges suppléme,taires. Les distributeurs on peut trouver dans les banques, les hôtels te les centres commerciaux.

En 2006 la banque nationale de la république de Kazakhstan a organisé le concours pour la meilleure image du symbole de tengué dont les auteurs sont devenus Vadim Davidenko et Sanjar Amerkhanov à qui on a decerné la prime d’une million des tengués. Pourtant quelques temps après le nouveau symbole a suscité le scandale ainsi qu’il s’est avéré que ce symbole a plus de 120 ans et existe jusqu’à présent dans le territoire du Japon comme symbole du service des postes japonais.

Le symbole du tengué:╤

Le nom de la monnaié de la république tengué provient des pièces turcs en argent du Moyen âge dengué ou tanga qui donnaient le nom à la pièce russe denga et le mot dengi signifiant monnaie.

Le taux d’échange.

Ежедневные курсы валют в Республике Казахстан

La division administrative.
Le Kazakhstan est divisé en 14 régions, 86 villes y compris deux villes de l’importance républicaine – ce sont Astana et Alma-Ata ; aussi 168 arrondissements (8 arrondissements dans les villes) et 174 villages. Les villes les plus grandes de la républiques sont Alma-Ata, Chimkent, Karaganda, et sans doute Astana.
Chacun de 14 régions a sa capitale:
1. La région de Karaganda (Karaganda)
2. La région du Kazakhstan de l’Est (Oust-Kamenogorsk)
3. La région d’Alma-Ata (Taldikorgan)
4. La région de Jambil (Taraz)
5. La région du Kazakhstan du sud (Chimkent)
6. La région de Kizilorda (Kizilorda)
7. La région d’Aktubé (Aktobé)
8. La région de Kostanay (Kostanay)
9. La région du Kazakhstan du nord (Petropavlovsk)
10. La région d’Akmola (Kokchétaou)
11. La région de Pavlodar (Pavlodar)
12. La région du Kazakhstan de l’Ouest (Ouralsk)
13. La région d’Atiraou (Atiraou)
14. La région de Mangistaou (Aktaou)

La ville de Baykonour est aussi une ville de l’importance républicaine. C’est le siège du cosmodrome de Baykonour qui est donné à bail à la Russie jusqu’à l’an 2050.

Карта Казахстана

La capitale.

La capitale du Kazakhstan à partir de l’an 1997 est la ville d’Astana.

La situation géographique.
Le Kazakhstan est situé à la charnière de deux continents - de l’Europe et de l’Asie, et sa capitale Astana est proche du centre géographique du continent de l’Eurasie. Selon sa superficie le Kazakhstan occupe la 9ième place dans le monde cédant seulement à la Russie, la Chine, l’Argentine, le Brézil, le Canada, l’Inde et l’Australie. Le territoire de la république est 2.724.900 kilomètres carrés.

Le Kazakhstan s’étend sur 3000 km à partir du bas Volga à l"ouest jusqu"à la basse contrée de la Sibérie de l’Ouest et les contreforts de l"Altay à l"est et sur 2000 km de la plaine de la Sibérie de l’Ouest au nord jusqu"au désert de Kizilkoum et les montagnes du Tian-Shan au sud. Le point du nord extrême du Kazakhstan correspond à la périphérie du sud de la partie centrale de la plaine de l’Europe de l’Est e et à la partie du sud sud des îles Britanniques (la latitude de Moscou), le point du sud extrême - à la Transcaucasie et aux pays mediterranéens de l"Europe du Sud (la latitude de Bakou, d’Istanbul et de Madrid).

L"étendue totale des frontières du pays est près de 14 000 km, y compris 600 km de la mer Caspienne. Le Kazakhstan a les frontières communes avec la Fédération de la Russie - 7591,0 km, avec la République de l"Ouzbékistan - 2 351,4 km, avec la République populaire de Chine - 1 782,75 km, avec la République de Kirghizstab - 1241,6 km et avec la République de Tourkménistan - 425,8 km.
Plus de quarts du territoire du Kazakhstan est occupé par les steppes, 44 % - par les déserts et les semi-déserts et 14 % - par les bois.

Le Kazakhstan a une riche faune et la flore. Son territoire est habité par 155 espèces des mammifères, 480 espèces des oiseaux, 150 espèces des poissons, on compte 250 espèces végétales des plantes médicinales.

Les plus grandes rivières du Kazakhstan sont l"Oural et l’Emba se jetant dans la mer Caspienne; le Syr-Daria se jetant dans la mer d"Aral; ou, se jetant dans Balkhach; l"Irtych avec les affluents de Tobol et d’Ichim passe du côté du nord et se jète dans l"Ob qui atteint à son tour l"océan Glacial Arctique.

En Kazakhstan on compte 48000 lacs de grandeur différente. Les plus grand d’entre eux - la mer d"Aral, le Balkhach, le Zaysan, l’Alakol, le Tengiz, le Seletengiz. Une grande partie du nord et la moitié de la côte de l’est de la mer Caspienne fait partie du territoire du Kazakhstan. La longueur du littoral du Kazakhstan de la mer Caspienne est 2340 km.

Le climat.
L"éloignement des océans et un grand territoire explique le caractère continental du climat du pays, sa zonalité et le déficit des précipitations. Une moyenne température au mois de janvier est dans les limites de −19 °C à −2 °C, une moyenne température de juillet varie de +19 jusqu"à +26 °C avec la différence considérable selon les régions. La température la plus basse atteint en hiver 45 °, la plus haute - +30 °C. Le territoire de la république est croisé par quatre zones naturelles - de forêt-steppe (le nord, l"est), de steppe (le nord, l"est, l"ouest, le centre), semi-désert (l"ouest, le centre, le sud, l"est) et désert (l"ouest, le centre, le sud). Pour la plupart des espaces de la république de grands vents sont caractéristiques.
Parmi les cataclysmes naturels actuels sur le territoire de la République de Kazakhstan on distingue la montée du niveau de la mer Caspienne, le tremblement de terre, les crises hydrométéorologiques. L’influence anthropique la plus affectante provient de la réduction du bassin de la mer d"Aral et l"influence écologiquement défavorable de l"activité des polygones atomiques.

Le fêtes nationales.
Les jours où on célébre les fétes nationales et étatiques dans la République de Kazakhstan sont considérés comme les jours fériés conformément à la législation de travail de la République de Kazakhstan.
Les jours de fête dans la République de Kazakhstan sont les jours féries. Si un jour férié se coincide avec le jour de fête il est rapporté pour le jour suivant. Les fêtes nationales, étatiques et professionnelles et d’autres de la République de Kazakhstan:
Les 1-2 janvier - la fête d’Etat - le Nouvel An
Le 7 janvier - le jour de répos - le Noel orthodoxe
Le 8 mars - la fête d’Etat - La Journée internationale des Femmes
Le 22 mars - La fête d’Etat - Naouriz meyrami
Le 1er mai - la fête d’Etat - La Journée de la solidarité du peuple kazakh
Le 7 mai - La Journée du défenseur de la Patrie
Le 9 mai - la fête d’Etat - la journée de la victoire
Le 31 mai - la Journée à la mémoire des victimes des répressions politiques
Le 4 juin - La Journée des symboles d’Etat de la République de Kazakhstan
Le 23 juin - La Journée de la police
Le 3ième dimanche du juin - La journée du médecin
Le dernier dimanche du juin - la journée de la presse, de la télévision et de la radio
Le 6 juillet - la fête d’Etat - la journée de la capitale
Le 3ième dimanche du juillet - la journée du métallurgiste
Le 1er dimanche de l’août - la Journée des travailleurs de transports et de communication
Le 2ième dimanche de l’août - la Journée du constructeur
Le 3ième dimanche de l’août - la Journée du sport
Le dernier dimanche de l’août - la Journée di mineur
Le 30 août - la fête d’Etat - la Journée de la Constitution de la République de Kazakhstan
Le 1er septembre - la Journée des connaissances
Le 1er dimanche du septembre - la Journée des travailleurs du secteur pétrolier
Le 3ième dimanche du septembre - la Journée des langues du peuple de la République de Kazakhstan
Le 28 septembre - la Journée des travailleurs du domaine atomique
Le 1er dimanche de l’octobre - La jornée des professeurs
Le 25 octobre - la fête d’Etat - la Journée de la république
Le 15 novembre - La Journée de la monnaie nationale (tengué)
Le 3ième dimanche du novembre - La Journée des agriculteurs
Les 16-17 décembre - la fête d’Etat - la Journée de l’Indépendance, le 16 décembre
Le 3ième dimanche du décembre - la Journée de l’ingénieur électricien.

Le fuseau horaire.
UTC +5, +6.

Les codes téléphoniques.
+7 le format international du code téléphonique: +7 Pour les appels à l’intérieur du pays le format du code téléphonique: 8 < la code téléphonique de la ville

La zone d’internet.
.kz

© La paternité de ce matériel appartient à la compagnie «Central Asia Travel».
Toute reproduction et utilisation de ce matériel sans autorisation de l’auteur est interdite.

en haut


     	

RÉSERVER LE CIRCUIT

×

Nom du circuit *

Nom et prénoms*

Nationalité

N de téléphone

Skype  

E-Mail * 

Nombre de
participants: 

Types d’hébergement:



Comment vous contacter:

Commentaires, suggestions en fonction du programme:



Envoyer à l'ami

×




RECHERCHE SUR LE SITE

QUOI DE NEUF SUR LE SITE