Informations sur la Chine

Informations sur la Chine

La Chine est un pays merveilleux, transcendant, surprenant et magnifique, haut en couleurs et riche de ses  traditions millénaires. Cette civilisation, une  de plus anciennes au monde, est pour un voyageur éveillé une belle occasion de s’initier aux secrets de la médecine et philosophie chinoise, de suivre une cure purificatrice, de visiter les villes anciennes et les mégapoles modernes, de contempler la nature exceptionnelle et les créations mystérieuses connues comme « huitième merveille du monde », d’apprécier  la diversité et le goût unique de la cuisine chinoise, d’admirer le progrès côtoyant les traditions soigneusement gardées.  « Le Céleste Empire », ce nom que les Chinois donnaient à la Chine à l’époque impériale,  est en soi évocateur.  Quel autre pays pourrait se vanter de tant de légendes, énigmes et monuments ?  La célèbre porcelaine raffinée, les riz blanc, les gens laborieux, les guerriers de terre cuite, les puissants empereurs et leurs palais, les fantastiques dragons, la Grande Muraille de Chine, une langue et une culture unique, les sinogrammes ces fameux caractères chinois.   Et puis, qui n’a jamais rêvé de participer à une vraie cérémonie du thé ? Cette tradition élevée en Chine au rang de véritable art, compte de milliers d’années, et est appellée en chinois  «Gong Fu Cha» - «la haute maîtrise de la consommation du thé». Ce pays des traditions authentiques vous fera découvrir  sur sa terre natale le Feng shui, cette discipline ancestrale vieille de plusieurs siècles et si populaire de nos jours permettant d'optimiser la circulation de l'énergie, le Chi, de  trouver l’harmonie avec soi et le monde extérieur,  d’attirer dans sa vie le bien-être, la prospérité, l’énergie positive.

La Chine  vous surprendra par sa palette de couleurs, vives et variées, insolites au regard d’un habitué d’une architecture sobre.

Venez en Chine pour vous plonger au monde étonnant de la beauté et de l’extrême sagesse !

Informations utiles pour un voyage en Chine :

 

Informations générales sur la Chine :

Informations sur la ChineSituation géographique. Surprenante de sa grandeur, la Chine (la République Populaire de Chine) est située en Asie de l’Est. Le pays est troisième au monde pour sa superficie, il n’y a que la Russie et le Canada qui le précèdent. Le relief de la Chine surprend par sa diversité - il y a ici aussi bien les déserts, les plaines,  les plateaux, les fosses que les montagnes. Le plateau tibétain, le plus grand plateau au monde,  se trouve en Chine, et se distingue par une combinaison de plaines se trouvant à 4000-4500 m d’altitude, et de crêtes de montagnes de 5000-6000 m de la hauteur. Le plateau est encadré de hauts systèmes montagneux : au sud et à l’ouest  - l’Himalaya et le Karakoroum, au nord et à l’est - la cordillère du Kunlun, le Nanshan et les monts Hengduan.  Sans oublier que le point le plus élevé de la planète, l’Everest, se trouve à la frontière entre le Népal et la Chine.  Au nord et au nord-ouest de la Chine se situent les vastes régions désertiques - le bassin du Tarim,  la Djoungarie,  le désert d’Alashan, de Gobi. La grande plaine de la Chine longe la mer Jaune à l'est et le Yangzi Jiang au sud.

Superficie. 9 596 960 kilomètres carrés.

Population. La Chine est le pays le plus peuplé au monde, plus de 1 137 386 112 de personnes sont les chinois qui se nomment  les «han». Le nombre total d’habitants de la Chine a déjà surpassé 1 349 585 000 personnes.
A part les chinois, le pays est peuplé de représentants de 56 groupes ethniques qui se distinguent par leurs traditions et coutumes, leurs costumes traditionnels et leurs langues parlées et écrites. Ces groupes ethniques ne représentent cependant pas plus de 7% de la population du pays.
Informations sur la ChineLa deuxième par son nombre communauté ethnique après les chinois sont les Zhuang. Ce peuple d’agriculteurs (culture du riz principalement) est fidèle au culte de l’animisme.  A Yunnan du sud habitent les Taïs, ou Daïs. Les Tibétains peuplent principalement la région autonome du Tibet, devenu partie de la République Populaire de Chine en 1959.  Les tibétains restent attachés aux relations tribales, pratiquent beaucoup l’élevage, en partie la chasse. Leur religion est le bouddhisme.
Les provinces centrales, celles du sud et du sud-ouest connaissent également les représentants de Miao, un ensemble de peuples linguistiquement et culturellement  apparentés. Au sud-ouest de la Chine habite un grand nombre de tribus qui pendant longtemps vivaient  plus ou moins isolément.  Nombre d’ethnies peuplant la Chine représentent la famille de langues d’Altaï - ce sont les ouïghoursles kazakhs, les kirghizs,  habitant principalement en région autonome ouïghoure du Xinjiang. Dans la province autonome de Mongolie Intérieure sont présents plus de 5 millions de Mongols. Il existe également des minorités mongoles dans le Xinjiang, le Qinghai et le Gansu. Ce peuple nomade donc l’activité principale était l’élevage, pratique maintenant l’élevage en pâturage et l’agriculture.
Afin de restreindre l’augmentation de la population, en 1980 la Chine met en oeuvre la politique de contrôle de naissances, ou celle de l’enfant unique.

Structure politique. La Chine se définit comme « un État socialiste de dictature démocratique populaire, dirigé par la classe ouvrière et basé sur l'alliance des ouvriers et des paysans ». Le préambule de la constitution spécifie le rôle dirigeant du Parti communiste chinois et continue de citer officiellement le marxisme-léninisme comme idéologie de référence de l'État. L’organe supérieur du pouvoir  est l’Assemblée nationale populaire, composée de  2 979 députés, se réunissant une fois par an.
Cependant cela ne suffit pas pour un exercice  approprié des fonctions, la raison pour laquelle au cours de l’année près de 150 députés élus parmi l’ensemble forment le Comité permanent. Ce Comité remplit le rôle de l’Assemblée nationale pendant la période entre les deux sessions annuelles. Les membres de l’Assemblée sont élus pour une durée de 5 ans par les assemblées régionales parmi les communistes et démocrates uniquement.  Le Président du pays étant à la fois le Secrétaire Général du Comité central du Parti Communiste chinois.

Administration territoriale. Cette machine administrative gère 22 provinces, 4 villes de gestion centralisée, ainsi que  5 régions autonomes et  2 régions d’administration spécialisée.
Capitale. L’une des plus grandes villes de gestion centralisée est Pékin, la capitale du pays.  La« capitale du nord » comme son nom le signifie est peuplée de plus de 20 690 000 d’habitants.

Langue officielle - chinoise.
Quatre familles linguistiques principales sont présentes en Chine :  sino-tibétaine, altaïque, indo-européenne, austroasiatique. La langue la plus repandue est celle de han (la chinoise proprement dit) qui se rapporte à la famille sino-tibétaine.
La langue chinoise contient  10 groupes de dialectes : celui du nord (bay, le plus nombreux qui compte plus de  800 millions de personnes la pratiquant), les groupes zin, hoy, ou, sian, hakka, yué, pinhua, et le supergroupe min. Les dialectes se diffèrent phonétiquement, ce qui complique la communication inter-dialectale, même si les dialectes sont liés par les concordances sonores, lexiques, en partie grammaticales régulières. Les différences sont parfois aussi significatives que les habitants d’une région chinoise ne peuvent pas comprendre leurs compatriotes venus d’autres régions. Le moyen de communication entre les pratiquant de différents dialectes est le chinois normalisé qui est appelé en Chine le putonghua, Guoyu à Singapour, Goyuy à Hongkong et Taïwan. En cas de besoin on peut communiquer en écrivant des sinogrammes sur un bout de papier ou en les dessinant dans l’air, car ces signes ne sont pas les lettres comme c’est le cas dans d’autres langues, mais des mots entiers. Pour apprendre à lire en chinois il faut mémoriser au moins  3 000 sinogrammes.
La langue littéraire est basée sur les dialectes du nord. La norme phonétique est la prononciation du Pékin. L’anglais a le rôle de la communication officielle.

Monnaie du pays. Les paiements en Chine se font uniquement en yuan. Le yuan se subdivise en 10 jiao, eux-mêmes subdivisés en 10 fen, ce qui est très pratique disent les étrangers.  
Le yuan est appelé en Chine « jenminbi », ce qui signifie « l’argent populaire ». Le mot « yuan » peut être traduit comme « une pièce de monnaie ronde » car jadis on appellait ainsi les pièces d’argent de la dinastie Tzin.Informations sur la Chine

Religions. Les confessions traditionnelles de la majorité des chinois sont le daoïsme, le bouddhisme, le confucianisme. Les chinois sont très tolérants envers les représentants de diverses croyances. On connait en Chine le christianisme, l’islam, les cultes païens. Certains temples sont même érigés en honneur de plusieurs confessions  à la fois.

Fuseau horaire : Malgré toute la diversité linguistique et confessionnelle et surtout la grande étendue géographique du pays (l’extrême ouest du pays et l’extrême est devraient avoir cinq heures de décalage) l’intégralité du territoire est soumise au même fuseau horaire, celui de Pékin et dévance le méridien de Greenwich de 8 heures (UTC+8).

Electricité. Deux ou même trois types de prises électriques existent en Chine : dans les hôtels vous pouvez parfois rencontrer les prises aussi bien de 220 que de 110 Volt, du type européen ou autre.  Les prises secteur dans la capitale sont de 220 Volt et de  50 Hz de fréquence, les prises étant différentes des européennes. Cependant ceci n’est pas un problème car dans les hôtels on peut toujours demander un adaptateur, soit d’en acheter un à l’avance, ces adaptateurs ne coutant pas cher.

Climat de la Chine

Informations sur la ChineLe climat de la Chine est varié  et va de subtropical au sud au tempéré au nord. Dans la partie ouest du pays le climat est très continental, celui du plateau tibétain est particulièrement froid. La quantité des précipitations dans les vallées et plateaux est de 50 à 250 mm par an, la neige ne recouvre pas l’ensemble de la surface ce qui permet le pâturage du bétail tout au long de  l’année. La partie est du pays est bien arrosées par la mousson en été, au nord de la chaîne des montagnes Zinlin le climat  est tempéré, entre les montagnes Zinlin et Nanlin - subtropical, dans les provinces sud du pays il est  tropical.

Il est communément admis que la Chine est riche en pluies et autres précipitations. Mais ceci n’est pas tout à fait vrai - la façade maritime est effectivement  marquée par le climat océanique, avec de fortes averses et les typhons accompagnés de rafales de vent. Cependant  lorsqu’on s’éloigne de la côte vers le centre du pays, les précipitations deviennent rares.

Les 47% du territoire de la Chine se trouvent dans les zones humides et semi-humide. La quantité annuelle des précipitations ici est supérieure  à 400 mm. Les 53% restant représentent les zones où la quantité des précipitations atteint rarement  300 mm par an, la plupart de temps ce chiffre ne dépasse pas 200 mm. L’arrivée et la fin des moussons définit en grande partie la quantité et la répartition des précipitations dans l’ensemble du pays. La différence entre les latitudes, les longitudes et l’altitude sur le territoire étendu de la Chine donne lieu à une grande variété de régimes météorologiques et de températures , malgré le fait que la partie majoritaire du pays se trouve dans la zone du climet tempéré.

Compte tenu de la diversité du relief il est impossible de déduire un seul déterminant climatique. Lorsqu’on prévoit  un voyage en Chine, il faut tenir  en compte que le pays représente  6 zones climatiques, ce qui rend une zone favorable  au voyage en été, l’autre - en hiver.

Ainsi il est préférable de visiter la Chine de l’est par exemple au printemps, car en été arrive la saison des pluies. L’île Haynang située au sud est agréable tout au long de l’année. La capitale du pays, Pékin, même si réputée pour ses vents d’hiver, ses fortes  pluies en été et son climat subtropical de moussons, est tout à fait confortable du point de vue climatique  pour un européen.

Très souvent (jusqu’à 5 fois par an) les provinces du sud et de l’est de la Chine subissent les intempéries - les typhons, inondations, moussons, tsunami et sécheresses.  Les zones du nord de la Chine souffrent  en printemps de tempêtes de poussière provenant des déserts du nord et transportées ensuite par les vents vers la Corée et le Japon.

Comment s’habiller en Chine

Informations sur la ChineCompte tenu des particularités du climat, il faut considérer avec tout le sérieux  sa garde-robe de voyage avant de se rendre en Chine. Si le circuit prévu n’est pas limité à une seule ville,  les vêtements doivent être appropriés aux différentes conditions météo.  Même si le voyage est projeté  à une saison douce, il faut avoir des vestes légères, et plusieurs s’il vous plaît,  pour pouvoir en changer au cas où une serait mouillée.

Vu l’humidité élevée, les affaires ne sèchent pas vite. Ainsi prévoyez tous vos vêtements - pantalon, chemise,  sweats - au moins en double.

Quant à la mode  vestimentaire,  point d’inquiétude car les chinois s’habillent d’une manière presque identique à celle des européens.  Sauf leur rapport aux couleurs qui est différent . Par exemple, le blanc et le bleu simbolisent la mort, le deuil, ces couleurs sont donc à éviter.

Si une visite de l’opéra (du théâtre, restaurants de standing etc)  est au programme de votre séjour en Chine, gardez de la place dans vos valises pour un costume classique et robe de soirée, ainsi que pour les chaussures appropriées. En parlant de chaussures, mêmes mesures de précaution sont à prendre, c’est à dire prévoir une deuxième paire (en plus de chaussures de plage)  au cas où une paire serait mouillée. Les baskets blanches sont à éviter.

Une fois en Chine, vous aurez sûrement envie de voir plein de choses, et cela non seulement à travers la vitre de votre car. Voila pourquoi les chaussures doivent être pratiques. Lorsque vous marcherez dans les rues de grandes villes, vos pieds doivent être protégés (pas de sandales ou nu-pieds).

Cuisine chinoise

Informations sur la ChineLes traditions culinaires de la Chine sont un de points de son attractivité. Le choix d’ingrédients, le processus de cuisson tout comme le repas - tout cela est basé pas autant sur le besoin naturel de se nourrir ou sur le plaisir que sur une approche philosophique et religieuse.

Ainsi les chinois distinguent les cinq céréales sacrés  - le riz, les fèves de soja, le siegle, le mil et le blé - qui servent d’ingrédients de base pour leurs  plats. L’utilisation de sauces est tout aussi importante et change parfois complétement la palette de goûts, le chef-cuisinier aussi bien que le convive étant tous les deux les « auteurs » car ces sauces et autres compléments alimentaires sont servis avec les plats et peuvent varier au choix du convive.

Les saveurs correspondent aux  éléments fondementaux - le piquant au feu, l’aigre à l’air, le sucré au vent, le salé à l’eau, le goût fade étant à éviter comme le disait  Confucius.

Sans aucun doute, comme toute autre cuisine traditionnelle, la cuisine chinoise durant des siècles s’enrichissait d’emprunts culinaires, tout en gardant son propre style et restant unique.  Et cela en même temps que sur son propre territoire la Chine a 8 courants gastronomiques : cuisine de Pékin, de Shanghai, de Guyling, de Guangzhou, de Loyang, de Siang, de Hanjou, de Cin Dao et de Hong Kong - toutes ces cuisines étant très différentes par le choix d’ingrédients de plats.  La plus répendue est bien évidemment la cuisine de Pékin. Impossible de résister aux nouilles cuites selon les recettes traditionnelles . Sans oublier le célèbre «canard pékinois»!

Il serait erroné de croire que les chinois préfèrent uniquement les aliments exotiques. Les chefs cuisiniers locaux sont réputés de pouvoir combiner les ingrédients incompatibles au premier regard, mais cela concerne surtout les goûts et les saveurs. Dans la cuisine chinoise il y a les plats avec les nids d’hirondelles, la viande de chat ou de serpent  et autres « exotismes », mais ces plats ne sont pas courants et consommés au quotidien. Les plats traditionnels sont tout à fait au goût d’un convive étranger.

La présentation des plats mérite d’être notée. Suivant les principes de Confucius, l’aspect du plat ne doit pas être déplaisant, ce principe est respecté par tous les chinois.  Lorsqu’on est en Chine, on n’arrête pas d’admirer la manière dont les plats sont décorés et présentés.

A tous les éloges de la cuisine chinoise s’ajoute sa diversité. Aussi bien la viande que le poisson, la volaille et les légumes sont utilisés en quantités presque égales ce qui rend la nourriture très saine et équilibrée.  L’équilibre résulte également du fait que la tradition chinoise prévoit qu’on sort de table l’estomac  légèrement  vide.

Pour ne pas vous perdre dans la multitude de noms inhabituels de plat, n’hésitez pas à préciser auprès du serveur les ingrédients du tel ou tel plat. D’ailleurs, nombreux sont les restaurants dont la clientelle est composée en majorité de touristes et qui mettent dans le menu l’information détaillée sur leurs plats.

Prix de la nourriture en Chine

On peut manger pour pas cher en Chine, dans des grandes villes le prix d’un repas de midi dans un café ou un restaurant du quartier ne dépasse pas 8 US dollars, celui d’un dîner copieux  - 10. Il existe de plus tout un réseau de fast-food local, où un repas coûte aux alentours de 5 US dollars.

Plus on s’éloigne de la capitale et de mégapoles, moins cher seront les repas, que ce soient ceux de la cuisine locale ou européenne. On garde bien évidemment une préférence pour la cuisine chinoise car dans aucun restaurant chinois à l’étranger les plats ne sont aussi bons !

Visa et enregistrement

En Chine il est assez facile d’accomplir les formalités d’entrée au pays.  Le visa touristique d’entrée unique, ce type de visa étant suffisant pour visiter le pays en touriste, est délivré dans des ambassades et Consulats de la Chine durant une semaine.  Les frais de visa s’élèvent à 45 US dollars. Un visa pour groupe coûtera moins cher . Un visa peut être obtenu en une seule journée en cas d’urgence, cela multipliera en deux les frais de visa.

Il est à noter, qu’un visa chinois ne donne pas droit d’accès libre à tout point du pays. L’accès au Tibet par exemple est strictement limité, on ne peut se rendre là-bas qu’en groupe et prémuni d’une autorisation délivrée par le bureau touristique de la région autonome du Tibet (Tourism Bureau).  De même pour entrer  à Taiwan il y aura besoin d’un visa taiwanais, celui-ci ne donnant pas droit de visiter la partie continentale de la Chine.

Lors de vos balades dans les rues chinoises, il y a un risque de se perdre. Pour éviter cela il vaut mieux avoir sur soi la carte de visite de l’hôtel, une feuille de papier avec l’adresse de l’hôtel écrit en chinois ou l’indication de votre identité, remplie par un traducteur chinois. Il serait préférable de ne pas avoir sur soi l’original de ses pièces d’identité, mais une copie, l’original pouvant attirer l’attention des voleurs. Muni d’une copie de votre pièce d’identité, vous pouvez laisser l’original à la réception de l’hôtel ou au représentant de l’agence de tourisme. Un passeport étranger peut représenter une certaine valeur en vue d’éventuelle  migration clandestine vers la Russie ou pays occidentaux.  En cas de perte de votre passeport, adressez-vous immédiatement au consulat ou ambassade.

Réglement douanier de la Chine

Informations sur la ChineLes règles douanières en vigueur au pays prévoient la limitation d’entrée de cigarettes - pas plus de 400 cigarettes à l’entrée, d’alcools - pas plus de 1.5 litre, de bijoux - pas plus de 50 gr. Tout appareil ne peut être importé qu’en nombre d’une unité et pour son usage personnel.

Il n’y a pas de limitation d’apport de devises étrangères, celles-ci ne doivent être déclarées qu’au cas où son montant dépasserait l’équivalent de 5 000 US dollars. Les yuans peuvent être apportés à l’entrée ou à la sortie du pays au montant ne dépassant pas 20 000. Est strictement interdit le transport de stupéfiants, d’armes, de munitions et de matériaux représentant une menace à l’ordre constitutionnel ou culturel du pays.  Il est obligatoire de déclarer les appareils et les oeuvres d’art importées temporairement.

Il est à noter que les objets représentant une valeur culturelle, achetés en Chine et exportés du pays, doivent être accompagnés d’un certificat de l’administration des affaires de la culture de la République Populaire de Chine et d’un ticket de caisse d’achat de cet objet. Il est peu probable de tomber lors d’achat d’un souvenir au marché sur un manuscrit ancien, cependant il est préférable d’acheter les souvenirs dans des magasins officiels.

La Chine est réputée par les divers remèdes de sa médecine traditionnelle, qui peuvent être exportés au montant ne dépassant pas 300 yuans. L’ apport  à Hong Kong ou Macao de ces substances ou objets ne doit pas dépasser le montant de 150 yans.

Devises étrangères en Chine

Informations sur la ChineA l’arrivée en Chine il est préférable d’avoir sur soi une petite somme en US dollars liquides. Il est très facile d’échanger les devises étrangères en yuans dans toutes les succursales de la Banque de Chine  dans les aéroports (le taux le plus intéressant), les gros centres commerciaux, les gares et les hôtels.  Il suffit juste de garder les tickets de change qu’il faudra présenter en cas d’échange au retour de yuans restant. Il n’est pas souhaitable d’échanger les devises dans les rues ou les marchés, pour éviter les manœuvres malhonnêtes de la part des escrocs qui sont nombreux parmi les agents de change improvisés. D’autre part, la police ne voit pas de bon oeil  les opérations d’échange officieuses.

Les cartes American Express, JCB, VisaMaster Card et Diners Club sont acceptées dans les hôtels et restaurants de catégorie internationale, ainsi que dans des grands magasins d’état. Le retrait de l’argent  liquide avec ces cartes ne peut se faire qu’en succursales de la banque de Chine  (les commissions s’élèvent en moyenne à 4%). Lorsqu’on règle un achat avec de telles cartes, une commission spéciale (de 1 à 2% du prix) est perçue, de plus, un achat réglé par cette carte ne peut pas faire objet de soldes ou remises de prix de quelle nature que ce soit.

La monnaie locale de Hong Kong est le dollar de Hong Kong HKD (1 USD = 7,7 HKD), celle de Macao est le pataca, le dollar de Hong Kong étant cependant librement accepté sur  l’ensemble du  territoire du Macao.

Avis aux touristes : l’échange de devises dans les hôtels est réservé aux clients de l’hôtel en question. Les billets de banque usés ou abimés sont difficilement  acceptés ou même refusés.

Prise de photos en Chine

La prise de photos ou vidéo est limitée lorsqu’il s’agit de certains temples, musées, aéroports et sites militaires. L’interdiction existe également quant aux certains monuments historiques. Renseignez-vous à ce sujet auprès de votre guide. Dans certains endroits la prise de vues est payante. Pour ne pas être pris pour un espion, nous vous recommandons d’éviter  de filmer les établissements publics et les sites stratégiques (même les ponts et les barrages). Une sanction pénale existe au pays pour une prise de vues (photo ou vidéo)  non autorisée d’un représentant du pouvoir et d’habitant local.

Souvenirs de Chine

Informations sur la ChineLa Chine a bien mérité sa réputation de la capitale de la production mondiale, et cela concerne non seulement les divers gadgets, les appareils ménagers et les produits de consommation courante. Ce pays est un paradis pour les amateurs de souvenirs. Les objets apportés de la Chine pourront aussi bien prendre une place d’honneur dans votre maison que d’être très utiles au quotidien.

Le tissu de soie chinoise est l’un des plus célèbres au monde, il est souple, léger. On peut aussi bien acheter les vêtements en soie que les objets décoratifs.  Aucun de ces souvenirs ne sera aussi recherché et agréable au toucher qu’un costume chinois traditionnel, qui donne à son propriétaire l’allure d’un vrai empereur ou impératrice.

Les aciettes, tasses et autres objets en vraie porcelaine de Chine éblouiront par sa délicatesse.

Le thé vert de Chine, préparé dans une théière spéciale, est très différent du thé habituel. L’eau de vie chinoise fera également un très bon cadeau à offrir à ses amis. Elle est parfois conditionnée en récipients en porcelaine décorés de sinogrammes.

Les dames apprécieront sûrement  l’abondance de perles, qui incarnent à la fois le velouté de vagues, la lumière du soleil et la beauté de montagnes. Pour faire plaisir aux enfants - les pandas en peluche dont le choix est énorme.

Ceci n’est qu’une brève liste d’exemples de souvenirs chinois, l’énumération de toutes les idées de souvenirs que ce pays offre serait trop longue.

Indicatifs téléphoniques

Chine - 86
Pékin - 86-10
Shanghai - 86-21
Guangzhou - 86-20

© La paternite de ce materiel appartient a la compagnie «Central Asia Travel».
Toute reproduction et utilisation de ce materiel sans autorisation de l`auteur est interdite.

en haut »»


     	

RÉSERVER LE CIRCUIT

×

Nom du circuit *

Nom et prénoms*

Nationalité

N de téléphone * 

Telegram  

E-Mail * 

Nombre de
participants: 

Types d’hébergement:



Comment vous contacter:

Commentaires, suggestions en fonction du programme:

En remplissant ce formulaire, vous autorisez le traitement des données à caractère personnel.



Envoyer à l'ami

×




RECHERCHE SUR LE SITE

QUOI DE NEUF SUR LE SITE